Oublier Camille

camilleYanis est fou amoureux de Camille. Mais « assurer » avec une fille, prendre l’initiative, agir, c’est plus facile à dire qu’à faire. Devenir un homme, oui, mais quel homme? Paralysé par le doute, Yanis est tenté d’esquiver, puis de fuir… pour oublier Camille. Au risque d’être rattrapé par ses sentiments.

Un roman pour adolescents de 76 pages à peine, qui s’inscrit dans la vague « mini romans pour ado » des dernières années. Ici, un garçon de 16 ans, métissé, amoureux d’une fille et pas le courage de le lui dire. S’en suit une série de remises en questions sur son amour pour elle, sur ses sentiments, ses désirs, sa virilité, son orientation sexuelle et son identité. Un roman initiatique qui se digère bien. Il aurait été intéressant d’explorer davantage la question de l’identité raciale chez Yanis. Certains propos homophobes pourraient offenser certains lecteurs. Contexte français.

Je vois mon reflet dans la glace de l’armoire, en face de mon lit, et je me déteste. D’habitude, je me trouve plutôt bien foutu. Sauf mes cuisses, qui devraient être plus musclées, et mon visage. J’aurais voulu être blanc ou noir, mais ce mélange, je déteste. Mes cheveux, on ne peut rien faire avec. (p.21)

Auteur(s) : Gaël Aymon
Maison d’édition: Actes Sud Junior
Année de publication: 2014
ISBN: 9782330034290
Public cible: À partir de 13 ans

Suivez Mistikrak ! sur Facebook !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s