Ma famille

ma famille pierre coran

Je m’appelle Aurélie et je te présente ma famille : Quatre générations de grands et de petits! Chacun a son caractère, ses passions et ses petites manies. On ne s’ennuie jamais dans cette famille! Découvrons-la ensemble dès maintenant.

Je suis tombée par hasard sur ce livre d’image dans une bibliothèque publique. Il raconte l’histoire généalogique d’une petite fille noire adoptée par une famille blanche. Chaque double page s’intéresse à un membre de sa famille: Grand-Mamy Pélagie, Mamy Élise, Papy Willy, oncle Bob, sa tante, ses cousins et ses parents. Aurélie, décrite comme un « bébé des tropiques » est présentée ainsi:

Cousine tant attendue de Thomas et Cédric. Aurélie sans famille qu’un avion déposa est désormais la fille de Jean et de Sarah. Les enfants, les parents et Grand-Mamy en tête, ce soir, lui font la fête en musique et en chants.

Le texte tout en poésie nous fait découvrir les membres d’une famille en une série de portraits illustrés. Un arbre généalogique orne les pages de garde et établit le lien de filiation qui les uni. L’arrivée d’Aurélie est présentée comme une suite logique et naturelle à l’histoire familiale. Voilà un livre d’image sur l’adoption qui présente de manière positive l’arrivée d’un nouvel enfant. Les auteurs ne mettent pas l’accent sur la différence raciale de la dernière venue; au contraire, on insiste davantage sur le fait qu’elle est la fille de Jean et de Sarah, la cousine de Thomas et Cédric, la nièce d’Olga, la petite-fille de Luc et Jo. Intéressant. Ce livre est épuisé; empruntez-le à votre bibliothèque de quartier !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Pierre Coran & Marie-Josée Sacré
Maison d’édition: Bilboquet
Année de publication: 1997
ISBN: 2841810690
Public cible: À partir de 5 ans

Vous aimerez peut-être: D’un monde à l’autre, un livre d’images sur l’adoption.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict logo facebook

Wagenia : Les pêcheurs intrépides du Congo

Wagenia - Les pêcheurs intrépides du CongoSa mère, qui est veuve et l’élève seule, a confié Mopeta à son frère , pour qu’il vive la vie des pêcheurs wagenia, en amour du fleuve. Mopeta est heureux d’apprendre le métier, mais il a le mal du pays. Le soir, souvent, il s’en va rêver seul en pirogue, près des rapides. Une nuit, des malfaiteurs dérobent du poisson. C’est Mopeta qui est accusé de ce vol, et il va lui être difficile de prouver son innocence…

J’ai tout aimé de cet album. Déjà le titre: remarquez qu’on n’y mentionne pas l’Afrique. On parle du Congo. C’est bon signe, avant même d’avoir lu le livre, car trop souvent on parle de l’Afrique en littérature jeunesse comme s’il s’agissait d’un pays alors qu’il s’agit d’un continent. Les différents villages où se déroule l’action sont aussi clairement nommés: Wagenia et Kisangani. Encore un bon point car les livres jeunesse parlant de l’Afrique on la fâcheuse tendance à taire le nom des villes, des villages et des pays africains, comme si l’un équivalait bien l’autre. Dans cet album signé Dominique Mwankumi, on nomme aussi clairement les différents groupes ethniques qui peuplent le Congo. J’aime bien lorsque les lieux, les choses et les gens sont nommés ; cela les rend réels, vrais, et cela nous rappelle qu’ils existent. C’est important, surtout lorsqu’on fait référence à la représentation des personnes noires dans les médias et les produits culturels.

Ensuite, les thèmes abordés: on y parle pas d’exotisme, de sorcellerie, de pauvreté ou de racisme (comme c’est souvent le cas en littérature jeunesse lorsqu’il est question de l’Afrique) mais de pêche, de vie de famille, de débrouillardise, d’apprentissage et de bien-être. Pour toutes ces raisons, je recommande vivement cet album.

Les illustrations utilisent les tons de jaune, ocre et orangé, évoquant la chaleur du pays du Congo. Des vignettes superposées aux illustrations principales marquent l’action, les péripéties, le suspense, la vitesse ou l’effervescence.

Le récit en lui seul m’a charmé. Quelle n’a pas été ma surprise de retrouver à la fin de l’album un dossier documentaire extrêmement bien fait sur le Congo, ses habitants, son climat, son histoire, ses productions artistiques, sa géographie, sa gastronomie, sa faune et son économie. Dominique Mwankumi nous offre ici un album merveilleux à mettre entre toutes les mains.

Coup de cœur !

Dominique Mwankumi est un auteur congolais.

dominique mwankumi

Auteur(s) / illustrateur(s) : Dominique Mwankumi
Maison d’édition: École des loisirs
Année de publication: 2007
ISBN: 9782211094542
Public cible: À partir de 8 ans
Vous aimerez peut-être: Du même auteur, il y a Fruits du soleilLa pêche à la marmite et  Le petit monde merveilleux.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

 

Très très fort !

très très fortIls ne font rien de spécial, Maman et Petit Homme, non, rien de spécial… Quand tout à coup, DING DONG ! on sonne. Qui voilà ? Petit à petit, la famille se réunit pour serrer Petit Homme dans leurs bras, TRÈS, TRÈS FORT !

Un album dont la narration est répétitive, mais pleine de surprises ! Les tout-petits s’amuseront à faire des prédictions sur qui peut bien être à la porte à chaque fois qu’on sonne de nouveau. Un livre jeunesse mettant en scène une famille noire qui se réunit lors de l’anniversaire surprise du père. La mère porte des tresses qui frottent ses épaules, la tante a le regard espiègle, l’oncle porte une moustache très années 90 (!), les grand-mères aux vêtements colorées me rappellent mes propres grands-mamans, … De l’amour, de l’amour et encore de l’amour à dévorer tout rond, et un moment du quotidien à croquer. Sublime. Ce livre est épuisé. Empruntez-le à votre bibliothèque de quartier !

Coup de cœur !

Trish Cooke est une auteure anglaise originaire de la Dominique.

Trish Cooke

Auteur(s) / illustrateur(s) : Trish Cooke & Helen Oxenbury
Maison d’édition
Flammarion Bouton acheter petit
Année de publication: 1994 / 2005
ISBN: 2081601575 / 9782081610279
Public cible: À partir de 4 ans

Vous aimerez peut-être: Tickle Tickle.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Lili-Rouge et le gros méchant lion

lili rougeAujourd’hui, Lili-Rouge va être avalée tout rond par un lion. En tout cas, c’est ce qu’il croit… Lorsque Lili-Rouge reçoit un coup de fil de sa tante recouverte de boutons, elle décide de lui rendre visite. Sur le chemin, elle rencontre un lion affamé qui concocte un vilain plan pour la manger tout rond. Mais Lili-Rouge n’est pas née de la dernière pluie et ne se laisse pas duper par le lion et son déguisement loufoque. Fait attention, méchant félin! Lili-Rouge va t’apprendre une leçon de politesse.

Dans le cadre de mon travail, on me demande régulièrement de contes classiques revisités (ils sont d’ailleurs très pédagogiques, parfaits pour les groupes scolaires). Il en existe plusieurs, bien sûr, mais à mon humble avis, celui de Alex T. Smith est l’un des meilleurs! Déjà, la manière dont il a réimaginé l’histoire du Petit Chaperon rouge est juste assez inventive pour qu’on puisse lire celle de Lili-Rouge comme une histoire unique. Les références sont là, l’enchaînement des péripéties ressemblent au conte de Charles Perrault, mais la « sauce safari » qui éclabousse le récit est si délicieuse qu’on redécouvre une superbe histoire.

Lili-Rouge est toute féminine, futée, intelligente, débrouillarde, serviable, responsable et a confiance en elle. Son nom et la robe qu’elle porte rappelle bien entendu la cape du Petit Chaperon rouge. Sauf que Lili-Rouge est noire, toute mignonne, les joues légèrement saupoudrées de rouge, des barrettes colorées dans ses cheveux nattés et un trou dans la bouche laissé par une dent de lait tombée. Son animal de compagnie est une adorable petite chèvre. Elle ne va pas, comme le Petit Chaperon Rouge, simplement porter quelque chose chez sa tante (une grand-mère dans le conte original), mais elle part à la rescousse de celle-ci qui s’est réveillée couverte d’affreux boutons. Car Lili-Rouge a une solution et on peut compter sur elle.

L’histoire se déroule en Afrique. Pour se rendre chez sa tante, Lili-Rouge traverse la savane où elle passe sous des girafes à lunettes, sur des crocodiles qui boivent du café, puis à dos d’éléphant, entre des hippopotames qui prennent un bain et bien d’autres animaux encore. Outre le passage où Lili-Rouge gambade dans la savane, l’Afrique s’exprime dans ce livre par un marché où l’on retrouve un barbier (« Pour un style unique! »), un magasin général, beaucoup de fruits vendus au marché, une vache qui se promène le sourire aux lèvres et l’air satisfait. De belles femmes parées de bijoux qui discutent et rient. L’une d’elle a un panier sur la tête et l’autre porte son bébé endormi dans un pagne attaché au dos. Cette représentation vivante, effervescente, joyeuse et ne se limitant pas aux animaux exotiques de l’Afrique est rare en littérature jeunesse. Mais quelle fraîcheur! On en veut plus, de ce genre de représentation!

lili-rouge 2

Le ton est léger, drôle, le texte est plein de surprises et les personnages sont très expressifs. Les illustrations aux couleurs vives m’ont beaucoup plus! Le lion porte des chaussettes blanches dans ses souliers, ahahahahahah!! Personnellement, je préfère les livres à couverture rigide; celui-là ne l’est pas (bon, bon, je le mentionne simplement parce qu’il fallait que je trouve un détail négatif à ce livre, ce qui n’a pas été chose facile!). CHAPEAU!!!

Coup de cœur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Alex T. Smith
Maison d’édition: Éditions Scholastic
Année de publication: 2015
ISBN: 9781443145367
Public cible: 3 à 7 ans
Vous aimerez peut-être: Lili-Rose veut être gentille (parce que les deux petites couettes, c’est tellement mignon! 😉 )

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

D’un monde à l’autre

d'un monde a l'autreUn dimanche, Ben rentre dans le bureau de son grand père ; une pièce magique. Il y a là tous les trésors que grand-père a ramené de ses lointains voyages : des statuettes africaines, des bouddhas dorés, des lances… Ben regarde avec fascination ces objets qui ont tous une histoire. Lui aussi a une histoire, il est né dans un autre pays, a eu d’autres parents avant ceux d’aujourd’hui. Grand-père raconte alors à Ben que dans bien des cultures les enfants sont adoptés, du Pôle Nord au Ghana en passant par la Malaisie ; il n’y a là aucune fatalité.

Un enfant découvre que bien d’autres enfants sont adoptés comme lui et ce, partout dans le monde. Très jolies illustrations. Narration au « je », le livre se lit comme un roman, bien qu’il s’agisse d’un livre d’images. Très bien!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Daria Michel Scotti & Kalonji
Maison d’édition: La joie de lire
Année de publication: 2008
ISBN: 9782882584335
Public cible: À partir de 7 ans

Vous aimerez peut-être: C’est pour ça! de Babette Cole, un livre jeunesse qui explore le sens de la vie.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook