0

Monsieur Chocolat: Le premier clown noir

Cmonsieur-chocolathocolat est un clown qui a amusé le Tout-Paris des années 1900. Il fut le premier artiste noir de la scène française, inventant avec son acolyte Footit un duo de clowns blanc et noir. Fils d’esclaves, son itinéraire passe par Cuba et Bilbao, où il est repéré dans la rue pour sa force physique et son sens du spectacle. Paris lui offrira vingt ans de succès, où les spectateurs de Montmartre et des Folies Bergère se délecteront des péripéties de cet Auguste noir dominé par le clown blanc. Il inspirera même Toulouse-Lautrec et les frères Lumière. Il se révélera précurseur pour sa participation à des réclames ou ses interventions auprès d’enfants hospitalisés. Mais ce parcours ne le mettra pas à l’abri de la misère. Il achèvera sa courte vie dans la solitude à Bordeaux, en 1917.  (c) Babelio

Les faits et la fiction se mélangent dans le texte, il faudra donc prendre soin d’accompagner les plus jeunes enfants dans la lecture. Le livre est intéressant, mais beaucoup de détails sont passés sous silence malgré le dossier présent en fin de livre réunissant des documents autour de la vie de Chocolat. Les sujets abordés dans le livre le sont de manière superficielle; les très jeunes lecteurs ne comprendront pas tout. Un film mettant en vedette Omar Sy dans le rôle titre est sorti au cinéma et Jeune Afrique nous propose un article qui relativise le choix artistique des réalisateurs. Enseignants, pourquoi ne pas explorer le livre en classe en parallèle avec le film?

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Bénédicte Rivière & Bruno Pilorget
Maison d’édition: Rue du Monde
Année de publication: 2016
ISBN: 9782355044052
Public cible: 10 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Aussi dans la collection Grands Portraits chez Rue du Monde, il y a Martin et Rosa: Ensemble pour l’égalité.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

Mohamed Ali: Champion du monde

mohamed aliTandis que d’autres boxeurs grognent et s’épuisent sur le ring, Cassius Clay, lui, s’enflamme, danse et combat jusqu’à ce que le monde entier parle de lui. Fier de ses racines africaines et de sa religion, l’islam, il se fait appeler Mohamed Ali. Plus qu’un boxeur, il est un porte-parole, un militant, un espoir pour les Afro-américains. Refusant de faire la guerre, luttant pour faire valoir ses droits, il devient une voix que personne ne pourra oublier.

Mon avis

J’ai bien aimé la mise en page, très dynamique, bien qu’il aurait été intéressant d’utiliser des typographies variées (grosseur et police de caractères) pour le texte (comme c’est le cas dans la version originale anglaise de ce livre). Les très larges illustrations réalistes donnent vie au récit. Mohamed Ali est un modèle positif pour les enfants noirs et son histoire leur apprend l’importance de la persévérance et d’avoir la force de ses convictions. Ce livre montre le boxeur sous un jour lumineux mais sans flafla, et le récit n’omet pas le contexte social et politique dans lequel le boxeur a évolué. En effet, Mohamed Ali a fait preuve de résilience et malgré ce qu’on tentait de le faire croire, ce n’est pas sa couleur de peau qui l’empêchera d’être champion du monde en boxe. Tout y est: ses prédécesseurs, adversaires, le racisme ambiant des États-Unis des années 60-70, ses détracteurs, sa conversion à l’islam et les raisons qui l’ont poussé à le faire, ses tactiques sur le ring, sa bataille juridique, son voyage au Congo (ex-Zaïre). Chapeau. Petit plus: une version de poche est sortie il y a quelques mois à peine.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jonah Winter & François Roca
Maison d’édition: Albin Michel Jeunesse
Année de publication: 2008
ISBN: 9782226180148
Public cible: 8 à 12 ans

Vous aimerez peut-être: Le courage de Desmond, une histoire sur le thème du courage et de la résilience.

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.    

Coup de <3!

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

0

Lily

lilyAuteur(s) / illustrateur(s) : Pierre Perret & Nathalie C.

Maison d’édition: Nathan

Année de publication: 1989

ISBN: 2092682776

Public cible: À partir de 9 ans

Résumé: Cet album pour petits et grands est une mise en image et en texte de la chanson antiraciste intitulée « Lily » de Pierre Perret. L’histoire raconte les périples d’une jeune fille nommée Lily qui vient de Somalie et qui débarque en France dans l’espoir d’une vie meilleure. La réalité est bien différente de ce qu’elle s’imaginait alors qu’elle doit faire face au racisme systématique et quotidien. Lorsqu’elle part pour les États-Unis, Lily se retrouve à nouveau victime de racisme. Face à tant d’adversité, la jeune femme parvient tout de même a garder espoir et les rencontres qu’elle effectue au cours de son processus d’immigration ne la rendent que plus forte.

Mon avis: Je suis tombée tout à fait par hasard sur cet album dans une vente de livres à petits prix. Quelle belle découverte. J’ignorais totalement qu’il s’agissait en fait d’une chanson antiraciste du très talentueux chanteur français Pierre Perret (voir le vidéo plus bas). Une mise en page tout à fait magnifique où s’éclaboussent des jets de peinture multicolores qui accompagnent la lecture de page en page. Chaque double page illustre un couplet de la chanson et la solitude de Lily naviguant seule les villes de Paris, New York et Memphis. Un livre qui fait voyager et qui donne à voir l’expérience d’immigrants noirs en occident devant souvent surmonter, avec beaucoup de dignité, l’insurmontable. Plusieurs références aux cultures et histoires françaises et américaine (Angelas Davis, Victor Hugo, Debussy, Voltaire, rue Sécrétan, subway new yorkais, Black Panthers Party, Marilyn Monroe, statue de la liberté, ségrégation raciale aux États-Unis, etc.) Cet album serait tout à fait approprié pour une animation en classe avec des élèves de 4è, 5è ou 6è année du primaire (du type: lecture du livre, écoute de la chanson, débat… au bien analyse de la chanson au cours de français, pourquoi pas?). Quelle chance d’avoir trouvé ce livre… Il aura une place de choix dans ma bibliothèque personnelle!

Coup de ❤ !

Avez-vous lu ce livre? Partagez votre expérience dans les commentaires!

0

Je m’appelle Baraka

Baraka_HRAuteur(s) / illustrateur(s) : Éric Walters & Eugenie Fernandes

Maison d’édition: Éditions Scholastic

Année de publication: 2015

ISBN: 9781443143295

Public cible: À partir de 6 ans

Résumé: Dans ce récit basé sur une histoire vraie, l’auteur raconte la vie de Baraka, un jeune orphelin Kenyan atteint d’un handicap physique. Malgré sa bonne volonté, sa grand-mère, qui s’occupe déjà de huit cousins, est confrontée à un choix difficile… Qu’adviendra-t-il de Baraka?

Mon avis: Un bel album pour enfants plus vieux sur la beauté intérieure et la résilience. De magnifiques illustrations accompagnent un texte généreux à la lecture agréable. Une belle occasion pour discuter avec les enfants de la pauvreté, les liens familliaux et l’aide internationale. Un dossier avec photos à la fin du livre raconte la véritable histoire de Baraka, de sa famille, de l’orphelinat où il a été emnené et de l’aide qu’il a reçu.

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

0

Huit Jours : Un enfant à Haïti

9781443106740cAuteur(s) / illustrateur(s) : Edwidge Danticat & Alix Delinois

Maison d’édition: Éditions Scholastic

Année de publication: 2012

ISBN: 9781443106740

Public cible: À partir de 5 ans

Résumé: Un jeune garçon puise dans son imagination débordante la force de survivre à une terrible catastrophe alors qu’il est emprisonné pendant huit jours sous les décombres à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010 en Haïti.

Mon avis: Une belle approche à un évènement terrible de l’histoire haïtienne. Un enfant use de son imagination pour survivre et nous raconte comment il vivait avant la catastrophe. Les illustrations à la peinture acrylique et au pastel donne vie à un texte magnifique de Danticat. L’histoire donne à voir le quotidien haïtien, ses monuments, ses traditions et sa culture. Un beau récit sur le pouvoir de l’imagination, l’espoir, l’innocence et la résilience. Le livre se termine par un mot de l’auteur sur l’impact qu’a eu le tremblement de terre sur la jeunesse haïtienne, sur sa famille et sur la naissance de Huit Jours: Un enfant à Haïti.

Coup de ❤ !

Découvrez Edwidge Danticat, auteure Haïtiano-américaine

FOR USE WITH STORY-ARTS-DANTICAT-Writing about the life and history of her homeland, 29-year-old Haitian-born author Edwidge Danticant, shown December 2, is riding high with reviewers having praised her latest book "The Farming of Bones" which is a story based on the 1937 slaughter of 30,000 Haitians living in border towns ordered by Domincan Republic dictator Rafael Trujillo, as her best to date. Danicat's popularity was catapulted onto the New York Times bestseller list after her first book "Breath Eyes Memory" was praised on the Oprah Winfrey talk show. CB/KM - RTRJYR3

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

2

Lili Rose veut être gentille

lili roseAuteur(s) / illustrateur(s) : Anne François Théréné et Élodie Fraysse

Maison d’édition: Limonade

Année de publication: 2013

ISBN: 9782940456437

Public cible: À partir de 6 ans

Résumé: Un beau jour, Lili-Rose décide d’être gentille avec tout le monde. Mais les évènements ne se déroulent pas du tout comme prévu et lui réservent bien des surprises…

Mon avis: C’est d’abord la page couverture de cet album qui a attiré mon oeil. Je me suis dit: « Ah, une petite fille noire avec des afropuffs (cheveux crépus, dit « naturels ») sur la page couverture d’un livre pour enfant; c’est plutôt rare ». Son air plein de défi et la force de son regard m’ont plus. J’ouvre le livre, donc. On rencontre la petite Lili-Rose, une fillette métisse (père blanc, mère noire) qui ne comprend pas pourquoi ce matin-là, tout le voisinage semble s’acharner sur elle. Le texte laisse supposer que la raison pour laquelle la petite Lili-Rose fait face à tant d’obstacles est dû à la couleur de sa peau. Une histoire sur le racisme ordinare de la société; un concept bien complexe pour les jeunes enfants! Je suggère donc d’entamer une discussion sur la discrimination avant et/ou après la lecture de ce livre à un enfant. Les petits (et grands) auront sans doute beaucoup de questions à poser concernant l’histoire de Lili-Rose, soyez préparé à leur répondre de manière appropriée à leur âge!

La seule chose qui m’a un peu dérangée (une bagatelle, mais quand même…), c’est la réaction des parents lorsque Lili-Rose leur raconte son excécrable matinée. Ils semblent minimiser les problèmes que leur fille a rencontrés, ils semblent éviter la question et leur réaction peut être interprétée comme étant de la moquerie. Toutefois, la petite Lili-Rose fait preuve de beaucoup de résilience face au racisme dont elle est victime et décide de prouver à tous qu’ils avaient tort de se méfier d’elle. Elle n’est, après tout, qu’une gentille et innocente petite fille qui veut aider les autres. À la découverte de sa capacité à faire rire les gens, Lili-Rose trouve un sens à son existence et fait un pied de nez à ceux qui ont tenté et qui tenteront à l’avenir de lui mettre les bâtons dans les roues. De plus, un peu d’humour face à l’adversité n’a jamais fait de mal, bien au contraire.

De délicates illustrations aux couleurs pastel adoucissent le propos plus lourd du texte. Une belle découverte. À lire!

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!