Avant, après

Soulève les voleAvant après Mélanie Walshts et devine ce qui est arrivé à un arbre en automne, à un petit chien plein de boue, et à plein d’autres choses, dans ce livre amusant des avant/après ! Un livre animé.

Les enfants s’amuseront à soulever les rabats de ce livre tout en carton. Certaines pages sont particulièrement originales, comme un beau ballon (avant) qui éclate (après), ou bien une page blanche (avant) qui sera colorée d’un joli dessin (après).

Il y a un garçon noir dans ce livre. Dans le « avant », il dort paisiblement car c’est la nuit. Dans le « après », il se réveille avec le sourire car le jour s’est levé. Rien à redire là-dessus; on utilise un personnage noir et cela ne change rien à l’histoire. C’est très bien.

Il y a aussi une petite fille noire dans ce livre. Et là, j’ai mes réticences. Elle a les cheveux emmêlés, qui poussent dans tous les sens et semblent parfois défier la gravité. Elle fait la baboune et semble clairement malheureuse. En rabaissant le rabat on retrouve la même petite fille, cette fois-ci le sourire aux lèvres et coiffée de « belles couettes ». Ses cheveux sont alors droits et poussent vers le bas, comme le font les cheveux lisses. Cela m’a dérangé. Avoir les cheveux mêlés, d’accord, pas de soucis. Ça arrive à tous les enfants, bien entendu. Mais pourquoi avoir choisi des cheveux lisses et droits pour le « après », comme si avoir les cheveux lisses était ce qui était souhaité ? Les enfants, qui n’ont pas encore la capacité à relativiser les choses, retiendront que des cheveux « coiffés » sont des cheveux droits. Ceci est d’autant plus dommageable lorsqu’on utilise une fille noire pour passer maladroitement ce message. Les filles noires ont naturellement les cheveux d’une texture bouclée, frisée ou crépue qui poussent en zigzague un peu dans tous les sens. Le après ici aurait pu être la même fille qui porte des tresses ou un joli afro. C’est irréaliste d’avoir choisi les cheveux droits pour le après. Le risque est d’insuffler un sentiment d’insatisfaction auprès des filles noires qui liront ce livre. Bref, je ne recommande pas ce livre.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Melanie Walsh
Maison d’édition: Éditions Bayard
Année de publication: 2001
ISBN: 2747004902
Public cible: Bébés
Vous aimerez peut-être: Mon anniversaire, un album tout en carton pour les bébés.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Publicités

Chez grand-maman

Chez grand-mamanUne fillette enthousiaste raconte à quel point elle apprécie passer du temps avec sa grand-mère. Le livre s’ouvre sur une note à l’intention des parents et des enseignants mentionnant que dès que l’enfant sait reconnaître les 33 mots utilisés pour raconter cette histoire, il peut lire le lire en entier. Chaque double page illustre un moment du quotidien et est accompagné par une courte phrase conjuguée au présent de l’indicatif.

La fillette de cette histoire est noire. Ces deux parents et sa grand-mère portent leurs cheveux naturellement crépus et frisés. La grand-mère vit dans une belle et grande maison entourée d’arbres matures avec son petit chien. Une très belle relation unit la famille, elle-même présente à toutes les pages. Voilà une représentation positive d’une famille noire en littérature jeunesse !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Kristen Hall & Gloria Calderas
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2007
ISBN: 9780545998895
Public cible: À partir de 5 ans
Vous aimerez peut-être: Au terrain de jeu, un livre pour les lecteurs débutants.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Je suis en maternelle : Le bobo

je suis en maternelle - le boboCe matin, Noah fait le malin devant ses copains avec sa nouvelle trottinette. Il va trop vite et boum! il tombe sur le trottoir…

Le bobo est le quatrième livre issu de la collection « Je suis en maternelle » de Flammarion Jeunesse. On y retrouve Noah, un petit garçon noir qui se montre un peu trop téméraire et se blesse au genou. Noah est présent sur la moitié des 34 pages de ce livre, mais on le retrouve aussi dans les autres livres de la collection, en tant que personnage secondaire. Au niveau du contexte, Noah est en situation minoritaire: Sur 20 enfants fréquentant la maternelle, il est le seul noir. Plusieurs enfants fréquentant des milieux similaires pourront s’y identifier. J’ai aimé que le récit aille dans le détail de l’accident et de ses répercussions tout en rassurant l’enfant. Il y a un imagier en fin d’ouvrage qui permet d’enrichir son vocabulaire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Anne Kalicky & Laure Du Faÿ
Maison d’édition: Flammarion Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782081414501
Public cible: 3 à 5 ans.
Vous aimerez peut-être: Vive la rentrée ! Même si j’ai un peu peur, un livre sur l’entrée en maternelle.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Petit oursin

Petit oursinJustine est bien malheureuse. Jamais elle n’aura de beaux cheveux bien lisses comme ceux de son amie Mélodie. Avec ses cheveux qui gonflent tout le temps, Justine ressemble à un petit oursin…

Les cheveux de Justine sont crépus; ils ne coopèrent que très rarement ! De plus, cela prend du temps pour les coiffer et ils ne volent pas au vent comme ceux de ses amies. La pluie les fait friser encore davantage. Tout ceci est le quotidien de bien des fillettes noires qui ont naturellement les cheveux frisés ou crépus, qui se reconnaitreront dans ce livre.

Alors que Justine n’aime pas ses cheveux, ses amis de l’école les admirent, les trouvent beaux et les jalousent. Certains veulent même les toucher (ne vous inquiétez pas, ils demanderont à Justine avant de passer leurs mains dans sa chevelure !) Un livre qui se termine bien et qui accompagnera les petites filles noires vers l’acceptation de leurs cheveux naturels.

Sophie Mondésir est une illustratrice française d’origine guadeloupéenne. Elle est décédée en 2008.

 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Martine Lagardette & Sophie Mondésir
Maison d’édition: Flammarion Jeunesse
Année de publication: 2002
ISBN: 208161412X
Lectorat cible: 5 à 8 ans.
Vous aimerez peut-être: Frisettes en fête, un livre pour développer l’amour de ses cheveux crépus, ou encore Aïxa : Châteaux de Sable, un livre où une filette correspond avec sa grand-mère.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

 

La Valentine trop petite

La valentine trop petite Brandi DoughertyEmma a beau être la plus petite de la famille Valentine, elle sait qu’elle peut contribuer aux préparatifs en vue de la Saint-Valentin. Toutefois, malgré tous ses efforts, Emma a beaucoup de difficulté à accomplir les tâches qui lui sont confiées par les membres plus âgés de son entourage. Sera-t-elle en mesure de les aider ou est-elle tout simplement… trop petite?

Cet album coloré est tout désuigné pour la Saint-Valentin. On y parle d’amour, mais aussi d’amitié, d’entraide et de persévérance. Emma est la plus petite de sa famille. Trop petite pour aider son grand frère à gonfler les ballons, pour donner un coup de main à ses parents qui font des cartes, pour faire des chocolats avec ses grands-parents… Cela la rend triste car Emma veut aider ! Mais elle découvrira qu’elle n’est pas trop petite pour partager son amour ! Elle rencontrera un petit chiot abandonné qu’elle prendra sous son aile. Mignon comme tout ! N’hésitez pas à questionner votre enfant sur ce qu’il a pensé de ce livre. Demandez-lui : « Comment penses-tu qu’Emma se sentait lorsqu’elle n’arrivait-pas à aider sa famille ? » ou encore « As-tu l’impression d’être trop petit(e) toi aussi pour faire certaine choses? »

La valentine trop petite 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Brandi Dougherty & Michelle Lisa Todd
Maison d’édition: Scholastic Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9781443174060
Lectorat cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être : L’amour, c’est…, un bel album pour la petite enfance sur le thème du don de soi.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Lou-la i té vlé chanjé koulè a-y la (« Le loup qui voulait changer de couleur »)

Lou-la i té vlé chanjé koulè a-y la (Le loup qui voulait changer de couleur) créole guadeloupéenMonsieur Loup est de méchante humeur ce matin. Il n’aime pas du tout sa couleur d’origine et il a l’intention d’en essayer d’autres, histoire de se glisser dans la peau d’un autre. Un album sur l’acceptation de soi.

J’adooooooore les aventures de Loup signés Orianne Lallemand ! Quel plaisir de les lire aux tout-petits et d’animer ces albums pendant l’heure du conte à ma bibliothèque. Les éditions Auzou m’ont fait découvrir plusieurs de leurs livres en créole et voilà que mon histoire préférée de Loup est disponible en créole guadeloupéen ! Créolophones, vous devez absolument vous procurer ce livre pour vos tout-petits !

L’histoire se débute comme un conte avec le traditionnel « Tim tim ! – Bwa sèk ! » qui indique le début d’une nouvelle histoire à raconter et à écouter. Dans cette histoire, on rencontre un loup noir qui n’aimait pas sa couleur. Lundi, il essaie donc le vert. Mais en se regardant dans le miroir, il trouve qu’il ressemble à une grenouille, et bien entendu, ça ne va pas du tout. Alors, il essaiera le rouge le mardi, puis le rose, le bleu, l’orange, etc. Jusqu’à ce qu’il réalise qu’aucune autre couleur ne lui va aussi bien que le noir.

Ah ! Et saviez-vous que les aventures de Loup sont disponibles en plusieurs langues régionales françaises ? J’aimerais bien une version en créole haïtien, mais entre temps, je trouve cela fantastique que toutes ces traductions existent.

Coup de coeur !

Je remercie les éditions Auzou de m’avoir offert ce livre. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Orianne Lallemand & Éléonore Thuillier
Maison d’édition: Auzou
Année de publication: 2016
ISBN: 9782733841143
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Chez le même éditeur, il y a Mon premier imagier français, anglais, créole guadeloupéen.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Très très fort !

très très fortIls ne font rien de spécial, Maman et Petit Homme, non, rien de spécial… Quand tout à coup, DING DONG ! on sonne. Qui voilà ? Petit à petit, la famille se réunit pour serrer Petit Homme dans leurs bras, TRÈS, TRÈS FORT !

Un album dont la narration est répétitive, mais pleine de surprises ! Les tout-petits s’amuseront à faire des prédictions sur qui peut bien être à la porte à chaque fois qu’on sonne de nouveau. Un livre jeunesse mettant en scène une famille noire qui se réunit lors de l’anniversaire surprise du père. La mère porte des tresses qui frottent ses épaules, la tante a le regard espiègle, l’oncle porte une moustache très années 90 (!), les grand-mères aux vêtements colorées me rappellent mes propres grands-mamans, … De l’amour, de l’amour et encore de l’amour à dévorer tout rond, et un moment du quotidien à croquer. Sublime. Ce livre est épuisé. Empruntez-le à votre bibliothèque de quartier !

Coup de cœur !

Trish Cooke est une auteure anglaise originaire de la Dominique.

Trish Cooke

Auteur(s) / illustrateur(s) : Trish Cooke & Helen Oxenbury
Maison d’édition
Flammarion Bouton acheter petit
Année de publication: 1994 / 2005
ISBN: 2081601575 / 9782081610279
Public cible: À partir de 4 ans

Vous aimerez peut-être: Tickle Tickle.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook