0

Rien du tout !

rien-du-toutC’est l’été, Clara en a assez de son emploi du temps réglé comme une horloge. Elle, ce qu’elle souhaite, c’est pouvoir écouter le vent, compter les nuages, respirer la lavande et se perdre dans l’infini. Rien du tout! est un voyage onirique, une ode à la paresse et au repos qui emmènera petits et grands un peu plus près d’eux-mêmes.

Jusqu’ici, aucun livre des Éditions Isatis ne m’avait particulièrement accroché, mais j’ai eu un coup de coeur littéraire pour Rien du tout!, cet album d’une douceur infinie et d’une poésie apaisante. Le format, la poésie, ainsi que l’équilibre entre le texte et l’image m’ont rappelé certains de mes albums jeunesse préférés publiés chez La Bagnole. Le récit offre un champ lexical varié et imagé et apprend au lecteur à faire des inférences et des associations. Les plus grands remarqueront d’ailleurs la présence de personnages déjà rencontrés dans d’autres livres: Le Petit Prince de Saint-Exupéry et Alice au Pays des Merveilles de Carroll, même si ceux-ci ne sont pas explicitement nommés dans le texte.

Publié dans la collection Tourne-pierre, ce livre nous présente Clara, une fillette qui a décidé d’écouler lentement et sans tracas une belle journée ensoleillée. Le livre invite les enfants à prendre une pause en solitaire, à s’écouter, à se connaître, à découvrir le monde qui les entoure et à apprécier les petites choses de la vie qui sont présents à tout instant autour de nous mais que nous ignorons bien souvent. Les enfants d’aujourd’hui sont bien souvent constamment bombardés par toutes sortes d’exigences, ils ont un horaire du temps plus chargé qu’un président d’entreprise, et entre la pratique de hockey, la leçon de piano, le cours de danse, les devoirs, l’école, les sorties familiales et les obligations du quotidien, ils ont parfois peu ou pas de temps pour lâcher prise. Après la lecture de cet album, pourquoi ne pas dégager dans leur horaire une période intitulée « Rien du tout! » où ils pourront rêvasser et se détendre en toute tranquillité?

Pour la petite histoire, j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque pour ma petite de 6 ans, mais c’est plutôt sa petite soeur de 3 ans qui redemandait sans cesse que je la lui lise ! Bien sûr, elle n’a pas tout compris, elle a surtout apprécié les petits animaux qui se cachent à chaque page et répéter les dialogues de Clara. Et puisque Clara lui ressemble comme deux gouttes d’eau, dès qu’elle a vu le livre, ma petite de 3 ans s’est faite toute gênée et heureuse: « C’est moi !!! » s’est-elle écriée, abasourdie. Du coup, je lui lisais parfois le livre en changeant le nom de Clara par le sien! Pour elle, c’était merveilleux de se voir dans un livre. Pour moi, c’était merveilleux qu’elle puisse être représentée dans un livre de qualité en tant que fille métissée. Cela dit, pour en profiter pleinement, je suggère quand même une lecture aux 5 ans et plus, tel que suggéré par l’éditeur. Mais qu’importe! La petite de 3 ans a aimé et puis je me dis, bah, ce livre grandira avec elle si je lui achète!

rien-du-tout2

Pistes de réflexion pour une exploitation de cet album en classe

  • Pourquoi Clara dit-elle qu’aujourd’hui, elle est un « lézard paresseux »?
  • Entoure seulement les verbes qui sont présents dans le texte (rêvasser, exploser, crier, observer, énerver, rester immobile, sauter, penser, etc.)
  • Fait la liste de tous les verbes dans le texte qui décrivent ce que Clara fait. (ex.: Rêvasser, observer, imaginer, entendre, rester immobile, respirer, penser, etc.). Que remarques-tu?
  • Décris une journée où tu ne ferais rien du tout!
  • Qui sont les deux personnages issus du « monde merveilleux » que Clara à découvert? Comment penses-tu qu’elle les a découvert?
  • Selon toi, c’est quoi, « rien »?
  • Rapport au temps: Combien de temps Clara est-elle restée à ne « rien faire »?
  • À quoi ressemble le père de Clara? Est-il décrit? Est-il illustré?

J’ai adoré cet album qui nous invite à ne rien faire du tout… et d’en profiter pleinement!

Coup de coeur!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marie-Hélène Jarry & Amélie Dubois
Maison d’édition: Isatis
Année de publication: 2016
ISBN: 9782924309872
Public cible: 6 à 8 ans
Vous aimerez peut-être: Mon grand rêve, un album merveilleux publié chez les éditions québécoises La Bagnole dont le personnage principal est une fillette rêveuse.

Publicités
0

L’heure du bain

heure du bainUn petit garçon décrit les activités qui président l’heure du bain et la fierté qui le gagne une fois qu’il les a accomplies sans l’aide de son papa.

Destiné à l’apprentissage de la lecture, ce livre issu de la collection Je veux lire ! contient 31 pages et 56 mots. Les phrases sont simples et courtes (par exemple: « Je trempe mon orteil dans l’eau ») et permettent aux jeunes lecteurs de facilement comprendre la signification des mots. Ces derniers sont d’ailleurs listés au début du livre; il serait donc facile de jouer à un jeu de reconnaissance pour les parents de très jeunes enfants (3 à 5 ans).

Le père et son fils sont représentés de manière positive dans leur quotidien. À découvrir !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jane E. Gerver & Laura Ovresat
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2004
ISBN: 9780545998314
Public cible: 6-7 ans
Vous aimerez peut-êtreLe nouveau bébé, un livre issu de la collection Je veux lire! de Scholastic.

0

TOP 5 des livres à lire avec son papa

La fête des pères arrive à grands pas! Les enfants feront peut-être une activité spéciale avec papa, ou encore ils feront un superbe dessin que papa accrochera fièrement sur le réfrigérateur de la cuisine. Mais pour passer un moment privilégié avec papa, des livres, il vous faudra! Pour célébrer tous les papas du monde et la relation privilégiée qu’ils entretiennent avec leur(s) fille(s) et garçon(s), voici le top 5 des livres à lire avec son papa le 17 juin 2018 !

Par Mistikrak! Littérature Jeunesse.

imagesGQ19VSNB

5. Comme elle ressemble à mon papa, par Pili Mandelbaumpili

Nana et son papa promènent la petite cousine Léa. Nana est noire et elle souffre un peu de cette différence entre elle et papa, entre elle et Léa. Une petite conversation père-fille rétablit les choses heureuse façon. Un livre sur la couleur de la peau.

4. Gros chagrin, de Rémi Courgeon

Noémie, une petite fille métisse, a un gros chagrin : elle voudrait être blanche, blancgros-chagrinhe comme son papa. Ému, ce dernier lui raconte l’histoire de Boulou, la petite chatte noire qui voulait être blanche, sauf qu’une fois son souhait exaucé, plus personne ne la reconnaissait… Publié en collaboration avec Amnesty International, cet album a l’avantage d’aborder franchement et sans détour le sujet du rejet de soi à cause de sa couleur de peau. Parce que les papas ont bien souvent les bons mots pour consoler leur enfant!

3. Tickle Tickle, by Ken Wilson-Max

« Me papa tickle me feet, he call it ‘finger treat’ ». Written with a distinctive rhythm and energy that perfectly captures the laughter of a child, Tickle Tickle recreates a game played in every family. A lovely story about the love between a father and his child.papa tu m'aimes

2. Papa, tu m’aimes?, par Barbara M. Joose et Barbara Lavallée

« Papa, tu m’aimes? Et si je te décevais beaucoup, tu m’aimerais toujours? » Sur un thème universel, un fabuleux voyage chez les Massaï. Une belle ôde à l’amour inconditionnel d’un père pour son enfant.

1. Plus grand que Papa, par Harriet Ziefert et Elliot Kreloffplus grand que papa

Comme tous les petits, Édouard voudrait être grand — plus grand que papa. Un après-midi, Édouard demande à son papa de jouer à faire comme si… Papa accepte de faire comme s’il était petit, et Édouard de jouer le rôle de papa. Mettant en scène un père et son fils, ce livre pour enfants drôle et sensible touchera petits et grands. Un coup de coeur littéraire !

0

Ayanda: La petite fille qui ne voulait pas grandir

ayanda fille grandirAyanda était une petite fille heureuse, toujours souriante. Un jour, une guerre terrible éclata. Une guerre insensée. Son papa, si doux, si gentil, fut forcé d’aller se battre. Il ne revint jamais. Le cœur d’Ayanda fut brisé. Son chagrin se transforma en colère, elle décida alors d´arrêter de grandir.

Dans cet album tout en poésie, on découvre le chagrin d’une petite fille jadis pleine d’entrain face à la guerre. Refuser de grandir pour ne pas devenir comme les adultes imparfaits que tous deviendront un jour, c’est symboliquement très fort. Refuser le système. Refuser les attentes qui nous enferment dans un moule. Refuser la guerre, les conflits. Et peut-être aussi, refuser de comprendre la guerre, car elle est incompréhensible; toute démarche pour tenter de la justifier est vaine. Ayanda refuse d’entendre tout ça. Ayanda veut rester simplement Ayanda, heureuse, souriante, dans un monde beau et rassurant. Le récit de Véronique Tadjo aborde avec délicatesse et justesse le désenchantement que vivront tous les enfants, à un âge plus ou moins précoce. Les illustrations de Bertrand sont un plaisir pour l’imagination et les tons ocres et couleurs chaudes donnent une chaleur inattendue à l’album. J’ai adoré la manière dont il a allongé les torses et les membres des personnages; cela donne beaucoup de dynamisme aux illustrations. Et cette image sublime où la famille de Ayanda devenue géante tente de la faire littéralement rentrer chez elle, ses pieds dépassant inlassablement de la porte d’entrée…

ayanda-4

Les thèmes abordés sont durs, les images aussi. On fait explicitement référence à la guerre, à la mort, au deuil, à la cruauté. Les illustrations montrent des armes, des chars d’assaut militaires, la peur et la détresse sur les visages des personnages. Le père de Ayanda meurt à la guerre. Sa grand-mère meurt peu après de vieillesse. Sa mère est fortement malade et hospitalisée. Ayanda, réalisant qu’elle doit désormais s’occuper de son petit frère seule, décide de se laisser grandir, jusqu’à devenir une géante… On reproche à Ayanda-petite qu’aucun homme ne voudra l’épouser si elle refuse de grandir, mais Ayanda s’en soucie peu. On reproche à Ayanda-géante qu’elle ne trouvera jamais un mari à sa taille, mais ça lui est égal. Car Ayanda est une femme qui lutte. Elle lutte contre les oppressions, contre les massacres de la guerre, contre les attentes réductrices que la société a envers elle… Elle va même jusqu’à affronter, sans armes, des agresseurs armés pour sauver son village. Une femme forte, vous dites? J’ai A-DO-RÉ cet album, quel petit bijou de littérature.

Cet album serait parfait pour le cours d’éthique et culture religieuse, de morale, de philosophie ou de formation personnelle et sociale au niveau scolaire pour des élèves de 10-11-12 ans. Détrompez-vous; les albums d’images ne sont pas que destinés à la petite enfance! Enseignants et instituteurs, utilisez cet album en classe et questionnez vos élèves sur le sens de la guerre, sur le deuil, sur la perte de l’enfance; vous serez étonnés que même si jeunes, ils sont capables de développer un esprit critique.

Coup de coeur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Véronique Tadjo & Bertrand Dubois
Maison d’édition: Actes Sud Junior
Année de publication: 2007
ISBN: 9782742769995
Public cible: 7 à 11 ans
Vous aimerez peut-être: Rougejaunenoireblanche, un album jeunesse parfait pour développer le sens critique des jeunes enfants.

En savoir plus sur l’auteure franco-ivoirienne Véronique Tadjo

véronique Tadjo

Vous cherchez d’autres livres offrant une représentation positive de personnes noires? Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

Tickle Tickle

tickle tickle« Me papa tickle me feet, he call it ‘finger treat' ». Written with a distinctive rhythm and energy that perfectly captures the laughter of a child, Tickle Tickle recreates a game played in every family. A splendid celebration of playing, laughing and loving, this is a striking and accessible picture book with universal appeal.

A lovely story about the love between a father and his child. A strong bond connects them while they play and laugh together. The grammatically incorrect sentences did not bother me at all; they rather give the story a nice rhythm to the language and has cultural value to many african american families. Naive painted illustrations and rigid pages, perfect for babies and toddlers. A must read! Looking for more stories involving black fathers and their sons in children literature?

Author : Dakari Hru & Ken Wilson-Max
Publishing company: Lee & Low books
Publication date: 2002
ISBN: 0761319395
Target audience: Babies

You might like: Just the two of us, or Plus grand que papa.

Learn more about Zimbawean author Ken Wilson-Max

ken wilson-max

Did you read this book to a child? Share your experience in the comments!

0

Alba

albaAlba a cinq ans aujourd’hui. Elle est assise sur une pierre devant la maison et elle attend. Elle attend son père, qui ne semble pas revenir. Elle décide alors de s’informer auprès des animaux de la savane…

Voilà un beau livre pour aborder le thème de la mort avec un enfant. Ne vous laissez pas avoir par le début du livre qui ne laisse pas présager le thème de la perte d’un être cher; Alba est sans l’ombre d’un doute un livre difficile. Le sujet est traité ici avec délicatesse et poésie; tout est dans l’attente, dans le non-dit. Un très beau livre, mais soyez sûrs que vos enfants soient prêts à comprendre et parler de la mort avant de le leur lire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Anne-Catherine De Boel
Maison d’édition: L’école des loisirs
Année de publication: 2002
ISBN: 211071074
Public cible: 5 à 8 ans

Vous aimerez peut-être: Dans mon coeur (une histoire sur le deuil) ou Akli, le prince du désert (de la même auteure).

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

2

Plus grand que papa

plus grand que papaComme tous les petits, Édouard voudrait être grand — plus grand que papa. Un après-midi, Édouard demande à son papa de jouer à faire comme si… Papa accepte de faire comme s’il était petit, et Édouard de jouer le rôle de papa.

Mettant en scène un père et son fils, ce livre pour enfants drôle et sensible touchera petits et grands. Il y a beaucoup de dialogues, mais peu de texte par page. Une très belle complicité s’installe entre le parent et l’enfant. La lecture est souvent associée à une activité féminine. Pourtant il existe plusieurs bons livres jeunesse que les garçons aimeront lire ou se faire lire et dans lesquels ils se reconnaitront. Dans Plus grand que papa, les petits garçons (et les filles aussi) verront en sans aucun doute en Édouard un reflet d’eux-mêmes; Édouard veut tout faire seul, et surtout, grandir vite! À découvrir !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Harriet Ziefert & Elliot Kreloff
Maison d’édition: Oskar
Année de publication: 2006
ISBN: 978235000242
Public cible: 3 à 5 ans

Coup de ❤ !

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!