0

Le collège selon Olivia, demi-princesse

olivia demi-pincesseOlivia apprend un beau jour qu’elle est une princesse. Et pas n’importe laquelle! Elle est la demi-sœur de la célèbre princesse Mia de Genovia! Très vite, Olivia devient une vraie star avec une vie de rêve : New York, le grand luxe, le shopping, les montagnes de cookies, les limousines… Mais Olivia va aussi comprendre que la vie d’une princesse n’est pas tous les jours un conte de fées!

« Cheveux : moyennement marron et longs. Normalement, j’ai des nattes. Ça me simplifie la vie, parce que mes cheveux frisottent quand il pleut. Il pleut souvent dans le New Jersey.
Teint : ni blanc ni noir, mais «café (ou chocolat) au lait». C’est parce que mon père est de type Caucasien (rose et blanc) et ma mère afro-américaine. […] Je suis une fille archi-normale et genre banalissime. »

Découvrir qu’on fait partie d’une famille royale, le rêve! Olivia écrit dans son journal sa vie à l’école et puis dans un penthouse au sommet d’une tour de New York. Le personnage est attachant, mais il ne se démarque pas des autres personnages semblables de la littérature jeunesse; pas de talents particuliers, de personnalité éclatée, de manière unique de voir le monde. Olivia est simplement une fille de 12 ans comme les autres. J’aurais aimé un peu plus d’éclats à ce niveau-là.

Olivia vit avec sa tante, son bel-oncle et ses beaux-cousins car sa mère est décédée et elle ne connaît pas son père. Outre une petite rivalité fraternelle avec les cousins, rien ne laisse penser qu’elle est malheureuse dans cette dynamique familiale. Pourtant, vers la fin du livre, elle se refuse catégoriquement de retourner vivre avec eux, comme si elle avait connu la torture auprès d’eux. J’ai trouvé cette réaction bizarre et cette chute m’a semblé peu crédible.

Le titre et le résumé en quatrième de couverture laisse supposer une histoire sur le «collège» (comment y survivre, etc.), mais le récit ne s’y déroule pas vraiment. Olivia fréquente un établissement scolaire comme toutes les personnes de son âge, mais on ne la suit pas à l’école. Le récit se déroule sur 4 jours (du 6 au 10 mai), et on passe beaucoup plus de temps Quvenzhané Wallisà suivre Olivia dans sa nouvelle vie de princesse qu’à l’école (à aucun moment elle n’apprend à jongler avec sa vie d’ado et sa vie de princesse : au début elle va à l’école, après elle n’y va plus, point.)

Le récit m’a fait penser à la nouvelle version de film Annie sorti en 2014 avec Quvenzhané Wallis (en image). Vous allez aimer ce livre si le film vous a plu; c’est le même genre.

Pour finir, la traduction est plutôt franco-française; il y a présence de mots et tournures de phrases non utilisées au Québec.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Meg Cabot
Maison d’édition: Hachette Jeunesse
Année de publication: 2015
ISBN: 9782912256538
Public cible: 11 à 13 ans

Vous aimerez peut-être: Princesses d’afrique, un recueil de nouvelles sur les princesses.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

La statue de la liberté: Quatre garçons racontent son histoire

la statue de la libertéCatfishÀ l’époque de la construction de la statue de la Liberté – cadeau des républicains français aux États-Unis d’Amérique pour fête le centenaire de leur indépendance – très peu d’enfants allait à l’école. La plupart travaillaient aux champs, dans les magasins, les mines, les usines ou les ateliers. Léo, Fanch’, Ben et Angus, les quatre jeunes héros de cette histoire, ont personnellement participé à ce chantier extraordinaire, qui s’ouvre en France en 1875 et s’achève onze ans plus tard de l’autre côté de l’Atlantique. Chacun à sa manière a contribué à ce qu’aujourd’hui encore la Liberté éclaire le monde…

Mon avis

Ce livre particulier offre une mise en page peu courante: le texte est entrecoupé d’illustrations encadrées de différentes tailles. Le livre est divisé en quatre: une pour chaque personnage, dont un est noir et descendant d’esclaves. Intéressant. Si ce livre vous a plu, vous aimerez peut-être Catfish, qui offre une mise en page semblable.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Serge Hochain
Maison d’édition: École des loisirs
Année de publication: 2011
ISBN: 9782211070041
Public cible: 9 à 13 ans

statue liberté 2

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

New York : Quartiers noirs

NY quartiers noirsNew York, quartiers noirs, ce sont les récits de reporters à travers Harlem, le Bronx et Brooklyn. Un voyage dans les guettos noirs au pays de la liberté. Le livre se lit comme un carnet de voyage. On en apprend beaucoup sur l’histoire et la société américaine. Très jolies illustrations à la peinture à l’eau. La mise en page parfois quelque peu chargée. Ce livre est épuisé, trouvez-le à la votre bibliothèque ou médiathèque de quartier!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Elaine Klein, Yann Le Béchec
Maison d’édition: Albin Michel Jeunesse
Année de publication: 1992
ISBN: 9782226049964
Public cible: À partir de 9 ans
Vous aimerez peut-être: Dans le même genre, il y a Voyage au Sénégal qui pourrait vous intéresser.

Pour d’autres suggestion de lectures, suivez-moi sur Facebook !

0

Le loup de la 135e

loup 135Désormais muni d’une canne, un habitant de Brooklyn remémore, à un vieil ami, un épisode de leur jeunesse des années 1950. Un gamin tout de rouge vêtu traverse la forêt pour retrouver son grand-père. En chemin, il rencontre le loup… de la 35e! Car c’est une forêt de brique et de ferraille dans les rues de New York, que ce petit va parcourir: de son quartier de Harlem, droit vers le sud de Manhattan, et jusqu’au pont de Brooklyn. Mais lonssons-le raconter lui-même ce souvenir d’enfance…

Le format de 35 cm x 29 cm de ce livre d’images nous en met plein les yeux. J’ai eu du mal à partir avec de la bibliothèque! Magnifiques pages de garde représentant le métro de la ville. Un petit tour à Manhattan?

Auteur(s) / illustrateur(s) : Rébecca Dautremer & Arthur Leboeuf
Maison d’édition: Seuil Jeunesse
Année de publication: 2008
ISBN: 9782020969192
Public cible: 5 à 10 ans.
Vous aimerez peut-être: Si les livres en grand format vous plaisent, essayez La cuillère d’Aminata, un conte africain. Si vous cherchez d’autres livres jeunesse où un homme noir âgé raconte ses souvenirs, essayez Le bus de Rosa.

Pour plus de suggestions lecture pour vos tout-petits, suivez-moi sur Facebook!

0

Dans le noir

DANS_LE_NOIR_JAQ.inddC’était une chaude nuit d’été ordinaire, pleine de bruits et d’animation. Et soudain… les lumières de la ville se sont éteintes une à une. Et tout a changé…

J’ai eu un petit coup de coeur dès que je l’ai feuilleté à la bibliothèque de mon quartier. L’histoire s’intéresse à une famille multiraciale lors d’une panne de courant. J’ai lu cet album jeunesse à une fillette de 4 ans, qui a surtout aimé les images et demandait pourquoi les lumières s’éteignaient. Pour le reste, elle était un peu trop jeune et les personnages, plus agés qu’elles, avaient des comportements plus matures qui sans doute lui échappaient. Je vais sans doute retenter la lecture à voix haute avec un enfant plus vieux (5-6 ans), histoire de l’initier doucement à l’univers de la bande dessinée. À suivre… Un livre qui grandira très bien auprès d’un enfant, qui le « lira » de 5 ans à 6, 7, 8, et pourquoi pas, plus de 9 ans. Un livre excellent que j’ai personnellement beaucoup aimé.

Auteur(s) / illustrateur(s) : John Rocco
Maison d’édition: Le Genevrier
Année de publication: 2013
ISBN: 9782362900211
Public cible: 5 à 11 ans

Vous aimerez peut-être: Maquillage à gogo (un autre livre pour enfants mettant en scène une famille multiraciale).

*Prix Caldecott Honors 2012 (États-Unis)

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

Lily

lilyAuteur(s) / illustrateur(s) : Pierre Perret & Nathalie C.

Maison d’édition: Nathan

Année de publication: 1989

ISBN: 2092682776

Public cible: À partir de 9 ans

Résumé: Cet album pour petits et grands est une mise en image et en texte de la chanson antiraciste intitulée « Lily » de Pierre Perret. L’histoire raconte les périples d’une jeune fille nommée Lily qui vient de Somalie et qui débarque en France dans l’espoir d’une vie meilleure. La réalité est bien différente de ce qu’elle s’imaginait alors qu’elle doit faire face au racisme systématique et quotidien. Lorsqu’elle part pour les États-Unis, Lily se retrouve à nouveau victime de racisme. Face à tant d’adversité, la jeune femme parvient tout de même a garder espoir et les rencontres qu’elle effectue au cours de son processus d’immigration ne la rendent que plus forte.

Mon avis: Je suis tombée tout à fait par hasard sur cet album dans une vente de livres à petits prix. Quelle belle découverte. J’ignorais totalement qu’il s’agissait en fait d’une chanson antiraciste du très talentueux chanteur français Pierre Perret (voir le vidéo plus bas). Une mise en page tout à fait magnifique où s’éclaboussent des jets de peinture multicolores qui accompagnent la lecture de page en page. Chaque double page illustre un couplet de la chanson et la solitude de Lily naviguant seule les villes de Paris, New York et Memphis. Un livre qui fait voyager et qui donne à voir l’expérience d’immigrants noirs en occident devant souvent surmonter, avec beaucoup de dignité, l’insurmontable. Plusieurs références aux cultures et histoires françaises et américaine (Angelas Davis, Victor Hugo, Debussy, Voltaire, rue Sécrétan, subway new yorkais, Black Panthers Party, Marilyn Monroe, statue de la liberté, ségrégation raciale aux États-Unis, etc.) Cet album serait tout à fait approprié pour une animation en classe avec des élèves de 4è, 5è ou 6è année du primaire (du type: lecture du livre, écoute de la chanson, débat… au bien analyse de la chanson au cours de français, pourquoi pas?). Quelle chance d’avoir trouvé ce livre… Il aura une place de choix dans ma bibliothèque personnelle!

Coup de ❤ !

Avez-vous lu ce livre? Partagez votre expérience dans les commentaires!