0

3 contes d’Afrique

les-classiques-du-pere-castor-3-contes-d-afriqueCe livre comprend 3 histoires précédemment publiées par le Père Castor chez Flammarion. L’oiseau de pluie raconte l’histoire d’un petit garçon qui décide de domestiquer un bel oiseau car il trouve son chant magnifique. Il décide de le mettre en cage afin de pouvoir écouter son chant tout le temps, près de lui. Seulement, une fois enfermé, l’oiseau malheureux ne chante plus… La morale véhiculée est sage, magnifiquement illustrée par le récit.

Une histoire de singe raconte comment le plus petit d’un groupe est parfois le plus futé et qu’il suffit de lui laisser une chance pour qu’il puisse prouver ses capacités. Je n’évalue pas les livres n’ayant que des animaux pour personages sur ce blog, mais comme cette histoire faisait partie d’un tout plus grand comprennant des personnages humains, je l’ai lu avec beaucoup de plaisir. Les enfants aimeront aussi cette histoire et ce petit singe auquel il pourront s’identifier.

J’ai déjà donné mon avis sur Épaminondas que je ne lirai pas à un enfant car il ne sera pas en mesure de comprendre le dvRngPPA6CLDFi4EgfiGgHd4HyQcontexte de publication de ce conte et la portée qu’il a eu (et continue d’avoir) sur les relations raciales en occident. Pour un adulte, au contraire, Épaminondas est un conte intéressant, surtout si on étudie (académiquement ou personnellement) l’Histoire ou à la Sociologie. Car en effet, on pourrait en faire une thèse…

Niveau format, je félicite Flammarion qui a fait de ce recueil de contes un produit de qualité, agréable à lire, à la couverture rigide, au papier glacé. Préface de Françoise Rachmuhl et Géraldine Faes. Biographie des auteurs en fin de livre.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Monique Bermond, May d’Alençon et Odile Weulersse (textes), ainsi que Kersti Chaplet (illustrations).
Maison d’édition: Flammarion
Année de publication: 2002
ISBN: 2081614065
Public cible: À partir de 5 ans

Pour plus de suggestions lecture pour vos tout-petits, suivez-moi sur Facebook!

Publicités
2

Libre: Le long voyage d’Henri

51ndjyH-DeL__SX258_BO1,204,203,200_Henri ne connaît pas son âge, car les esclaves ne célèbrent pas leur anniversaire. Lorsque sa famille est vendue, il décide de tout risquer pour ce qu’il croit être juste : le droit d’être libre. Henri s’enfuit. Recroquevillé dans une caisse, il entreprend un long voyage vers la liberté. Il arrive à destination un peu comme une lettre à la poste. Voici l’histoire étonnante d’Henri « Box » Brown, l’esclave noir qui a réussit à s’enfuir clandestinement du Sud des États-Unis de la plus originale des façons…

L’histoire vraie d’Henri « Box » Brown racontée aux enfants? Je dis OUI. Une narration au présent, une mise en page dynamique, une immersion au XIXè siècle, une tranche d’histoire bien rendue et réfléchie. Des illustrations au crayon, à l’aquarelle et à l’huile à couper le souffle. Vibrant. Seul petit hic: la couverture souple et une présentation matérielle de qualité moyenne. Dommage. Une note de l’auteure en fin de livre relate quelques faits sur l’esclavage aux États-Unis et donne davantage de détails sur le fameux voyage d’Henri. Fortement recommandé!

spread_libre

Auteur(s) / illustrateur(s) : Kadir Nelson
Maison d’édition: Éditions Scholastic
Année de publication: 2008
ISBN: 9780545995825
Public cible: 7 à 12 ans

* Prix littéraires jeunesse Caldecott (États-Unis)

Découvrez Kadir Nelson, illustrateur afro-américain

kadir nelson

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

Du désespoir à la liberté

desespoiralaliberteJulia May et les autres membres de sa famille ont réalisé l’impossible: ils ont fui la Virginie et la plantation de tabac où ils étaient esclaves. Ils marchent maintenant vers le nord, car on dit que là-bas, les esclaves sont libres. Julia May raconte leur histoire dans son journal intime. Leur voyage est épuisant et terrifiant. Ils marchent la nuit et se cachent le jour, mais ils n’abandonnent pas, car ils gardent espoir de pouvoir commencer une nouvelle vie au Canada.

Je suis tombée tout à fait par hasard sur ce roman lors d’une récente visite à la bibliothèque. Je connaissais déjà la collection Cher Journal chez Scholastic, mais les autres titres ne m’intéressaient pas particulièrement. Ici, l’auteur offre un roman accrocheur dont la nature épistolaire réhausse le rythme. La narratrice, Julia May, est une jeune fille intelligente, futée, rusée et débrouillarde. Quel plaisir de lire son histoire! Un récit dont le sujet est difficile, mais dont le ton demeure plein d’espoir. Enfant, j’aimais beaucoup les romans du type « journaux intimes » et je me surprend à toujours les apprécier aujourd’hui. On en apprend beaucoup sur le chemin de fer clandestin et sur la vie des personnes prises en esclavage du XIXè siècle. Un dossier documentaire et historique très étoffé (une quinzaine de pages appuyée d’images d’archives) clôt le roman. Très belle présentation matérielle: couverture rigide, pages coupées à l’ancienne, signet intégré. Parfait pour offrir en cadeau! À découvrir!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Karleen Bradford
Maison d’édition: Éditions Scholastic
Titre complet : Du désespoir à la liberté: Julia May Jackson, sur le chemin de fer clandestin (De la Virginie au Canada-Ouest, 1863-1864)
Année de publication: 2010
ISBN: 9781443101004
Public cible: À partir de 10 ans

Coup de ❤ !

As-tu lu ce livre? Partage ton avis dans les commentaires!

0

Ti Pinge

pingeAuteur(s) / illustrateur(s) : Joujou Turenne & Karen Hibbard

Maison d’édition/Publication company: Planète rebelle

Année de publication/publication date: 2006

ISBN: 2922528642

Public cible/Target audience: 6 à 10 ans/6 to 10 years old

Résumé: Ti Pinge vivait avec une parente éloignée, Madame M, qui ne l’aimait guère. Toute la journée, c’était TiPinge par-ci, Ti Pinge par-là. Vous vous rendez compte? Passer toute sa vie ainsi! Mais voilà, notre astucieuse Ti Pinge, avec la complicité de ses petites camarades de classe, échafauda un scénario qui lui permettra de déjouer le stratagème malveillant de Madame M. Cet album est un message d’amour et d’espoir adressé aux enfants du monde à qui le respect est refusé.

Summary: Ti Pinge lived with a distant relative, Madame M, who didn’t like her one little bit. All the live long day, it was « Ti Pinge » here and « Ti Pinge » there. Juste imagine! Spending your whole life saying « yes ma’am » here, and « Yes, Ma’am » there. But in this story, clever Ti Pinge, with the help of here classmates, comes up with a way to turn the tables on Madame M who had a nasty trick in store for her. This book is a message of love and hope for all the children of the wolrd who suffer disrespect.

Mon avis: Joujou Turenne sait comment raconter les histoires, c’est le cas de le dire! Quel conte intéressant, vibrant! Tous les ingrédients du conte sont là: une narration pleine de vie et de surprises, un récit où tout est possible (« parole de conteuse! »), le mystère, la morale de l’histoire, les « krik! » auxquels il faut répondre « Krak! », les « Mistikrik! » auxquels il faut répondre « Mistikrak! », et, petit bonus, un arrangement musical très réussi par Harold Faustin, jazzmen montréalais. Au niveau technique, la qualité du son sur le CD est un peu sourd et ceux, mais rien de catastrophique. J’ai moins aimé les illustrations, que j’ai trouvées un peu fades, et la mise en page manquait de dynamisme. Mais comme toujours, ce n’est que mon avis personnel. Quelques passages en créole, traduits à l’écrit uniquement (et non sur le CD audio). Toutefois, cela ne gêne en rien la compréhension du récit. Ti Pinge est ce qu’on appelle en Haïti, une restavek, une enfant faisant du travail domestique dans une famille qui n’est pas la sienne. Pourtant, l’histoire de Ti Pinge est universelle et résonne chez tous les enfants du monde dont l’innoncence est bafouée. L’album bilingue (anglais et français) se termine par un mot qui sensibilise les lecteurs à la maltraitance des enfants. Ti Pinge, un conte merveilleux – que dis-je? Fabuleux! – à lire, relire, écouter et réécouter jusqu’à l’âge de 10 ans (ou encore plus si vous êtes comme moi). Je le recommande vivement! Écouter un extrait.

My thoughts: Loooooved this book. Amazing storytelling on Turenne’s part, great musical arrangements, very enjoyable. Double-sided book: one side is in english, the other is in french. Accompanying audio disk is bilingual as well. A story on Restavecs, Haiti’s children domestic servants.

Vous aimerez peut-être: La sanza de Bama, un récit sur la maltraitance accompagné d’un CD audio.

*Prix Anselme-Chiasson remis à Joujou Turenne par le festival Contes en Îles pour l’ensemble de son oeuvre

Coup de ❤ !

❤ this book!

En savoir plus sur l’auteure québécoise/haïtienne Joujou Turenne

Learn more about the author, Joujou Turenne

joujou

Trucs et astuces pour utiliser ce livre avec un groupe scolaire

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

0

Ti-Jean des villes

jean villesAuteur(s) / illustrateur(s) : Ina Césaire & Isabelle Malmezat

Maison d’édition: Éditions Dapper

Année de publication: 2005

ISBN: 2915258112

Public cible: À partir de 7 ans

Résumé: Dans le récit de l’ethnologue Ina Césaire, on voit le héros aller de ville en ville, parcourir le vaste monde en chantant et jouant de la flûte. Il traverse des villages sinistres qui connaissent la famine et le malheur. Le dernier qu’il atteint est aux mains d’un tyran qui écrase le peuple sous les impôts et le tient en esclavage. Ti-Jean accomplit des miracles partout où il passe, redonne de la vie et de la joie aux lieux qu’il fréquente. Grâce à sa bonté, sa générosité et son courage, Ti-Jean recevra les honneurs de la foule et trouvera, avec sa mère, une place dans le monde qui l’entoure. (c) Ricochet-Jeunes.

Mon avis: Un conte martiniquais sur la liberté, l’intelligence, la débrouillardise et la bonté. Le CD accompagnateur est divisé en deux plages: la première raconte l’histoire dans sa version française, telle qu’elle est écrite dans l’album. La deuxième la raconte en créole (martiniquais). Les deux versions sont embellies de musique et de bruitages donnant vie au récit. Une mise en page simple (illustration à droite et texte à gauche) et efficace. Jolies illustrations à la peinture tout en relief.

Découvrez l’auteure martiniquaise Ina Césaire

cesaire_ina

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!