0

Un dinosaure à souper

Idinosaure-soupernviterais-tu un dinosaure à souper? Partagerais-tu ta brosse à dents avec un requin? Ce livre loufoque, idéal à l’heure du dodo, entraînera les enfants au pays des rêves.

Quand j’ai d’abord lu pour une première fois ce livre à une fillette de 6 ans, elle a pris très sérieusement tout ce qui y était écrit et a même voulu raisonner: « Un dinosaure à souper!!?? Ça ne se peut pas! » Elle n’a d’abord pas saisi le ton humoristique et a pris toutes les recommandations du personnage principal pour des impératifs. Puis, à la deuxième et troisième lecture, elle a ri, a inventé de nouvelles péripétie à l’histoire, à voulu elle aussi jouer des tours et inventer des situations rocambolesques! C’est bien le propre de la littérature jeunesse: grandir avec l’enfant, nourrir son imaginaire et l’accompagner dans son développement global. De plus, comme elle vient de commencer la première année et l’apprentissage de la lecture, elle a porté une attention toute particulière aux mots. Elle a d’ailleurs remarqué que certains mots rimaient: « chouette » et « couette », « requin » et « salle de bains », « coton » et « solution », etc. Elle a aussi demandé la définition des mots et expressions plus difficiles, comme « soupe au lait » ou « maigrirez ». Nous aurions pu exploiter pendant des semaines encore ce livre merveilleux, mais je devais le ramener à la bibliothèque !

J’ai aussi lu ce livre à un garçon de trois ans qui a tout de suite été intéressé par l’histoire. Tourner les pages était un peu difficile pour lui (compte tenu des pages de papier glacé), mais il a tenu à le faire tout seul comme un grand (et on ne saute pas de pages, svp!) ! À cet âge, un enfant ne comprend pas le côté humoristique du récit, même après plusieurs relectures. À trois ans, tout est possible, même d’inviter un dinosaure à souper! Par contre, il parviendra à expliquer clairement pourquoi c’est une mauvaise idée de le faire et sera fier de montrer qu’il a compris les règles. Les illustrations l’ont beaucoup plu et il aimait passer de longs moments à les regarder.

dinosaure-souper-2

Le personnage principal de ce livre est un garçon noir, représenté dans son quotidien de manière positive: une perle rare en littérature jeunesse. Le texte qui rime rythme le récit et la lecture à voix haute. À chaque page, il y a un petit ourson à trouver. Un livre réconfortant. À lire !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Gareth Edwards & Guy Parker-Rees
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2016
ISBN: 9781443153492
Public cible: 3 à 6 ans
Vous aimerez peut-êtreAu travail: Pompiers, aussi publié chez Scholastic.

Publicités
0

I love my hair!

i love my hairEvery night before she goes to bed, Keyana sits down between her mother’s knees to have her hair combed. But no matter how gently Mama pulls, it sometimes still hurts! Keyana doesn’t feel lucky to have such a head of hair, but Mama says she is because she can wear it any way she chooses. This is a wonderful book about self-acceptance for black girls with natural hair. The little girl as a black doll which I found wonderful, especially knowing how difficult it is to find black dolls in Canada (where I live). It is sometimes difficult for black girls to accept and love their hair as it naturally grows out of their head for various reasons. I believe lack of positive representation greatly contributes to this phenomenon. Young girls as little as 4 or 5 years old sometimes refuse to wear their hair a certain way because none of their friends do, and they never see hair like theirs on TV. This book can contribute to build self-esteem in young girls. It also gives them a positive representation of themselves, which is often lacking in popular media.

Author(s) / illustrator(s) : Natasha Anastasia Tarpley & E. B. Lewis
Publisher: Little, Brown
Publication date: 1998
ISBN: 0316522759
Target audience: 4 to 8 years old

Learn more about American author Natasha Anastasia Tarpley 

natasha tarpley

For more book suggestions, like Mistikrak! on FACEBOOK!

0

Elizabeti’s Doll

elizabetiA rock can be whatever a child imagines. In this sweet, beautifully illustrated story, a young Tanzanian girl desperately wants a doll to love and care for, and she finds the perfect one, in the form of a rock. This book beautifully illustrates the naive imagination of a child and the love of a mother for her daughter. What is a young girl to do when her only plaything is a rond-shaped rock? When her baby brother is born, Elizabeti looks at her mom and wants to imitate her as she takes care of her new-born. Wonderful illustrations of a loving family living in a rural area.

Author(s) / illustrator(s): Stephanie Stuve Dodeen & Christy Hale
Publishing company: Lee and Low Books
Publication date: 1998
ISBN: 1880000709
Target audience: 3 to 6 years old.

*An Ezra Jack Keats Book Award

You might also like: Dessine!, a wordless book on the power of imagination.

Did you know that Mistikrak is on FACEBOOK?

0

À toi de lire, Sarie !

a toi de lire sarieSarie n’aime pas l’école : chaque fois qu’elle doit lire à voix haute, sa gorge se serre et ses camarades se moquent d’elle. Une seule personne la comprend, Mme Helen, elle lui lit de merveilleuses histoires pour la consoler. Un jour Sarie trouve un vieux livre et les deux amies commencent à lire ensemble… Un livre pour aider les enfants à surmonter leur blocage face à la lecture.

Mon avis

J’ai toujours aimé l’école, surtout pour apprendre à écrire et à lire, et pour connaître la grammaire. Toutefois, je n’aimais pas lire à voix haute devant mes camarades. Je crois que plusieurs enfants redoutent le moment où leur enseignant(e) leur demandera de lire en classe un passage d’un livre. Cette histoire est parfaite pour les enfants qui appréhendent ces moments de lecture à voix haute. Ils se reconnaîtront dans le personnage principal, dans ses peurs et ses appréhensions.

Le texte m’a beaucoup touché. L’école, ce n’est pas facile! Et apprendre alors que les camarades de classe se moquent de toi, encore moins! Heureusement que Sarie a un professeur compréhensif et une amie d’un certain âge, Mme Helen, qui la supporte. Et, bientôt, un nouvel ami de classe qui verra en elle tout le potentiel caché derrière ses peurs. Chaque dimanche, Sarie rencontre sa grande amie, Mme Helen, dans une voiture abandonnée et elles jouent à s’imaginer faire de la grande route, les cheveux au vent. Mme Helen est pleine de sagesse et leur relation est merveilleuse. Elle lui parle de Cendrillon, de son enfance, de l’époque où la voiture pouvait encore rouler, d’histoires…

L’histoire se déroule en Afrique du Sud. Pour se rendre à l’école, Sarie enfile un uniforme bleu marine et doit effectuer une longue marche, très tôt le matin, jusqu’à Hopefield. C’est l’occasion d’aborder avec les enfants ce que l’école représente pour eux et d’explorer les diverses formes que prend l’école autour du monde. Tous les enfants ne vont pas à l’école, savent-ils pourquoi? Certains enfants consacrent des heures et des heures au trajet pour aller à l’école chaque jour, peuvent-ils imaginer vivre ainsi? Certains écoliers doivent porter un uniforme scolaire, qu’en pensent-ils? etc.

Je recommande vivement ce livre, que je conseille aux enfants de 7 ans et plus. Pourquoi ne pas lire une page sur deux avec votre enfant? Il se sentira valorisé et appréciera pouvoir continuer à se faire lire des histoires même s’il commence à apprendre à lire tout seul. Tentez l’exercice et dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Niki Daly
Maison d’édition: Gautier-Languereau
Année de publication: 2003
ISBN: 201390975
Public cible: 6 à 9 ans

Vous aimerez peut-être: Du même auteur sud africain, il y a Bon appétit, Jamela!

0

Le sculpteur de nuages

sculpteur_nuages_couvPerché sur son arbre, Bakouli observait les nuages. Il y avait des nuages-crocodile, des nuages-crapaud et plein d’autres nuages rigolos ou terrifiants. Mais, un matin, le ciel se couvrit de nuages rien-du-tout, triste et monotones, et une étrange machine atterrit au beau milieu du village de Bakouli…

Dans un village africain, voilà qu’un homme blanc barbu débarque (il tombe littéralement du ciel), amène avec lui dans sa machine volante un garçon pour lui transmettre son savoir. Ce schéma narratif, appelé White savior narrative (récit du sauveur blanc) fait d’un personnage blanc, souvent dépeint comme messianique, le sauveur de personnes racisées. Dans Le sculpteur de nuages, l’homme barbu sort de l’ignorance un petit garçon sur la manière de piloter, sur le secret des nuages et lui permet par la même occasion de s’émancier et de faire son passage à l’âge adulte. Bof. Jolies illustrations, mais sans plus. Imaginez la même histoire, mais avec certains personnages modifiés, certains rôles inversés: un homme noir débarque dans un quartier blanc de banlieue, amène avec lui un garçon blanc pour lui montrer comment piloter un engin. Ou encore: une femme débarque et amène une fillette dans une aventure mettant en scène deux pilotes féminines. Il y en a très peu, des histoires qui déconstruisent les stéréotypes de la sorte.

sculpteur de nuages

Auteur(s) / illustrateur(s) : Éphémère
Maison d’édition: Éditions Milan
Année de publication: 1999
ISBN: 9782210979284
Public cible: À partir de 4 ans
Vous aimerez peut-être: Talkin’ about Bessie, une biographie (racontée pour les enfants), sur la première pilote noire des États-Unis (début du XXe siècle).

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

2

L’orange, folle de foot

orange, folle footBangaly, perché sur une branche de baobab espère qu’un beau ballon de football tombera du ciel. Dans son petit village de Balandou, il pourrait jouer aussi bien que les grands champions qui s’affrontent là-bas, dans la capitale, à Conakry.

Quel beau livre jeunesse! Pas de ballon pour jouer? Pas de problème! Avec un peu d’imagination, le village se transforme en stade de soccer (« foot ») en pleine capitale. Et c’est le buuuuuuuuuuuttttt! Pour tous les enfants amateurs de sport.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Yves Pinguilly, Sarang Seck & Florence Koenig
Maison d’édition: Éditions Ganndal, Le Sablier Éditions
Année de publication: 2007
ISBN: 291332682X
Public cible: 4 à 6 ans

Vous aimerez peut-être: Arno et son ballon, une histoire sur le soccer.

Sarang Seck est une auteure Guinéenne

sarang seck

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

0

Les enfants de la lune et du soleil

Les enfants de la lune et du soleilEnfants couleur de lune ou couleur de soleil, la couleur de leur rire est la même. Un album autour du métissage, de l’affection et des caresses. Beau, sensible, imagé, poétique. À lire d’urgence.

Auteur(s) / illustrateur(s) : François David & Henri Galeron
Maison d’édition: Motus
Année de publication: 2001
ISBN: 2907354507
Public cible: 3 à 7 ans

Vous aimerez peut-être: Rêve noir d’un lapin blanc, un livre jeunesse qui aborde la question de la couleur de la peau.

* Prix international octogones 2002 décerné par le Centre International d’Etudes en Littératures de Jeunesse (France).

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!