0

Alerte aux poux ! La maîtresse se gratte

alerte aux poux maîtresse se gratteLa maîtresse se gratte la tête… C’est sûr, elle a des poux ! Arthur et ses copains ont un super plan pour s’en débarrasser…

C’est dans la collection de premières lectures Folio Cadet de chez Gallimard que l’on retrouve ce livre destiné aux apprentis lecteurs. La meilleure amie du personnage principal s’appelle Anissa. La fillette noire est présente sur la page de couverture ainsi que sur douze pages de ce livre qui en contient une vingtaine. À noter que le personnage de la maîtresse d’école, amérindienne, est très stéréotypé. Contexte français.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Mathilde Bréchet & Amandine Laprun
Maison d’édition: Gallimard jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9782070589296
Public cible: 6 à 8 ans.

Vous aimerez peut-être: Dans la même série, il y a Vive la rentrée ! Même si j’ai un peu peur.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Publicités
0

Oh ! si j’avais un dinosaure

oh si j'avais un dinosaureUne petite fille ne se contente plus de son chat. Elle rêve d’un dinosaure qui la porterait à l’école, dormirait avec elle à la sieste, ou même ferait, pour rire, peur à son papa. Elle s’imagine ainsi les tours qu’elle lui apprendrait, les sons qu’il ferait, la nourriture qu’il mangerait, de même que la réaction que ses copains, ses professeurs et ses parents auraient en le voyant. Elle termine la présentation de son compagnon idéal en confirmant qu’à son avis, les dinosaures sont les meilleurs animaux de compagnie.

Pour commencer, la couverture aux couleurs jaune et verte est extrêmement attrayante. Cela donne le goût d’ouvrir le livre ! Ensuite, la peau du dinosaure en relief sur la page de couverture. Puis, le titre, formulé comme un souhait: « Oh, si seulement j’avais un… un dinosaure??!! » En animation à la bibliothèque, avant même de commencer la lecture de l’album, déjà les enfants s’exclament: « Ça ne se peut pas ! », « Les dinosaures n’existent pas! », « Mais si, mais seulement dans les musées ! » « Mais non, ils sont dans la terre, il faut creuse longtemps pour les trouver! », « Moi, j’aimerais pas avoir un dinosaure, c’est trop gros. En plus, ça fait peur… », « Moi, j’ai même pas peur ! J’ai déjà lu des livres de dinosaures à ma garderie ! », « Pourquoi la fille, elle a un chapeau? », « Moi, j’ai mangé des céréales en formes de dinosaure ce matin, avec un peu de lait, mais j’aime pas le lait, mais ma maman me dit que c’est bon pour les os, même si j’ai pas besoin d’os, juste des muscles pour pouvoir courir plus vite et aussi… »

Vous voyez le genre. Les enfants ont beaucoup de conversation. Mais j’apprécie ces moments passés à faire des hypothèses sur ce que pourrait bien raconter un livre. Ça créé un suspense !

Avant de débuter l’histoire, les auteurs nous indiquent que les titanosaures sont les plus grands animaux connus ayant vécu sur Terre. Pour bien mesurer leur poids et leur taille, on les compare à quatre bus londoniens et à dix éléphants africains. Certains mots dans le texte sont remplacés par des illustrations, ce qui rend la lecture à deux vraiment dynamique. Cet histoire m’a totalement charmée. Idéale pour développer l’imagination des enfants, pour s’émerveiller et pour rire. J’adore la raconter à un groupe dans le cadre de mon travail. Vraiment, vraiment excellent ! Lisez-le vite !

oh si j'avais un dinosaure 2

Coup de cœur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Gabby Dawnay & Alex Barrow
Maison d’édition: Actes sud junior Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782330073893
Public cible: 3 à 6 ans

Vous aimerez peut-être: Si vous recherchez les histoires du quotidien avec des dinosaures, je vous conseille l’excellent livre Un dinosaure à souper.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

2

Capitaine Jules et les pirates

capitaine-jules-piratesJules, Léo et Gaspard, trois courageux marins, construisent un galion au bord de la mer… Grâce au pouvoir de leur imagination, ils voyagent à travers le monde, affrontent un bateau ennemi et échappent de peu au naufrage. Voilà une histoire qui nous plonge dans la naïveté et la douceur de l’enfance. Je connaissais bien entendu déjà les auteurs grâce au sublime album « Chasse à l’Ours » que j’adore raconter à l’heure du conte. Capitaine Jules et les pirates, tout comme son prédécesseur, utilise beaucoup les illustrations en noir et blanc et en couleur pour rythmer le récit. Ici, les pages en noir et blanc mettent la table aux fabuleux paysages tout droit sortis de l’imaginaire des trois bambins. Les pages de garde, en noir et blanc, sont magnifique; sur la première, on voit la famille qui descend vers la mer, et sur la dernière, on la voit retourner vers leur voiture, épuisés. Un petit bijou d’album!

Utiliser ce livre en classe

L’album peut être lu à un enfant dès l’âge de quatre ans. Pour les enfants d’âge scolaire qui commencent l’apprentissage de la lecture, cet album offre plusieurs pistes d’exploitation pédagogiques:

  • Développer le vocabulaire autour des bateaux (galion, proue, équipage, coque, bouée, canons, vergue, grand mât, grand-voile, pavillon, navire, etc.)
  • Placer dans l’ordre les péripéties du récit.
  • Faire des inférences (la chemise est la voile, les seaux sont les canons… que va-t-il se passer lorsque le tout sera assemblé?)
  • Valider la compréhension du récit (qui sont véritablement les pirates? Quel est le trésor trouvé par Jules, Léo et Gaspard?)
  • Découvrir l’univers du livre (qui sont les auteurs? Dans quelle collection est publié le livre? Quel est la maison d’édition? Pourquoi certaines pages sont-elles en noir et blanc? Qu’est-ce que les pages de garde et que veulent-elles dire dans cet album?)

Invitez vos élèves à utiliser leur imagination, leur esprit artistique et leur dextérité pour construire eux aussi un bateau à l’aide de matériaux recyclés.

capitaine jules et les pirates 2

Auteurs : Peter Bently & Helen Oxenbury
Maison d’édition: École des Loisirs Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9782211227926
Public cible: À partir de 4 ans

Vous aimerez peut-être: Du même auteur, il y a Pas si vite, Songololo.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

1

Rafa et Zoé: un après-midi au parc

rafa-et-zoeLe parc est l’endroit idéal pour se faire des copains. Même les plus petits découvrent leurs différences et s’aperçoivent très vite que jouer à deux, c’est mieux! À partir de 3 ans, l’enfant ne sait pas encore lire mais a fait l’apprentissage du langage. Les histoires pour cette tranche d’âge ne contiennent pas de texte ou très peu. Le récit est totalement compréhensible grâce aux cases dessinées. Mais il s’agit bien de lecture: l’enfant lit, de manière autonome, un récit complexe où les dessins ne sont pas de simples illustrations mais contiennent une véritable grammaire.

J’ai exploré cette bande dessinée sans texte simultanément avec deux fillettes: l’une de six ans, l’autre de 2 ans. Toutes les deux ont aimé l’histoire. La plus petite a commenté plusieurs fois durant le récit, remarquant des détails sur chacune des pages. Pour elle, c’était une belle histoire sur le jeu, le parc (son endroit favori!), et le partage. Elle n’a pas vraiment compris la structure, ni le sens de lecture. Elle lisait chaque double page comme un tout. La plus âgée était très fière de montrer à la plus petite comment lire une bande dessinée. Du coup, j’en ai profité pour lui expliquer certains codes du genre. Une superbe BD que je recommande vivement!

rafa-et-zoe-2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Cristian Turdera & Sergio Kern
Maison d’édition: Mamut comics
Année de publication: 2010
ISBN: 9787493775124
Public cible: 3 à 6 ans
Vous aimerez peut-être: Rêves d’océan, un album sans texte.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

0

Un dinosaure à souper

Idinosaure-soupernviterais-tu un dinosaure à souper? Partagerais-tu ta brosse à dents avec un requin? Ce livre loufoque, idéal à l’heure du dodo, entraînera les enfants au pays des rêves.

Quand j’ai d’abord lu pour une première fois ce livre à une fillette de 6 ans, elle a pris très sérieusement tout ce qui y était écrit et a même voulu raisonner: « Un dinosaure à souper!!?? Ça ne se peut pas! » Elle n’a d’abord pas saisi le ton humoristique et a pris toutes les recommandations du personnage principal pour des impératifs. Puis, à la deuxième et troisième lecture, elle a ri, a inventé de nouvelles péripétie à l’histoire, à voulu elle aussi jouer des tours et inventer des situations rocambolesques! C’est bien le propre de la littérature jeunesse: grandir avec l’enfant, nourrir son imaginaire et l’accompagner dans son développement global. De plus, comme elle vient de commencer la première année et l’apprentissage de la lecture, elle a porté une attention toute particulière aux mots. Elle a d’ailleurs remarqué que certains mots rimaient: « chouette » et « couette », « requin » et « salle de bains », « coton » et « solution », etc. Elle a aussi demandé la définition des mots et expressions plus difficiles, comme « soupe au lait » ou « maigrirez ». Nous aurions pu exploiter pendant des semaines encore ce livre merveilleux, mais je devais le ramener à la bibliothèque !

J’ai aussi lu ce livre à un garçon de trois ans qui a tout de suite été intéressé par l’histoire. Tourner les pages était un peu difficile pour lui (compte tenu des pages de papier glacé), mais il a tenu à le faire tout seul comme un grand (et on ne saute pas de pages, svp!) ! À cet âge, un enfant ne comprend pas le côté humoristique du récit, même après plusieurs relectures. À trois ans, tout est possible, même d’inviter un dinosaure à souper! Par contre, il parviendra à expliquer clairement pourquoi c’est une mauvaise idée de le faire et sera fier de montrer qu’il a compris les règles. Les illustrations l’ont beaucoup plu et il aimait passer de longs moments à les regarder.

dinosaure-souper-2

Le personnage principal de ce livre est un garçon noir, représenté dans son quotidien de manière positive: une perle rare en littérature jeunesse. Le texte qui rime rythme le récit et la lecture à voix haute. À chaque page, il y a un petit ourson à trouver. Un livre réconfortant. À lire !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Gareth Edwards & Guy Parker-Rees
Maison d’édition: Scholastic Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9781443153492
Public cible: 3 à 6 ans
Vous aimerez peut-êtreAu travail: Pompiers, aussi publié chez Scholastic.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

0

I love my hair!

i love my hairEvery night before she goes to bed, Keyana sits down between her mother’s knees to have her hair combed. But no matter how gently Mama pulls, it sometimes still hurts! Keyana doesn’t feel lucky to have such a head of hair, but Mama says she is because she can wear it any way she chooses. This is a wonderful book about self-acceptance for black girls with natural hair. The little girl as a black doll which I found wonderful, especially knowing how difficult it is to find black dolls in Canada (where I live). It is sometimes difficult for black girls to accept and love their hair as it naturally grows out of their head for various reasons. I believe lack of positive representation greatly contributes to this phenomenon. Young girls as little as 4 or 5 years old sometimes refuse to wear their hair a certain way because none of their friends do, and they never see hair like theirs on TV. This book can contribute to build self-esteem in young girls. It also gives them a positive representation of themselves, which is often lacking in popular media.

Author(s) / illustrator(s) : Natasha Anastasia Tarpley & E. B. Lewis
Publisher: Little, Brown
Publication date: 1998
ISBN: 0316522759
Target audience: 4 to 8 years old

Learn more about American author Natasha Anastasia Tarpley 

natasha tarpley

For more book suggestions, like Mistikrak! on FACEBOOK!

0

Elizabeti’s Doll

elizabetiA rock can be whatever a child imagines. In this sweet, beautifully illustrated story, a young Tanzanian girl desperately wants a doll to love and care for, and she finds the perfect one, in the form of a rock. This book beautifully illustrates the naive imagination of a child and the love of a mother for her daughter. What is a young girl to do when her only plaything is a rond-shaped rock? When her baby brother is born, Elizabeti looks at her mom and wants to imitate her as she takes care of her new-born. Wonderful illustrations of a loving family living in a rural area.

Author(s) / illustrator(s): Stephanie Stuve Dodeen & Christy Hale
Publishing company: Lee and Low Books
Publication date: 1998
ISBN: 1880000709
Target audience: 3 to 6 years old.

*An Ezra Jack Keats Book Award

You might also like: Dessine!, a wordless book on the power of imagination.

Did you know that Mistikrak is on FACEBOOK?