Chez le docteur

Chez le docteur claire clément popi helen oxenburyLéo va voir le docteur. Il ca l’examiner, le peser, le mesurer… Heureusement, Popi est venu aussi. C’est plus amusant ! 

Publié pour la première fois en français en 2005, ce petit livre pour les enfants de 2 ans et plus charme par la douceur de ces illustrations. Les couleurs pastel et les traits délicats de Oxenbury donnent à voir des images qui illustrent précisement le texte. Il n’y a pas de réel décodage à faire ici: le texte parle du stétoscope, il y a un stétoscope qui est illustré. Le texte est simple et accompagne les petits lecteurs à travers les étapes d’une visite habituelle chez le docteur. Cette lecture rassurera assurément les tout-petits qui sauront à quoi s’attendre.

Dans le livre, le docteur est un homme noir à lunettes et à l’air sympathique. Sa présence offre une représentation positive d’un homme noir qui exerce un métier qui aide la communauté. Le fait qu’il soit noir ne change rien au récit et il n’est pas représentré de manière exotique. Il est médecin, c’est tout, comme tous les autres médecins. Je recommande fortement la lecture de ce livre !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Claire Clément & Helen Oxenbury
Maison d’édition: Bayard Jeunesse
Année de publication: 2015
ISBN: 9782747058025
Public cible: 2 à 5 ans

Vous aimerez peut-être: De la même illustratrice, il y a Capitaine Jules et les pirates, et Deux petites mains et deux petits pieds, deux livres d’images pour la petite enfance.

capitaine-jules-pirates    deux petites mains et deux petits pieds

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Toc toc toc, Papa, où es-tu ?

Toc toc toc, papa où es-tuChaque matin, je joue au même jeu avec mon père. TOC, TOC, TOC, il frappe à ma porte, je fais semblant de dormir, jusqu’à lui sauter dans les bras. Mais, un matin. Silence. Papa n’est plus là… Une histoire vraie, un album poignant sur l’absence du père salué par le New York Times.

Je dois absolument débuter cette critique en soulignant la qualité des illustrations de Bryan Collier. Faites de photographies, de collages et d’aquarelles hyper-réalistes, elles témoignent d’un minutieux  travail d’artiste. Tout s’emboîte parfaitement et les techniques mixtes se côtoient comme si elles étaient faites pour être ensemble tout en soutenant habilement le texte. Celle que je préfère, c’est celle où on voit une peinture du jeune garçon devant un miroir où son visage photographié est reflété dans un cadre en bois. Le texte, puissant, ira chercher auprès du lecteur quelques larmes par l’authenticité des émotions véhiculées. L’amour, l’attente, la déception, le manque, l’absence, le vide, l’oubli, l’incompréhension, la perte. En épilogue, l’auteur Daniel Beaty raconte comment la visite de son père en prison a été traumatisante pour lui et comment son absence a créé un énorme vide dans sa vie. L’illustrateur, qui a été touché par le texte de Beaty lorsqu’il l’a entendu sur scène, explique son processus artistique. Cet album fabuleux est à mettre entre toutes les mains.

* Salué par le New York Times.

* Prix Coretta Scott King 2014.

Coup de cœur !

Daniel Beaty est un auteur noir américain.

Daniel Beaty

Bryan Collier est un illustrateur noir américain. 

Bryan Collier

Auteur(s) / illustrateur(s) : Bryan Collier & Daniel Beaty
Maison d’édition: Little Urban Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9782374080123
Public cible: 8 à 12 ans.
Vous aimerez peut-être: Antoinette, aussi illustré par un auteur noir américain.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook