0

Probouditi !

probouditiLe jour de son anniversaire, Calvin assiste au spectacle du magicien Lomax le magnifique. Impatient d’essayer lui-même ses techniques d’hypnose, il les applique à sa jeune soeur Trudy en lui faisant croire qu’elle est un chien. Toute la journée, la petite Trudy aboie et marche à quatre pattes, menant la vie dure à son frère qui a oublié le mot à prononcer pour faire cesser l’état d’hypnose. (c) À livres ouverts.

Calvin ne s’entend pas bien avec sa petite sœur et adore l’embêter. Il la rejette parfois et l’exclue de ses jeux. J’ai eu pitié pour elle, car elle souhaite vraiment pouvoir passer du temps avec son frère. Cela a été difficile de la voir ainsi rejetée; certains y verront même de l’intimidation.

Cela dit, la fin du livre semble suggérer que ce n’est pas la petite Trudy qu’il faut prendre en pitié, mais peut-être bien son frère car Trudy est bien plus futée qu’elle n’y paraît. On ne saura jamais si se comporter en chien a été pour elle une manière détournée d’obtenir ce qu’elle voulait et si elle a fait semblant d’être hypnotisée. Au fond, devrions-nous avoir pitié de Calvin qui ne sera jamais rien d’autre qu’un enfant méchant et égoïste ? Et puis, n’existe-t-il pas toujours une certaine compétition entre les membres d’une même fratrie ?

Il est également possible d’aborder ce livre sous l’angle du contexte des États-Unis de la seconde moitié du XXe siècle. Les voitures anciennes arpentent les rues, les deux garçons noirs s’assoient à l’avant de l’autobus publique qui les ramène chez eux, le décor de la probouditi 2maison familiale, la mode vestimentaire et les jeux auxquels jouent les enfants sont d’autant d’éléments à analyser pour bien comprendre le contexte historique. Cet album offre donc plusieurs points d’entrée. Tout n’est pas dit, tout n’est pas clair. Je recommande donc une lecture accompagnée. Il serait idéal pour une lecture en classe ! D’ailleurs, le site web À livres ouverts offre plusieurs pistes de réflexions pour une exploitation en classe de 4ème, 5ème ou 6ème année du primaire.

Je ne peux passer sous silence les illustrations précises et détaillées de Chris Van Allsburg. Les tons de sépia offrent chaleur et se déploient tels des tableaux de grands maîtres sous les yeux des lecteurs.

Coup de cœur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Chris Van Allsburg
Maison d’édition: L’École des loisirs
Année de publication: 2006
ISBN: 9782211086592
Public cible: 8 à 11 ans

Vous aimerez peut-être: Mon ombre, ou Libre: Le long voyage d’Henri pour la qualité de leurs illustrations.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Publicités
0

Mama miti la mère des arbres

Mama Miti la mère des arbres

Wangari ne reconnaît pas son Kenya natal. Les arbres ont été coupés, les rivières sont à sec.

Face à la déforestation, celle que les Kenyans surnomment affectueusement Mama Miti, « la mère des arbres » en swahili, a alors une idée simple, mais grande: Planter des arbres. Beaucoup d’arbres.

Le récit de Wangari Maathai, la première femme africaine a avoir reçu le prix Nobel de la paix, est un plaisir à lire. Le format à l’italienne se marie bien avec l’équilibre des illustrations et du texte. Informatif et inspirant ! Se termine par un dossier explicatif sur le Kenya et le mouvement Green Belt créé par Maathai.

Publié en collaboration avec Amnesty International.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Claire A. Nivola
Maison d’édition: Éditions du Sorbier
Année de publication: 2008
ISBN: 978273209176
Public cible: 9 à 13 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

0

À la découverte du Canada: L’héritage noir

héritage noir canadaOn estime que plus de 60 millions d’Africains ont été arrachés à leur famille, leur culture, leur religion pour devenir des esclaves. Victimes de préjugés et de violence, l’histoire des Noirs se résume en un dur combat mené avec force, détermination et courage. Partez à la rencontre de sportifs de renom, de brillants inventeurs, de journalistes talentueux et bien d’autres personnalités fortes. Bien trop souvent oubliés, découvrez ces personnages fascinants et les évènements marquants de cette période et comment ils ont contribué à façonner l’histoire et la culture du Canada.

Mon avis

Au Canada, l’éducation est de juridiction provinciale. Malheureusement, je n’ai pas appris à l’école l’histoire des premiers hommes, femmes et enfants noirs qui ont contribué à l’établissement du pays qui m’a vu naître. Ce livre répond à ce manquement et pourrait facilement être intégré au curriculum scolaire du troisième cycle du primaire, ou du secondaire. Le format carré est agréable et la grosse typographie utilisée facilite la lecture. Les pages mates permettent le surlignage tandis que la mise en page aérée permet la prise de notes. La table des matières offre un survole des sujets abordés: les esclaves, les loyalistes, les chefs de train et leurs passages, les premiers colons, les soldats, les précurseurs et les nouveaux Canadiens. La présence d’un index facilite le repérage d’information. De nombreuses illustrations en noir et blanc accompagnent le texte. Un livre excellent pour découvrir un pan important de l’histoire canadienne. À lire!

Un livre pour souligner la fête du Canada, le 1er juillet!

Auteur : Robert Livesey & A. G. Smith
Maison d’édition: Éditions des Plaines Bouton acheter petit
Année de publication: 2012
ISBN: 9782896112456
Public cible: 12 ans et plus

Vous aimerez peut-être: Vous vous intéressez à l’histoire? Je vous suggère Vers les mers glacée du Nord, un roman historique d’aventure sur la conquête du Pôle Nord.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

0

Catfish

«catfishQuand le petit Nèg’ est arrivé dans le domaine, personne ne comprenait ce qu’il disait, et il a préféré se taire. Finalement, quand il a raconté comment il avait quitté son île pour atterrir là, en Amérique, et s’enfuir du bateau, ça a réveillé l’histoire de Vieux George, celui qu’on appelait Kojo sur la terre d’Afrique où il était né. Jonas, le tonnelier du domaine, lui, était venu d’Angleterre dans les bagages de son père, avec sa caisse à outils. Dans son atelier, le petit Nèg’ allait apprendre à lire et à vivre dignement. Il allait aussi recevoir un métier… et un surnom, son futur nom d’homme libre : Catfish.

Cette histoire est dédiée à la mémoire de Cesar Chelor, affranchi en 1752 par son propriétaire. L’homme est devenu l’un des premiers fabricants d’outils américains en bois dont les modèles font aujourd’hui la joie des collectionneurs. Dans Catfish, on suit le destin de deux personnes prises en esclavage qui racontent une histoire qui est la leur, mais qui est aussi celle de millions de personnes victimes de la traite négrière. Cet album est magnifiquement illustré par l’auteur sur du papier de qualité. Un bijou d’histoire et de littérature à découvrir. Il peut aisément être utilisé dans un cadre scolaire pour le niveau primaire ou secondaire.

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Maurice Pommier
Maison d’édition: Gallimard Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2011
ISBN: 9782070643370
Public cible: 10 à 14 ans
Vous aimerez peut-être: La case de l’oncle Tom, une version du célèbre récit adaptée pour les enfants de 9 à 13 ans en format livre d’images.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook