« Croque la vie ! » : Les livres avec Samira

La collection Croque la vie ! met en scène plusieurs enfants que l’on suit dans leur quotidien et qui font face à des problèmes et de nouvelles situations d’apprentissage. À noter que les livres issus de cette collection utilisent plusieurs procédés narratifs et intègrent plusieurs éléments propres à la bande dessinée. Il est donc recommandé aux enfants exposés à la littérature dès leur plus jeune âge et ayant déjà lus une multitude de livres d’images. En effet, le sens de lecture n’est pas quelque chose qui va de soit: pas si facile de comprendre que les images se « lisent » de haut en bas, de gauche à droite et de savoir quelles images lire en premier ! Recommandé aux 3 à 6 ans, oui, mais surtout à ceux qui sont de bons lecteurs.

Samira s’habille toute seule

Samira s'habille toute seuleLa petite Samira est très heureuse d’aller à la piscine avec sa classe aujourd’hui. Sa maman l’aide à s’habiller avant de partir et à enfiler ses chaussures, même si Samira sait le faire elle-même. Après tout, elle a bien trop hâte d’aller à la piscine pour le faire elle-même! Samira étant top excitée d’aller se baigner, elle n’écoute pas les consignes et ne range pas ses vêtements sur le banc du vestiaire. Ainsi, non seulement elle doit chercher ses vêtements à la fin de la journée, mais elle n’arrive pas à s’habiller seule. Au bout d’un moment, tout le monde est prêt, sauf elle. Cette courte histoire sur l’apprentissage de l’autonomie a pour personnage principal une petite fille noire aux cheveux crépus. Sa mère a également des cheveux naturels. Il est assez rare de voir des personnages de fiction noirs coiffés de plusieurs petites tresses. Or, plusieurs petites filles noires portent cette coiffure au quotidien. La lecture de ce livre contribue donc à offrir à toutes les fillettes noires une représentation positive et réaliste d’elles-mêmes.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Christian Lamblin, Régis Faller & Charlotte Roederer
Maison d’édition: Nathan
Année de publication: 2002
ISBN: 209211056X
Lectorat cible: 3 à 6 ans


Samira fête son anniversaire

Samira fête son anniversaireDans ce livre, Samira invite toute sa classe à son anniversaire car elle ne souhaite pas décevoir ses camarades, même si les places sont limitées. J’ai trouvé le ton vraiment moralisateur dans ce livre et limite sexiste. Lorsque Samira déballe ses cadeaux, on insiste sur le fait qu’un robot n’est pas un cadeau approprié pour une petite fille alors que des colliers et des bijoux, oui. Ugh.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Christian Lamblin, Régis Faller & Charlotte Roederer
Maison d’édition: Nathan
Année de publication: 2002
ISBN: 2092110535
Lectorat cible: 3 à 6 ans


Samira se moque des gros

Samira se moque des gros Ce livre aborde le thème de l’intimidation. Samira se montre très méchante avec son camarade de classe, Elvis, qui a un surplus de poids. C’est sa sœur qui lui fera réaliser qu’elle aussi a une différence: elle est noire et pourrait elle aussi être la cible de moqueries ! Sa mère lui explique qu’on peut ne pas aimer quelqu’un, mais qu’on n’a pas le droit de se moquer de lui parce qu’il est différent. À l’issue de l’histoire, Samira ne s’excuse pas auprès d’Elvis même si elle préfère désormais jouer avec lui, comme pour se faire pardonner. Il y a un livret à la fin du livre à l’attention des parents et qui explique assez bien pourquoi les enfants sont si dérangés par les différences. J’ai eu un gros malaise à la lecture de cette phrase, par contre: « Le « gros », c’est un « bon vivant », mais aussi quelqu’un qui compense en général un besoin d’affection insatisfait. Aussi essaie-t-il de plaire aux copains: c’est un enfant serviable, qui fait beaucoup d’efforts pour être accepté. » Franchement, niveau préjugés, on ne fait pas vraiment mieux. On mentionne tout de même que chaque enfant doit tirer fierté de sa différence et qu’il faut toujours la valoriser.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Christian Lamblin, Régis Faller & Charlotte Roederer
Maison d’édition: Nathan
Année de publication: 2003
ISBN: 2092111760
Lectorat cible: 3 à 6 ans

Vous aimerez peut-être: Mariétou Kissaitou, un album sur une petite fille noire qui apprend à apprivoiser ses peurs.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Publicités

Le théorème de Mamadou

Le théorème de MamadouMamadou souffre de voir vieillir ses grands-parents, avec leur mémoire oublieuse, leurs dents qui tombent et il convainc ses camarades qu’aller à l’école est une perte de temps puisqu’on oublie tout quand on est vieux. Il remporte un franc succès auprès de ses amis mais le maître essaye de leur expliquer qu’on fait plein de choses inutiles dans un seul but : le plaisir.

L’auteur parvient à créer de superbes images avec les mots, ces dernières répondant aux illustrations de Jean Claverie en offrant au lecteur plusieurs niveaux de lecture. Ce va-et-vient entre les mots et les images donne toute sa force à cet album jeunesse adapté aux enfants du deuxième et troisième cycle du primaire.

J’apprécie les albums pour les grands de 8-9 ans et plus. À cet âge, les enfants sont encore très sensibles aux images et l’album devient un incroyable objet d’apprentissage me permettant d’aborder avec eux des sujets qui leur permettront d’exercer leur esprit critique tout en développant leur sensibilité à la culture. Dans Le théorème de Mamadou, les thèmes du vieillissement, de la perte de mémoire et de la mort sont abordés avec justesse, permettant d’entamer des discussions sur le rapport que nous avons au temps, sur la filiation et sur le sens de la vie. J’ai adoré ce livre, lisez-le vite avec vos grands !

« Moi, j’avais toujours la bouche ouverte avec une phrase à moitié dedans et à moitié dehors, comme une merguez. » (p.9)

Auteur(s) / illustrateur(s) : Azouz Begag & Jean Claverie
Maison d’édition: Seuil Jeunesse
Année de publication: 2002
ISBN: 2020500760
Public cible: 8 à 12 ans
Vous aimerez peut-être: Du même auteur, il y a Mon frère et moi.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Tukaï, l’enfant-sorcier

Tukaï enfant sorcierLe mariage de sa soeur approchant à grands pas, Tukaï se voit confier, par le sorcier du village, la tâche d’aller chercher le miel sauvage qui servira à préparer l’hydromel indispensable aux festivités. Le courage et la sagesse du jeune garçon sont rudement mis à l’épreuve alors qu’il doit affronter les serpents noirs, les éléphants et le lion qui rôdent dans la savane… Il n’a pas le droit d’échouer. Ne pas décevoir son peuple, ne pas déshonorer son clan. Être un Massaï…

Issu de la collection Terres de couleurs des Éditions Milan Jeunesse, ce livre tente de faire découvrir le peuple Massaï avant l’arrivée des Blancs. Il s’agit d’un récit initiatique qu’on lit avec beaucoup de plaisir et on partage les inquiétudes du personnage principal. Ce livre d’images pour les grands comprend au moins une illustration à chaque page, mais ce rapproche davantage du roman par sa quantité de texte. Le grand format (26 cm) rend la lecture de ces 43 pages très agréable. Une très belle lecture !

Quelques pistes de réflexions pour utiliser cet album en classe de 5ème ou 6ème année du primaire:

  • Comment qualifierais-tu les illustrations de cet album ?
  • Informe-toi sur les coutumes et les croyances du peuple Massaï.
  • Énumère les différents rebondissements du récit.
  • Qu’aurais-tu fait à la place de Tukaï à la fin du récit ?

Auteur(s) / illustrateur(s) : Ghislaine Roman & Frédéric Pillot
Maison d’édition: Milan jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 274591703X
Public cible: À partir de 10 ans

Vous aimerez peut-être: Mawati, l’enfant du désert, un livre au récit initiatique.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Nous serons toujours là pour toi

Nous serons toujours là pour toi ValentinEn grandissant, votre enfant se pose beaucoup de questions: « Et s’il y a un monstre dans ma chambre ? « , « Et si vous sortez le soir sans moi ? « . Ce livre est là pour le rassurer, en lui faisant comprendre qu’il pourra toujours compter sur vous. 

Le personnage de ce livre est un petit garçon métis qui s’inquiète de tout un tas de petites choses, comme le font bien des enfants. Chaque double page s’attarde à une de ses peurs: sur la page de droite la peur en question, et sur la page de gauche la manière dont les deux parents aident et rassurent leur enfant. Cette narration, répétitive, est très rassurante pour les enfants: ils savent un peu à quoi s’attendre, ils anticipent la suite de l’histoire et font des inférences. Cette capacité à utiliser plusieurs éléments d’une situation pour en tirer une conclusion ou prévoir une réaction fait partie de l’apprentissage des enfants en bas âge. Les histoires les aident beaucoup à développer cette compétence qui leur sera utile tout au long de la vie !

La famille représentée est mixte et hétéroparentale, et se montre, à l’occasion, plutôt hétéronormative. En effet, pour rassurer son garçon malade, la maman se fait infirmière alors que le papa, docteur. Pour chasser les monstres cachés dans la chambre du petit, la maman utilise un balai alors que le papa, un couvercle de casserole en guise de bouclier et un fouet en guise d’épée… Autrement, les deux parents travaillent ensemble, de manière égalitaire et se soutiennent mutuellement dans leur rôle de parents. L’amour qui unit les membres de la famille est tout à fait touchante ! Les illustrations naïves accompagnent bien le texte et facilitent la compréhension auprès des petits qui « liront » les images à défaut de savoir lire les mots. L’illustratrice utilise également l’humour, en faisant apparaître le petit chien de la famille sur chaque page (les enfants s’amuseront à le trouver!), ou en créant des images rigolotes (par exemple, le chien qui vole sur le dos d’un oiseau).

Bref, cet album a pour héros une famille unie par l’affection et qui fait preuve de spontanéité et de collaboration pour faire face au monde. Une lecture douce, parfaite pour l’histoire du soir, qui fera du bien tant aux enfants qu’aux parents. Un beau cadeau à offrir à toute la petite famille !

Je remercie l’auteur Stephan Valentin de m’avoir offert ce livre.

Nous serons toujours là pour toi Valentin 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Stephan Valentin & Denitza Mineva
Maison d’édition: Pfefferkorn
Année de publication: 2017
ISBN: 9783944160306
Public cible: 3 à 6 ans
Vous aimerez peut-être: Tu sais que je t’aime très fort, un album jeunesse sur l’amour familial.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

L’heure du bain

heure du bainUn petit garçon décrit les activités qui président l’heure du bain et la fierté qui le gagne une fois qu’il les a accomplies sans l’aide de son papa.

Destiné à l’apprentissage de la lecture, ce livre issu de la collection Je veux lire ! contient 31 pages et 56 mots. Les phrases sont simples et courtes (par exemple: « Je trempe mon orteil dans l’eau ») et permettent aux jeunes lecteurs de facilement comprendre la signification des mots. Ces derniers sont d’ailleurs listés au début du livre; il serait donc facile de jouer à un jeu de reconnaissance pour les parents de très jeunes enfants (3 à 5 ans).

Le père et son fils sont représentés de manière positive dans leur quotidien. À découvrir !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jane E. Gerver & Laura Ovresat
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2004
ISBN: 9780545998314
Public cible: 6-7 ans
Vous aimerez peut-êtreLe nouveau bébé, un livre issu de la collection Je veux lire! de Scholastic.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Mon premier jour d’école

premier jour d'écoleC’est la rentrée ! Tim, Anna, Fatou, Julien et Pauline vont à l’école pour la première fois. Pour eux, c’est une véritable aventure qui démarre !

L’entrée à l’école peut être un événement anxiogène pour certains enfants. Lire ce livre peut les aider à prévoir ce qui les attend afin de les aider à imaginer ce qui les attend. Les préparatifs, les présentations, la visite de l’école, la pause, la récréation, la salle de classe, le rangement, le travail, les apprentissages… On y suit 21 enfants d’une classe de maternelle, dont Fatou, Ali, Jiao, Noé et Émilie. J’ai bien aimé! À découvrir si vous cherchez des livres pour souligner la rentrée scolaire des tout-petits.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jane Godwin & Anna Walker
Maison d’édition: Circonflexe Bouton acheter petit
Année de publication: 2014
ISBN: 9782878337181
Public cible: 4-5 ans
Vous aimerez peut-être: À la recherche d’autres livres sur la rentrée scolaire? Essayez Tibili, le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

My best friend

best friendIt’s summer, and Lily spends lots of time at the community pool, where she sees tamika. Lily decides that Tamika will be her new best friend. Only, Tamika already has a best friend, and no matter how hard lily tries, she can’t seem to impress Tamika. But without Tamika, who will be Lily’s best friend?

This book marvelously captures the essence of the innocence of childhood, the difficulty of making new friends and the perks of growing up. The hyper-realistic water-color illustrations are so vivid it almost looks like you, the reader, are by the pool by Lily and Tamika’s side. A very poignant story of one little black girl’s summer. Amazingly good book. Highly recommended!

❤ this book!

*Ezra Jack Keats Award

Author(s) / Illustrator(s) : Mary Ann Rodman & E. B. Lewis
Publishing company: Penguin Group
Publication: 2005
ISBN: 0670059897
Target audience: 4 à 8 ans
You might likre: Freedom summer, the story of two young boys, one white, one black, and the summer when a new anti-segregation law changed their lives.

Learn more about illustrator E. B. Lewis

lewis

 

FOLLOW MISTIKRAK! ON SOCIAL MEDIA

logo livreaddict  logo facebook