Les inventions de Malia

inventions de malia pip jonesMalia adore mettre au point des inventions, mais celles-ci ne semblent jamais fonctionner au moment voulu… Et cela l’ÉNERVE au plus haut point! Quand elle tombe sur un corbeau ayant une aile cassée, elle décide de lui venir en aide. Mais sera-t-elle en mesure de mettre sa frustration de côté pour que son nouvel ami puisse voler de nouveau?

Malia est vraiment cool, c’est moi qui vous le dit. Elle se promène avec un sac à outils et invente un tas de trucs renversants et totalement géniaux, comme le Barbicheur qui peut vous faire la coupe parfaite, ou encore le Tourni-Spagonique qui permet de manger facilement les spaghettis. Voici une fille qui s’intéresse aux STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques)! Elle manipule les outils pour une professionnelle. Pleine d’idées et débrouillarde, Malia a malgré tout un petit défaut: elle perd patience lorsque ses inventions ne fonctionnent pas comme prévu. Elle apprendra que dans la vie, tout ne va pas toujours comme on voudrait et qu’il faut apprendre a gérer sa colère !

Malia a le teint brun et les cheveux très frisés. Comme son papi, d’ailleurs ! Les illustrations sont absolument magnifiques. Mention spéciale pour l’afro de Mélia qui est libre comme le vent et fait ce qu’il veut, comme tout bon afro devrait le faire. C’est comme ça qu’on les aime.

Un petit passage semble suggérer que Malia vole une boîte de vitesse et deux pignons de la motocyclette de deux motards ayant le dos tourné,  ou encore des circuits déniché dans un salon de coiffure où deux clientes avaient le dos tourné. Un adulte comprendra que c’est pour le gag, mais les enfants ne manqueront pas de souligner que « voler, ce n’est pas bien! » Toutefois, l’histoire se termine avec les victimes des dégâts de Malia qui demandent réparation. La morale de l’histoire, c’est qu’il faut persévérer pour réussir. Amusant.

inventions de malia scholastic

Auteur(s) / illustrateur(s) : Pip Jones & Sara Ogilvie
Maison d’éditionÉditions ScholasticBouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9781443168656
Public cible: À partir de 7 ans
Vous aimerez peut-être: J’adore être papa, un album humoristique aussi publié chez Scholastic.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Publicités

Mariétou Kissaitou

marietou-kissaitouAu Cameroun, dans le quartier de Douala où elle habite, Mariétou est surnommée Kissaitounapeurderien. Pour se rendre à l’école elle court entre les taxis-brousse et passe son temps à disparaître dans la foule lorsqu’elle se rend au marché avec sa mère. Pourtant, tout le monde ignore que Mariétou est terrifiée par la nuit.

Plusieurs enfants ont peur du noir, même s’ils aiment bien prétendre qu’ils n’ont peur de rien. Au travers la lecture partagée avec un adulte, il apprendront que leurs peurs sont normales, valides et partagées par d’autres. Une étape cruciale dans leur développement global! Pour partager un moment de lecture agréable avec vos enfants, je vous suggère Mariétou Kissaitou, un livre aux illustrations carrées et naïves dont le récit aborde le thème de la peur du noir. Format à l’italienne.

En savoir plus sur l’auteure camerounaise, Marie-Félicité Ébokéa

marie-felicite-ebokea

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marie-Félicité Ébokéa & Clémentine Sourdais
Maison d’édition: Éditions du Sorbier
Année de publication: 2008
ISBN: 9782732039077
Public cible: 4 à 7 ans

Vous aimerez peut-être: Petit héro fait pipi comme les grands, un livre sur l’apprentissage à la propreté.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

The Boondocks: Parce que je sais que tu ne lis pas le journal

boondocksCréée sur Internet en 1996, puis reprise dans un magazine étudiant, la série BOONDOCKS (littéralement: « quartier ennuyeux ») a mis moins de cinq ans pour conquérir les lecteurs de plus de 250 magazines et quotidiens américains. Les personnages d’Aaron McGruder consacrent l’irruption de la culture hip-hop dans le monde de la BD. Aucun sujet n’est passé sous silence: racisme, préjugés des noirs à l’égard des blancs, violence, drogue, lutte contre le terrorisme, fausses idées des blancs à l’encontre des noirs, problèmes d’éducation… Évitant toute complaisance, Aaron McGruder fait sauter tous les garde-fous de la bien-pensante!

Mon avis

Je fais une petite exception pour cette BD, qui s’adresse surtout aux adultes, mais qui peut être lue dès l’âge de 13 ans, car je voulais absolument la présenter sur ce blog. Riley, 8 ans, est rebelle et admire l’univers des gangs de rue et de la culture gangsta rap. Son grand frère, Huey, s’intéresse plutôt au Black Power, à la lutte contre le racisme et à la justice sociale. Les deux garçons quittent leur ville natale de Chicago pour déménager à Woodcrest, une banlieue ennuyante et blanche parce que leur grand-père, avec qui ils vivent, souhaite une vie tranquille pour sa retraite.

Boondocks1_3

La BD se présente comme une série de strips, à l’origine publié dans un journal. Le ton est parfois hilarant, souvent irrévérencieux. Riley et Huey, malgré leur jeune âge, parlent de tout, même si leurs opinions peuvent offenser. Cette version publiée chez Dargaud permet aux francophones de connaître la série, dont il existe une série télé non traduite en français (voir vidéo ci-bas). Les personnages sont des archétypes des différentes manières dont l’identité afro-américaine se présente; dans chaque personnage on peut reconnaître une personne que l’on connaît. Le grand-père, qui a vécu plusieurs évènements clés du mouvement des droits civiques; Thomas Dubois, le voisin coincé ayant professionnellement réussi dont le comportement rappelle celui d’un homme blanc de la haute société; Jazzmine, une naïve enfant métisse qui tente désespérément de nier son identité noire; et oncle Ruckus, un afro-américain qui idolâtre la culture esclavagiste (pour ne nommer que ceux là).

The Boondocks a le mérite de dire tout haut ce que bien des gens n’osent pas dire même tout bas. Aaron McGruder donne une voix sans complexe à la communauté afro-américaine et ne tente pas de plaire à la majorité. Pour cela, je lui lève mon chapeau.

Auteur(s) / illustrateur(s) : McGruder, Aaron
Maison d’édition: Éditions Dargaud
Année de publication: 2003
ISBN: 2871294542
Public cible: 13 ans et plus

Aaron McGruder est un auteur afro-américain.

aaron-mcgruder

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Le loup de la 135e

loup 135Désormais muni d’une canne, un habitant de Brooklyn remémore, à un vieil ami, un épisode de leur jeunesse des années 1950. Un gamin tout de rouge vêtu traverse la forêt pour retrouver son grand-père. En chemin, il rencontre le loup… de la 35e! Car c’est une forêt de brique et de ferraille dans les rues de New York, que ce petit va parcourir: de son quartier de Harlem, droit vers le sud de Manhattan, et jusqu’au pont de Brooklyn. Mais lonssons-le raconter lui-même ce souvenir d’enfance…

Le format de 35 cm x 29 cm de ce livre d’images nous en met plein les yeux. J’ai eu du mal à partir avec de la bibliothèque! Magnifiques pages de garde représentant le métro de la ville. Un petit tour à Manhattan?

Auteur(s) / illustrateur(s) : Rébecca Dautremer & Arthur Leboeuf
Maison d’édition: Seuil Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2008
ISBN: 9782020969192
Public cible: 5 à 10 ans.
Vous aimerez peut-être: Si les livres en grand format vous plaisent, essayez La cuillère d’Aminata, un conte africain. Si vous cherchez d’autres livres jeunesse où un homme noir âgé raconte ses souvenirs, essayez Le bus de Rosa.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Oulala, chasseur de lions

oulala chasseur lionsOulala est un petit garçon très courageux. Il part, d’un pas assuré, à la chasse aux lions. « Moi, je suis un chasseur, et je n’ai pas peur! » se dit-il. C’est alors qu’il entend un énorme rugissement…

Bof. Déjà vu tant de fois et trop souvent. Plusieurs clichés sur l’Afrique et sur la masculinité sont véhiculés. Je n’ai pas aimé. De là à ne pas le lire? Pas nécessairement. Sauf que ce serait loin d’être mon premier choix.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Zemanel & Peggy Nille
Maison d’édition: Bayard Jeunesse
Année de publication: 2013
ISBN: 9782747044011
Public cible: 3 à 5 ans.

Vous aimerez peut-être: Zékéyé à l’école.

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

Dans mon coeur

dans mon coeurDepuis la mort de son grand-père, Antonin est très triste. Ses parents sont malheureux et lui n’arrive pas à comprendre pourquoi il ne reverra plus cet homme qui lui est si cher. Explorez la pénible question de la mort et du deuil avec votre enfant en lisant cette histoire d’un jeune garçon qui confie sa peine à ses parents et qui tentent, ensemble, de la surmonter.

Difficile, ce livre, tout comme l’est le deuil. Comment parler de la perte d’un être cher à un enfant? Comment surmonter en famille les douleurs qu’occasionne la mort d’un être aimé? Avec beaucoup de sobriété et de retenue, ce livre aborde la délicate question du deuil. Un livre qu’on lit la gorge serrée, mais qui nous permet d’avancer. Il se termine par un court dossier à l’intention des parents et éducateurs donnant quelques pistes de discussion pour parler de la mort avec votre enfant (ex.: « À la page 14, Antonin choisit un repas que son grand-père aurait aimé. Demandez à votre enfant pourquoi Antonin agit ainsi »). Un livre vraiment réussi.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Annette Aubrey & Patrice Barton
Maison d’édition: Guy Saint-Jean Éditeur
Année de publication: 2009
ISBN: 9782894553237
Public cible: 3 à 7 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Ma belle journée

belle journéeOlivia est très heureuse parce que ses grands-parents ont une grosse surprise pour elle. Est-ce que ce sera la plus belle journée de sa vie?

Ce livre est tout désigné pour développer l’intelligence émotionnelle de vos enfants. Un petit guide sur la deuxième de couverture explique aux parents/éducateurs comment lire ce livre avec des enfants, ainsi que comment développer l’intelligence émotionnelle et sociale. Le personnage principal du livre a de jolies tresses ornées de petites billes et une peau foncée, tout comme ses parents. En troisième de couverture, une application des concepts abordés dans le monde réel: une photographie d’une petite fille accompagnée de la question suivante: « Comment se sent cette fille? Comment peux-tu le savoir? » J’ai aimé ce livre jeunesse, malgré une présentation matérielle de qualité moyenne (notamment la reliure, agrafée, qui est très fragile, l’absence de pages de garde et la couverture souple).

Auteur(s) / illustrateur(s) : Julia Giachetti & Helen Poole
Maison d’édition: Les Éditions Passe-Temps
Année de publication: Indéterminée
ISBN: 9782896304646
Public cible: 4 à 6 ans.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook