0

L’académie Grimm: Chaperon Rouge est perdue

chaperon-rouge-est-perdueChaperon Rouge rêve de participer à la pièce de l’école, mais l’audition tourne à la catastrophe. Elle décide alors de se consacrer à la protection de l’académie Grimm contre la société M.A.L.I.C.E avec ses amies Cendri, Blanche et Raiponce. Malheureusement, elle se perd dans la forêt Sansretour où elle rencontre Jean-Loup, un camarade de l’académie. Ferait-il partie de la société maléfique? Elle aura besoin de son panier magique et d’une prestation grimmadmirable pour découvrir le pot aux roses !

Les contes réinventés sont une merveilleuse manière de donner le goût de lire et d’écrire. Parce que les contes classiques sont connus, il est toujours fascinant de constater les mille et une façons de les détourner. Ici, on retrouve Chaperon rouge qui a le teint basané, les cheveux tressés et le nez épaté. On ne connaît pas les origines de Chaperon Rouge dans ce livre, mais il est possible que le sujet ait été abordé dans le premier tome de la série. J’ai suivi ses aventures à l’Académie Grimm avec un intérêt mitigé; après tout, je ne suis pas le public cible du roman. Les préados pourront aimer: les chutes sont bien menées et les chapitres se lisent rapidement. Peut plaire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Joan Holub & Suzanne Williams
Maison d’édition: Éditions scholastic
Année de publication: 2015
ISBN: 9781443147262
Public cible: 11 à 13 ans
Vous aimerez peut-être: Le collège selon Olivia, demi-princesse.

Publicités
0

Un crocodile à l’école

crocodile à l'écoleOka est un étrange crocodile, bien décidé à devenir Président de la République. Nany est une petite fille bien courageuse. Lorsqu’elle rencontre le curieux animal, elle parle avec lui ! Même, elle devient son amie ! Mais les choses se compliquent lorsqu’Oka veut aller à l’école avec Nany.

Je n’ai pas trop aimé ce livre. La chute est forcée et peu naturelle: Oka se marie avec le crocodile afin qu’il devienne enfin président (par alliance), et fait de la protection des animaux son cheval de bataille. Déjà Oka affirme, après trois secondes de réflexion, qu’elle souhaite épouser le crocodile et qu’elle l’a « aimé depuis le premier jour ». La chute m’a semblé sortir de nulle part. De plus, dans l’histoire, il n’est pas précisé la raison pour laquelle le crocodile souhaite devenir président. Est-ce pour protéger les autres animaux? Curieux, quand même, pour un crocodile (!). Et de toute façon, aucune raison n’est donné quant à ce choix de carrière. Bref, le récit est boiteux. D’autant plus que les enfants ont tendance à se reconnaître aux personnages d’un livre, qu’il soit humain où non. L’enfant qui se reconnaît en le crocodile en retiendra qu’il y a certains rêves qui lui sont inaccessibles (par exemple, devenir président!) et qui peuvent être considéré comme des citoyens de seconde zone pour des raisons qui sont hors de leur contrôle (ex.: le crocodile est né crocodile, il ne peut le changer!). D’habitude, j’aime bien les livres d’Yves Pinguilly, mais là, déception.

Du côté des illustrations, c’est beaucoup mieux. Diallo a mélangé les techniques pour un produit vibrant et recherché. Collages, peintures, aquarelles et fusain se mélangent à merveille.

Pour en connaître davantage sur l’illustratrice ivoirienne Muriel Diallo

Muriel_Diallo

 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Muriel Diallo & Yves Pinguilly
Maison d’édition: Planète Rêvée Éditions
Année de publication: 2011
ISBN: 9782917871140
Public cible: 5 à 7 ans

Vous aimerez peut-être: Je mangerais bien un enfant, une histoire drôle sur la rencontre d’une fillette avec un crocodile.

Psst, Mistikrak est aussi sur FACEBOOK!

0

Le collège selon Olivia, demi-princesse

olivia demi-pincesseOlivia apprend un beau jour qu’elle est une princesse. Et pas n’importe laquelle! Elle est la demi-sœur de la célèbre princesse Mia de Genovia! Très vite, Olivia devient une vraie star avec une vie de rêve : New York, le grand luxe, le shopping, les montagnes de cookies, les limousines… Mais Olivia va aussi comprendre que la vie d’une princesse n’est pas tous les jours un conte de fées!

« Cheveux : moyennement marron et longs. Normalement, j’ai des nattes. Ça me simplifie la vie, parce que mes cheveux frisottent quand il pleut. Il pleut souvent dans le New Jersey.
Teint : ni blanc ni noir, mais «café (ou chocolat) au lait». C’est parce que mon père est de type Caucasien (rose et blanc) et ma mère afro-américaine. […] Je suis une fille archi-normale et genre banalissime. »

Découvrir qu’on fait partie d’une famille royale, le rêve! Olivia écrit dans son journal sa vie à l’école et puis dans un penthouse au sommet d’une tour de New York. Le personnage est attachant, mais il ne se démarque pas des autres personnages semblables de la littérature jeunesse; pas de talents particuliers, de personnalité éclatée, de manière unique de voir le monde. Olivia est simplement une fille de 12 ans comme les autres. J’aurais aimé un peu plus d’éclats à ce niveau-là.

Olivia vit avec sa tante, son bel-oncle et ses beaux-cousins car sa mère est décédée et elle ne connaît pas son père. Outre une petite rivalité fraternelle avec les cousins, rien ne laisse penser qu’elle est malheureuse dans cette dynamique familiale. Pourtant, vers la fin du livre, elle se refuse catégoriquement de retourner vivre avec eux, comme si elle avait connu la torture auprès d’eux. J’ai trouvé cette réaction bizarre et cette chute m’a semblé peu crédible.

Le titre et le résumé en quatrième de couverture laisse supposer une histoire sur le «collège» (comment y survivre, etc.), mais le récit ne s’y déroule pas vraiment. Olivia fréquente un établissement scolaire comme toutes les personnes de son âge, mais on ne la suit pas à l’école. Le récit se déroule sur 4 jours (du 6 au 10 mai), et on passe beaucoup plus de temps Quvenzhané Wallisà suivre Olivia dans sa nouvelle vie de princesse qu’à l’école (à aucun moment elle n’apprend à jongler avec sa vie d’ado et sa vie de princesse : au début elle va à l’école, après elle n’y va plus, point.)

Le récit m’a fait penser à la nouvelle version de film Annie sorti en 2014 avec Quvenzhané Wallis (en image). Vous allez aimer ce livre si le film vous a plu; c’est le même genre.

Pour finir, la traduction est plutôt franco-française; il y a présence de mots et tournures de phrases non utilisées au Québec.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Meg Cabot
Maison d’édition: Hachette Jeunesse
Année de publication: 2015
ISBN: 9782912256538
Public cible: 11 à 13 ans

Vous aimerez peut-être: Princesses d’afrique, un recueil de nouvelles sur les princesses.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

Mon premier jour d’école

premier jour d'écoleC’est la rentrée ! Tim, Anna, Fatou, Julien et Pauline vont à l’école pour la première fois. Pour eux, c’est une véritable aventure qui démarre !

L’entrée à l’école peut être un évènement anxiogène pour certains enfants. Lire ce livre peut les aider à prévoir ce qui les attend afin de les aider à imaginer le pire! Les préparatifs, les présentations, la visite de l’école, la pause, la récréation, la salle de classe, le rangement, le travail, les apprentissages… On y suit 21 enfants d’une classe de maternelle, dont Fatou, Ali, Jiao, Noé et Émilie. J’ai bien aimé! À découvrir si vous cherchez des livres pour souligner la rentrée scolaire des tout-petits.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jane Godwin & Anna Walker
Maison d’édition: Circonflexe
Année de publication: 2014
ISBN: 9782878337181
Public cible: 4-5 ans
Vous aimerez peut-être: À la recherche d’autres livres sur la rentrée scolaire? Essayez Tibili, le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école.

0

Jamaica and the substitute teacher

jamaica teacherJamaica likes the substitute teacher, Mrs. Duval, right away. So when there’s a spelling test, of course Jamaica wants to please her by spelling all the words right. But this time something goes wrong and Jamaica has to make an important decision. . . . What will Mrs. Duval think of her now?

The book really captures the essence of childhood. I could almost bring myself back to my first grade class as I was reading this book. I love the Jamaica books. And she every much so ressembles me: black, braided hair with colorful ornaments. All Jamaica books teaches a valuable lesson to young children about right or wrong. Here, Jamaica wants to please the substitute teacher so bad that she copies from a friend during the test. Mrs Duval helps her understand that she does not have to be perfect to be special. Although the book was published more than 15 years ago, it does not really show and can easily be read to today’s children. Highly recommended.

❤ this book!

Author(s) / illustrator(s) : Junita Havill & Anne Sibley O’Brien
Publisher: Reading Rainbow Book (Houghton Mifflin Company)
Publication date: 2009, 1986
ISBN: 9780395453575
Target audience: 6 to 8 years old
You might like: Jamaica’s find

0

Deux copines ont disparu

deux copines ont disparuFatou et sa jeune soeur Mariam devraient déjà être rentrées d’un séjour en Afrique. Sans nouvelles, Sylvie et Marion, les meilleures amies de Fatou, s’inquiètent. Après avoir questionné, en vain, les parents des disparues, elles décident d’alerter leur bande d’amis et leur professeur. Une enquête des services sociaux confirme qu’une histoire de mariage forcé retient les deux soeurs à l’étranger…

J’aimerais pouvoir dire que tous les livres sont bons, mais celui-là, je me dois d’admettre que je ne l’ai pas aimé! Bien sûr, j’ai lu bien pire, mais quand même. Les personnages, distants, semblaient évoluer dans un environnement stérile où leur réactions robotiques et exagérées soutenaient avec trop d’insistance le propos. Le ton moralisateur et bien-pensant du récit agace et le tout sonne assez faux. L’histoire des deux soeurs semblait être une excuse pour dénoncer le mariage forcé des jeunes filles en Afrique. Du coup, je n’ai eu, en tant que lectrice, aucun intérêt pour leurs aventures, et encore moins pour leurs amourettes gnagnan que la société s’attend de voir naître chez toutes les adolescentes, elles-mêmes supposées les espérer sans discernement. Et pourquoi tant d’auteurs pour ados ne cessent jamais d’insérer des sous-textes amoureux dans leurs histoires, même lorsque le sujet du livre n’a rien à voir?

Bref, si on me demande si je connais un roman pour ados traitant du mariage des filles mineures en afrique, je dirais peut-être « Oui, bien sûr, il y a Deux copines ont disparu ». Si on me demande un bon livre pour ados, je proposerai autre chose. Dommage!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Bertrand Solet
Maison d’édition: Oskar Jeunesse
Année de publication: 2007
ISBN: 9782350001999
Public cible: À partir de 11 ans
Vous aimerez peut-être: Oublier Camille, un mini-roman pour ados.

Pour ne rien manquer, suivez Mistikrak! sur Facebook.

0

Les crocodiles d’Éripa

crocodiles éripaPatrick se souviendra longtemps de sa première rencontre avec Eripa. Lorsqu’elle est arrivée dans la classe, non seulement elle n’a pas dit un mot, mais, en plus, elle a refusé de s’asseoir à côté de lui à cause de sa peau noire. Du jamais vu pour lui ! Mais Patrick découvrira progressivement le vrai secret d’Eripa. Au fil des jours, mais surtout au gré des dessins étranges qu’elle dépose dans son cartable…

Voilà un roman pour enfants avec un personnage noir dont la couleur de sa peau est au centre du récit. Patrick n’a jamais eu à penser à la couleur de sa peau auparavant. Se pourrait-il qu’elle constitue une barrière? Se pourrait-il que certaines personnes refusent de lui parler ou d’être près de lui simplement parce qu’il est Noir? Tant que questions auxquelles il n’a jamais eu à penser… Le livre aborde également le thème de la guerre et de ses répercussions sur les enfants avec justesse et sans flafla. L’auteure a une belle plume et j’ai aimé les illustrations en couleur. Présentation matérielle de qualité. Contexte français.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Hélène Rice & Antoine Déprez
Maison d’édition: Alice Éditions
Année de publication: 2013
ISBN: 9782874261978
Public cible: 8 à 12 ans

Vous aimerez peut-être: Un petit garçon qui avait peur de tout et de rien, un livre jeunesse mettant aussi en scène un garçon noir, ou encore Le retour du petit mousse, un roman historique à lire dès l’âge de 10 ans.

As-tu lu ce livre? Partage ton avis dans les commentaires!