0

La princesse et le poney

Lprincesse-et-le-poneya princesse Prunelle n’a qu’un vœu pour son anniversaire cette année : qu’on lui offre un cheval. Un grand cheval musclé qui serait digne d’une princesse guerrière. Or, le jour venu, on ne lui offre pas exactement le cheval de ses rêves…

Ce qui m’a d’abord accroché dans ce livre, c’est la page couverture et cette petite fille qui se tient debout, fièrement, le poing levé. Pourquoi ce geste? Ce poing levé, était-ce celui du Black Power? Du pouvoir aux femmes? Et ce titre contenant ce mot « Princesse »… Serait-ce l’histoire d’une princesse forte, maîtresse d’elle-même et de son destin? Sans mentionner les traits physiques du personnage en page couverture: loin des images de top modèles que la société de consommation nous jette en plein visage à longueur de journée, la fille est de petite taille, rondelette, a le teint brun. Cette fillette, je l’aimais déjà avant même de tourner la première page de l’album. À la lecture de son histoire, je n’ai pas été déçue !

La famille qui est mise en scène dans cette histoire est constituée d’un père blanc au teint très pâle et d’une mère non-blanche aux longs cheveux lisses. Prunelle est blonde et son grain de peau est un heureux mélange de celui de ses parents. Prunelle est futée, déterminée, joueuse. Sa chambre semble être le repère d’une adolescente; elle a certainement passé la petite enfance, même si le livre dont elle est le personnage principal semble s’adresser aux 3 à 6 ans. Il s’agit tout de même (aussi) d’une histoire de pets (oui, vous avez bien lu). Ce décalage peut sembler illogique (peut-on être préoccupé par le féminisme à un si bas âge?), et il m’a semblé qu’on perdait un peu le public cible ce faisant. La fillette de 6 ans à qui j’ai lu l’histoire ne semble pas avoir compris les enjeux antisexistes de l’histoire, mais avait passé l’âge de rire des blagues de pipi-caca-pets. J’ai tout de même sentit que la lecture du livre avait contribué à déconstruire certains de ses à-prioris (tout de suite, elle avait pensé que Prunelle VOULAIT un Poney, puisque c’est une princesse et que les princesses aiment les poneys, alors que c’est bien un grand cheval fort que Prunelle désirait).

la-princesse-et-le-poney-02

Il y a dans ce livre plusieurs niveaux de lecture. Les mots racontent l’histoire « officielle » si on veut, alors que les illustrations racontent une histoire parallèle, une histoire qui, sans prétention et avec humour, dénonce les stéréotypes de genre et le sexisme. Parce que les filles et les garçons sont tout autant capables d’aspirer être des guerrières ou des guerriers.

Ne vous inquiétez pas, l’histoire ne fait pas que l’éloge de la puissance physique et de la guerre; à la fin, c’est en parvenant à attendrir ses compétiteurs (une tactique efficace et sans violence!) que Prunelle gagnera le trophée des Guerriers les plus utiles. De plus, l’histoire se termine sur un gag de pet; les petits de 3-4 ans adoreront, à défaut de ne pas avoir compris le sous-texte féministe.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Kate Beaton
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2015
ISBN: 9781443147705
Public cible: 3 à 6 ans
Vous aimerez peut-être: Si vous aimez les histoires drôles, essayez Maquillage à gogo. Si vous cherchez d’autres histoires antisexistes, lisez Mon dragon à moi.

2

TOP 5 des contes de Noël et d’hiver

Il ne reste plus que quelques jours avant l’arrivée du Père Noël! La magie du temps des fêtes s’est emparée de la ville toute entière que dame Nature a délicatement recouvert d’un épais tapis de neige… Voici pour vous le top 5 des contes de Noël et d’hiver à lire avec les enfants d’ici le 24 décembre ou encore à offrir en cadeau!

Par Mistikrak! Littérature Jeunesse.

snf0608a-682_1418434a

5. Youpi! Il neige!youpi il neige

Une petite fille regarde par la fenête un jour d’hiver. Il ne neige pas encore. Mais lorsque les premiers flocons tombent du ciel, la petite fille pense déjà à tout ce qu’elle pourra faire en jouant dans la neige. Ce tout petit livre d’une dizaine de page à peine est parfait pour les débutants lecteurs qui seront très fier d’avoir lu ce livre de manière autonome. Parfait pour mettre sous le sapin !

4. Le petit ours polaire qui sauva Noëlpetit ours polaire noel

Lorsque Léo se perd, il découvre le village du père Noël. Là-bas, c’est le désastre et les lutins s’apprêtent à annuler Noël. Sans une minute à perdre pour livrer les cadeaux du monde entier, Léo se lance dans une aventure magique qu’il ne pourra oublier !

3. Bon apétit, Jamela ! bon appétit jamela

C’est bientôt Noël. Maman a acheté un poulet pour préparer un repas de fête. Mais Jamela et le poulet sont devenus d’excellents amis… Voilà une belle histoire signée Niki Daly qui se déroule en Afrique du Sud durant la période des fêtes et qui met en scène une fillette attachante et bien futée.

2. Aubergine et Perdidoperdido

Par un soir d’hiver, Aubergine trouve un chaton perdu. Papou et Mamou acceptent de le garder. Une relation tendre et câline se développe, mais la petite pourra-t-elle adopter Perdido? Aubergine et Perdido est une histoire familiale qui se déroule à Montréal.

1. Jour de neige

Lorsque Peter se réveille ce matin-là, il n’en croit pas ses yeux: tojour de neigeut est blanc dehors, il a neigé! Se précipitant dans le jardin, le petit garçon découvre alors avec émerveillement la magie de cette drôle de matière, moelleuse et froide, la neige. Tout simplement superbe, cet album jeunesse a remporté le prix Cadelcott lors de sa publication en 1963.

0

Pense aux jours heureux

pense aux jours heureuxPense aux jours heureux… Ludovic se répète les paroles de cette belle chanson pour se consoler. Il pense à Fatouma, aux jours heureux quand ils étaient assis côte à côte à l’école et que tous les enfants parlaient d’eux en disant « Oh, les amoureux… ». Ils aimaient être ensemble, jusqu’à ce que tout bascule…

Mon avis

Ce petit roman de 64 pages raconte l’amitié entre un garçon et une fille de CM1. Ludovic aime beaucoup Fatouma, peut-être même plus que comme une amie, et Fatoume l’apprécie aussi beaucoup. Les chapitres, très courts, laissent peu de place au développement des personnages. Le récit se déroule sur une longue période – presque qu’un an – et tout se passe très vite. Fatouma vient du Sénégal et son origine ethnique est centrale au récit, alors que celle de Ludovic est tue. Le personnage de Ludovic est donc présenté comme allant de soi et comme étant universel, alors que le personnage de Fatouma est présentée comme s’il constituait une variation qui doit être justifiée. Or, la mention du pays d’origine de cette dernière – le Sénégal – et les illustrations montrent bien que Ludovic est blanc alors que Fatouma est noire. Ainsi, « L’Autre » est encore une fois un personnage noir, d’autant plus que ce personnage est réduit à son origine ethnique. Dommage. En somme, l’histoire est intéressante, mais manque de consistance. Extrait:

Je connais Fatouma depuis le CE1. Je ne l’ai pas aimée tout de suite. JE ne l’ai pas remarquée, au début. Dans notre école, des enfants noirs comme elle, il y en a d’autres, mais ce n’est pas la question. Je ne lui ai pas prêté attention parce que c’Est une fille timide. Pas exactement timide: discrète, plutôt. La différence? Une fille timide, on remarque sa timidité. Une fille discrète, on ne remarque rien, elle se laisse oublier. Les filles timides finissent par devenir pénible, elles font des manières, et on n’a plus envie de leur parler, alors que les filles discrètes, il y a comme un mystère en elles, qui donne envie de mieux les connaître. (p.11-12)

Auteur(s) / illustrateur(s) : Guy Jimenes
Maison d’édition: Oskar poche
Année de publication: 2011
ISBN: 9782350006727
Public cible: 7 à 11 ans.
Vous aimerez peut-être: Deux copines ont disparu, un roman qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui doit quitter la France car elle a été mariée à un inconnu dans son pays d’origine.

Pour d’autres suggestions de lecture, suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

TOP 5 des livres jeunesse pour souligner la rentrée scolaire

Ça y est, le compte à rebours a commencé! Les vacances d’été sont sur le point de se terminer et plus que quelques jours avant la rentrée scolaire. Certains enfants sont nerveux ou anxieux, d’autres sont impatients ou curieux, d’autres encore sont heureux ou indifférents… Que ce soit l’entrée à la maternelle, à l’école primaire, au cours moyen ou à la petite école, entamer une nouvelle année scolaire n’est jamais banale dans la vie d’un enfant ! Voici le top 5 des livres à lire en attendant la fin août.

Par Mistikrak! Littérature Jeunesse.

Child-getting-on-School-bus

5. Mon premier jour d’école, de Jane Godwin & Anna Walker premier jour d'école

C’est la rentrée ! Tim, Anna, Fatou, Julien et Pauline vont à l’école pour la première fois. Pour eux, c’est une véritable aventure qui démarre ! On y suit 21 enfants d’une classe de maternelle, dont Fatou, Ali, Jiao, Noé et Émilie.

4. Jamaica and the substitute teacher, by Junita Havill and Anne Sibley O’Brienjamaica teacher

Jamaica likes the substitute teacher, Mrs. Duval, right away. So when there’s a spelling test, of course Jamaica wants to please her by spelling all the words right. But this time something goes wrong and Jamaica has to make an important decision. . . . What will Mrs. Duval think of her now? Although the book was published more than 15 years ago, it does not really show and can easily be read to today’s children. Highly recommended.solani endormie

3. Solani s’est endormie, de Carole Muloin

Solani arrive dans une nouvelle école et ne connait pas encore tous ses nombres. Il est très important de bien les connaître, au risque de se perdre en prenant le mauvais numéro d’autobus! Un livre à lire tout seul dès l’âge de 6 ans.

2. Une grande fleur, d’Yves Pinguilly & Maja Seredagrande fleur

Chaque matin, Knosazana et son ami Dylan, sur le chemin de l’école, rencontrent une Grande Fleur curieuse qui penche la tête par-dessus la clôture. Elle veut voir ce qui se passe dans la rue! Après leur longue journée en classe, le soir quand Nkosazana et Dylan rentrent chez eux, la Grande Fleur fatiguée tourne la tête de l’autre côté. Du côté où s’en va le soleil…

1. Tibili, le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école, de Marie Léonard et Andrée Prigenttibili

Tibili est un petit garçon africain de six ans qui passe ses journées à rire. Lorsque sa maman parle d’école, c’est la catastrophe! Tibili ne veut pas y aller… Un beau récit bien ficellé se déroulant en Afrique et regorgeant de références à la vie sur ce continent. Enseignants, ce livre peut être utilisé en classe!

0

TOP 5 des livres à lire avec son papa

La fête des pères arrive à grands pas! Les enfants feront peut-être une activité spéciale avec papa, ou encore ils feront un superbe dessin que papa accrochera fièrement sur le réfrigérateur de la cuisine. Mais pour passer un moment privilégié avec papa, des livres, il vous faudra! Pour célébrer tous les papas du monde et la relation privilégiée qu’ils entretiennent avec leur(s) fille(s) et garçon(s), voici le top 5 des livres à lire avec son papa le 19 juin !

Par Mistikrak! Littérature Jeunesse.

imagesGQ19VSNB

5. Comme elle ressemble à mon papa, par Pili Mandelbaumpili

Nana et son papa promènent la petite cousine Léa. Nana est noire et elle souffre un peu de cette différence entre elle et papa, entre elle et Léa. Une petite conversation père-fille rétablit les choses heureuse façon. Un livre sur la couleur de la peau.

4. Gros chagrin, de Rémi Courgeon

Noémie, une petite fille métisse, a un gros chagrin : elle voudrait être blanche, blancgros-chagrinhe comme son papa. Ému, ce dernier lui raconte l’histoire de Boulou, la petite chatte noire qui voulait être blanche, sauf qu’une fois son souhait exaucé, plus personne ne la reconnaissait… Publié en collaboration avec Amnesty International, cet album a l’avantage d’aborder franchement et sans détour le sujet du rejet de soi à cause de sa couleur de peau. Parce que les papas ont bien souvent les bons mots pour consoler leur enfant!

3. Tickle Tickle, by Ken Wilson-Max

« Me papa tickle me feet, he call it ‘finger treat’ ». Written with a distinctive rhythm and energy that perfectly captures the laughter of a child, Tickle Tickle recreates a game played in every family. A lovely story about the love between a father and his child.papa tu m'aimes

2. Papa, tu m’aimes?, par Barbara M. Joose et Barbara Lavallée

« Papa, tu m’aimes? Et si je te décevais beaucoup, tu m’aimerais toujours? » Sur un thème universel, un fabuleux voyage chez les Massaï. Une belle ôde à l’amour inconditionnel d’un père pour son enfant.

1. Plus grand que Papa, par Harriet Ziefert et Elliot Kreloffplus grand que papa

Comme tous les petits, Édouard voudrait être grand — plus grand que papa. Un après-midi, Édouard demande à son papa de jouer à faire comme si… Papa accepte de faire comme s’il était petit, et Édouard de jouer le rôle de papa. Mettant en scène un père et son fils, ce livre pour enfants drôle et sensible touchera petits et grands. Un coup de coeur littéraire !