Yennega: La femme lion

Yennega femme lionUn roi rêvait d’avoir un garçon. Il eut une fille qu’il appela Yennega. Malgré tout l’amour qu’un père peut avoir pour sa fille, le roi l’éleva comme un garçon. Yennega trouva rapidement sa place dans cet univers masculin, faisant souvent preuve de plus d’audace et de courage que la plupart des garçons. Adulte, elle intégra l’armée royale jusqu’au jour où elle désira se marier et avoir un enfant.

Voilà un conte africain (écrit par un auteur blanc) que l’on prend plaisir à lire. Rien de bien original toutefois; j’aurais aimé une fin moins clichée et plus inattendue. L’auteur représente ici l’Afrique rurale et traditionnelle; on est loin du centre-ville d’Abuja. Le récit m’a semblé patriarcal et anti-féministe; le garçon est l’enfant souhaité et, pour plaire et être acceptée, la fille se comporte comme le sexe opposé. Or, elle accomplira tout de même son « rôle de femme », c’est-à-dire souhaiter et avoir des enfants. C’est doublement problématique, surtout dans la manière que c’est amené dans l’histoire: comme un cheveu sur la soupe. Ordinaire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Yann Dégruel
Maison d’édition: Delcourt Jeunesse Bouton acheter
Année de publication: 2017
ISBN: 9782756086880
Public cible: 10 ans et plus

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Mohamed Ali: Champion du monde

mohamed aliTandis que d’autres boxeurs grognent et s’épuisent sur le ring, Cassius Clay, lui, s’enflamme, danse et combat jusqu’à ce que le monde entier parle de lui. Fier de ses racines africaines et de sa religion, l’islam, il se fait appeler Mohamed Ali. Plus qu’un boxeur, il est un porte-parole, un militant, un espoir pour les Afro-américains. Refusant de faire la guerre, luttant pour faire valoir ses droits, il devient une voix que personne ne pourra oublier.

J’ai bien aimé la mise en page, très dynamique, bien qu’il aurait été intéressant d’utiliser des typographies variées (grosseur et police de caractères) pour le texte (comme c’est le cas dans la version originale anglaise de ce livre). Les très larges illustrations réalistes donnent vie au récit. Mohamed Ali est un modèle positif pour les enfants noirs et son histoire leur apprend l’importance de la persévérance et d’avoir la force de ses convictions. Ce livre montre le boxeur sous un jour lumineux mais sans flafla, et le récit n’omet pas le contexte social et politique dans lequel le boxeur a évolué. En effet, Mohamed Ali a fait preuve de résilience et malgré ce qu’on tentait de le faire croire, ce n’est pas sa couleur de peau qui l’empêchera d’être champion du monde en boxe. Tout y est: ses prédécesseurs, adversaires, le racisme ambiant des États-Unis des années 60-70, ses détracteurs, sa conversion à l’islam et les raisons qui l’ont poussé à le faire, ses tactiques sur le ring, sa bataille juridique, son voyage au Congo (ex-Zaïre). Chapeau. Petit plus: une version de poche est sortie il y a quelques mois à peine.

Coup de cœur !

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jonah Winter & François Roca
Maison d’édition: Albin Michel Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2008
ISBN: 9782226180148
Public cible: 8 à 12 ans

Vous aimerez peut-être: Le courage de Desmond, une histoire sur le thème du courage et de la résilience.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook