0

L’académie Grimm: Chaperon Rouge est perdue

chaperon-rouge-est-perdueChaperon Rouge rêve de participer à la pièce de l’école, mais l’audition tourne à la catastrophe. Elle décide alors de se consacrer à la protection de l’académie Grimm contre la société M.A.L.I.C.E avec ses amies Cendri, Blanche et Raiponce. Malheureusement, elle se perd dans la forêt Sansretour où elle rencontre Jean-Loup, un camarade de l’académie. Ferait-il partie de la société maléfique? Elle aura besoin de son panier magique et d’une prestation grimmadmirable pour découvrir le pot aux roses !

Les contes réinventés sont une merveilleuse manière de donner le goût de lire et d’écrire. Parce que les contes classiques sont connus, il est toujours fascinant de constater les mille et une façons de les détourner. Ici, on retrouve Chaperon rouge qui a le teint basané, les cheveux tressés et le nez épaté. On ne connaît pas les origines de Chaperon Rouge dans ce livre, mais il est possible que le sujet ait été abordé dans le premier tome de la série. J’ai suivi ses aventures à l’Académie Grimm avec un intérêt mitigé; après tout, je ne suis pas le public cible du roman. Les préados pourront aimer: les chutes sont bien menées et les chapitres se lisent rapidement. Peut plaire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Joan Holub & Suzanne Williams
Maison d’édition: Éditions scholastic
Année de publication: 2015
ISBN: 9781443147262
Public cible: 11 à 13 ans
Vous aimerez peut-être: Le collège selon Olivia, demi-princesse.

0

Pense aux jours heureux

pense aux jours heureuxPense aux jours heureux… Ludovic se répète les paroles de cette belle chanson pour se consoler. Il pense à Fatouma, aux jours heureux quand ils étaient assis côte à côte à l’école et que tous les enfants parlaient d’eux en disant « Oh, les amoureux… ». Ils aimaient être ensemble, jusqu’à ce que tout bascule…

Mon avis

Ce petit roman de 64 pages raconte l’amitié entre un garçon et une fille de CM1. Ludovic aime beaucoup Fatouma, peut-être même plus que comme une amie, et Fatoume l’apprécie aussi beaucoup. Les chapitres, très courts, laissent peu de place au développement des personnages. Le récit se déroule sur une longue période – presque qu’un an – et tout se passe très vite. Fatouma vient du Sénégal et son origine ethnique est centrale au récit, alors que celle de Ludovic est tue. Le personnage de Ludovic est donc présenté comme allant de soi et comme étant universel, alors que le personnage de Fatouma est présentée comme s’il constituait une variation qui doit être justifiée. Or, la mention du pays d’origine de cette dernière – le Sénégal – et les illustrations montrent bien que Ludovic est blanc alors que Fatouma est noire. Ainsi, « L’Autre » est encore une fois un personnage noir, d’autant plus que ce personnage est réduit à son origine ethnique. Dommage. En somme, l’histoire est intéressante, mais manque de consistance. Extrait:

Je connais Fatouma depuis le CE1. Je ne l’ai pas aimée tout de suite. JE ne l’ai pas remarquée, au début. Dans notre école, des enfants noirs comme elle, il y en a d’autres, mais ce n’est pas la question. Je ne lui ai pas prêté attention parce que c’Est une fille timide. Pas exactement timide: discrète, plutôt. La différence? Une fille timide, on remarque sa timidité. Une fille discrète, on ne remarque rien, elle se laisse oublier. Les filles timides finissent par devenir pénible, elles font des manières, et on n’a plus envie de leur parler, alors que les filles discrètes, il y a comme un mystère en elles, qui donne envie de mieux les connaître. (p.11-12)

Auteur(s) / illustrateur(s) : Guy Jimenes
Maison d’édition: Oskar poche
Année de publication: 2011
ISBN: 9782350006727
Public cible: 7 à 11 ans.
Vous aimerez peut-être: Deux copines ont disparu, un roman qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui doit quitter la France car elle a été mariée à un inconnu dans son pays d’origine.

Pour d’autres suggestions de lecture, suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

L’arbre aux fruits amers

1arbre-aux-fruits-amers930. Dans le sud profond d’une Amérique toujours ségrégationniste, James Cameron, adolescent noir sans histoire, vit avec sa mère à Marion, une petite ville de l’Indiana. Entraîné par deux amis, Tommy et Abel, il prend part à un braquage qui tourne au drame. Les trois amis sont arrêtés. Ameutée par le Ku Klux Klan, une foule blanche crie vengeance et envahit la prison…

Les évènements qui servent de toile de fond à ce roman sont authentiques. Ils ont inspiré le poète Abel Meeropol qui écrivit en 1937 Strange Fruit (Fruit amer), magnifique poème interprété plus tard par la chanteuse afro-américaine Billie Holiday et connu dans le monde entier.

Mon avis

Ce roman m’a accroché dès les premières pages et j’ai eu du mal à le laisser de côté. La plume de Wlodarczyk est fluide, précise, franche. Un style qui se marie parfaitement bien au propos du livre qui aborde racisme et violence avec honnêteté. Même s’il s’agit d’un livre pour enfants, l’auteur n’hésite pas à parler de manière crue et sans détour du Ku Klux Klan et des pendaisons tout au long du récit. Le tout est assez dur, on espère y apercevoir une parcelle d’espoir, mais celle-ci n’arrive pas. Car même si Cameron vit par sortir de prison, il a tout de même été injustement traité, été victime de racisme, été lynché, été pendu – pis encore, il a survécu à sa pendaison – et on sait que bien d’autres Noirs de l’époque ont connu la même chose sinon pire.

L’arbre aux fruits amers est un récit court et intense qui se clôt avec un dossier historique complet sur l’esclavage, la ségrégation, les lynchages et le mouvement des droits civiques.

Hudson se retint pour ne pas lui cracher au visage. Il était hors de lui. À ses yeux, James était un traîte à la cause. Un de ces fils de putain qui pourrissaient les quartiers noirs. Aux yeux de James, Hudson était un oncle Tom, un de ces Noirs investis dans la cause blanche pour se blanchir soi-même. Deux logiques noires plus éloignées l’une de l’autre que les Blancs et les Noirs entre eux.

Coup de <3!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Isabelle Wlodarczyk
Maison d’édition: Oskar Jeunesse
Année de publication: 2012
ISBN: 9782350009735
Public cible: 13 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Le bus de Rosa, un livre d’images pour les grands, ou bien Le Petit Mamadou Poucet, une bande dessinée.

0

Francie

francieFrancie rêve d’une vie meilleure aux côtés de son père, à Chicago. En attendant, elle travaille durement chez les Blancs, après l’école, pour aider sa mère. Heureusement, il y a Jesse, un jeune garçon, noir comme elle, qui, lui aussi, en a assez de cette vie de misère. Leur amitié leur donnera le courage d’affronter l’adversité.

Mon avis

Francie est comme une amie pas si lointaine que ça, un personnage à qui on s’attache rapidement. Quel plaisir d’entendre à travers les mots de ce roman la voix d’une enfant afro-américaine qui nous raconte comment c’était d’être noir au sud des États-Unis au début du siècle dernier. Dès les premières pages, où Francie nous présente le détestable chat de la voisine, on se surprend à ne pas aimer ce chat non plus et à vouloir passer plus de temps avec la fillette à travers la lecture. Le contexte est bien campé et le lecteur apprend quelques notions d’histoire contemporaine au passage. L’illustration de couverture ne m’a pas particulièrement plue. Même si elle peu sembler un peu terne, ne vous y fiez pas! Ce livre est un petit bijou de littérature jeunesse. À lire dès l’âge de 11 ans. Dans certaines écoles (notamment aux USA), ce livre fait partie du curriculum obligatoire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Karen English
Maison d’édition: Bayard Jeunesse
Année de publication: 2001
ISBN: 2227739142
Public cible: 11 à 14 ans
Vous aimerez peut-être: De la même auteure, il y a les aventures de deux fillettes, Nikki et Deja, que j’ai évalué sur ce blog.

*Prix Coretta Scott King pour la version originale anglaise.

En savoir plus sur l’auteure américaine et enseignante au primaire Karen English

karen english

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

5

Enquête à quatre pattes

fancette quatre pattesLes aventures de Francette, une petite fille observatrice qui mène plusieurs enquêtes, sont parfaites pour les élèves de CP et de CE1. Dans Enquête à quatre pattes, Francette assiste à un concours de chiens avec Pupuce, le chien de sa grand-mère. Mais il se passe des choses bizarres et Pupuce est en danger. La petite fille réussira à éclaircir ce mystère. Chaque chapitre de 2 ou 3 pages se termine par une question à choix de réponses illustrée qui permet au jeune lecteur de vérifier sa compréhension du texte. Un glossaire clôt le livre. Une histoire amusante, pleine de rebondissements. Contexte français.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Catherine Kalengula & Isabelle Maroger
Maison d’édition: Hatier (Collection Ratus Poche)
Année de publication: 2008
ISBN: 9782218928857
Public cible: 6 à 8 ans.

francette - Copie

Vous aimerez peut-être: Les crocodiles d’Éripa, où la venue d’une nouvelle élève amène son lot de mystères.

Psst, Mistikrak est aussi sur FACEBOOK!

0

Bernabé est amoureux !

bernabé est amoureuxÀ peine arrivés en classe verte, les imbattables s’échappent pour aller assister à un défilé de mode : ils veulent voir la belle Samantha, la soeur de Fanny ! Le plan est risqué et la colère de leur professeur va être terrible… Les cinq copains vont-ils le regretter ? Sûrement pas Barnabé…

Voilà un court roman de 44 pages pour les 7 à 10 ans publié dans la collection Ratus Poche. On y suit un garçon noir, Bernadé, en sortie scolaire avec des amis de classe. Ensemble, le groupe d’amis s’appelle « Les imbattables ». Des questions en pleine page avec un choix de réponse illustré permette à l’enfant de valider sa compréhension du récit au fur et à mesure. Une belle découverte, à emprunter à votre bibliothèque de quartier!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Olivier Daniel & Pascal Gauffre
Maison d’édition: Hatier
Année de publication: 2008
ISBN: 9782218753404
Public cible: 7 à 10 ans
Vous aimerez peut-être:  Dans la même collection, il y a Enquête à quatre pattes.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

0

Lulu la très chic

lulu tres chicFais la connaissance de Lulu. Elle ADORE réaliser des métamorphoses en 10 minutes avec ses meilleurs amies, faire des listes et lire des magazines de potins sur les vedettes. Lulu participe à un concours. Voici sa liste :

  • – Essayer une nouvelle coiffure avec des tresses
  • – Préparer mon costume et mon maquillage
  • – M’énerver!!!

« Le club des filles du chemin du lotus : le club le plus amusant au monde! »

Quand j’étais enfant, il n’y en existait pas beaucoup (pour ne pas dire pas du tout) de livres dont les pages sont lignées tel un carnet, avec du texte dans une illustration d’écran de cellulaire, des messages textes, des notes dans la marge, des icônes et toutes sortes d’éléments qui rappellent le scrapbooking. Aujourd’hui, ce genre de livres pour enfants envahit les librairies. Je ne suis pas puriste; au contraire, j’aime bien! Je trouve que l’exercice se prête bien à la littérature jeunesse, surtout pour les romans de type « journaux intimes », ou les histoires narrées à la première personne. Cela rend la lecture encore plus personnelle: on dirait qu’il s’agit vraiment de Lulu qui a noirci les pages du livre elle-même. J’en profite pour mentionner l’excellente conception graphique d’Angela Jun pour Lulu la très chic. 88 pages de bonheur qui plairont aux enfants qui aiment le maquillage, la mode, la coiffure et la beauté des choses en général. Plus ça brille, mieux c’est. Sortons les paillettes!!

lulu tres chic 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Kyla May
Maison d’éditionScholastic Canada
Année de publication: 2015
ISBN: 9781443145336
Public cible: 8 à 12 ans

Vous aimerez peut-être: Princesse Rosa et le mystère de la baleine, un roman à lire dès l’âge de 7 ans.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!