Florence boucles folles

Florence boucles follesFlorence a les cheveux frisés qui partent dans tous les sens. Elle est toujours ébouriffée et aimerait avoir des cheveux lisses et brillants comme ceux de son petit frère. Une histoire sur l’acceptation de soi.

Je vous le dit tout de suite, cet album ne met pas à proprement parler un personnage afro-descendant. Du moins, ce n’est pas explicitement dit dans le texte. Les illustrations tout en douceur de Jane Massey donnent à voir des personnages naïfs crayonnés sur fond blanc. Et franchement, la chevelure indomptable de Florence est mignonne comme tout ! D’ailleurs, la petite Florence est adorable et on s’attache beaucoup à elle en lisant le livre. Elle devient comme une amie qui partage nos inquiétudes, nos joies et notre quotidien d’enfant. Dès la première ligne, son « Coucou! » lancé alors qu’elle est à moitié cachée sous une couverture a fait en sorte que je l’adopte tout naturellement.

Dans le texte, Florence s’adresse directement au lecteur, lui pose des questions, lui raconte des secrets. J’ai adoré cette narration qui se porte bien à la lecture à voix haute et qui plaira autant aux tout-petits qu’aux enfants d’âge scolaire en apprentissage de la lecture. Au départ, Florence décrit avec justesse ses cheveux ainsi :

« Ils sont frisés, j’en ai beaucoup, ils sont tout fous. Rien à faire : je suis toujours ébouriffée. »

Elle regrette de ne pas être comme son petit frère aux cheveux lisses ou comme ses amies de l’école toujours « bien coiffées ». Je me suis demandé en lisant ce livre s’il n’y avait pas une petite dose d’autofiction car l’auteure est aussi connue pour sa large et très belle chevelure rousse et frisée ! Je me suis dit que ce texte résonnera autant chez les enfants blancs aux cheveux ondulés, bouclés ou se mêlant facilement, qu’aux enfants noirs ou métisses aux cheveux frisés ou crépus. Voilà donc un livre universel où tous pourront se reconnaître dans les difficultés rencontrées par Florence :

  • Enfiler un pull fait dresser ses cheveux encore plus sur sa tête.
  • Ses boucles au vent lui cachent la vue lorsqu’elle court.
  • Lorsqu’elle fait des bisous, ses boucles folles se glissent partout et ça chatouille.
  • Il est difficile de faire entrer ses cheveux sous un casque de bain.

Comme personne dans sa famille n’a de cheveux bouclés et qu’elle ne se voit représentée nulle part, Florence supplie sa mère de l’amener chez le coiffeur qui lui lissera les cheveux. Mais hélas ! Sans ses boucles, on dirait qu’elle n’est plus la même; on ne la reconnaît même plus ! Et au fond, peut-être qu’elle préfère ses boucles finalement ! 😉

 

Coup de cœur !

Florence boucles folles 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Claire Freedman & Jane Massey
Maison d’édition: Mijade Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9782807700796
Public cible: À partir de 3 ans
Vous aimerez peut-être: J’aime pas mes cheveux !, un album sur l’acceptation de la texture naturelle de ses cheveux, quelle qu’elle soit.

J'aime pas mes cheveux

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Christophe change de nom

Christophe change de nom

Pourquoi se contenter d’un seul prénom lorsqu’il en existe tellement qui sont plus exotiques et excitants? Christophe en a assez de son prénom. Il est ennuyant et peu original. Il décide donc de le changer. Puis encore, et encore… pour finalement se rendre compte qu »il n’y a qu’un seul nom qui soit le bon et c’est le sien. Le problème maintenant, c’est que personne ne se souvient de son vrai prénom…

Ce petit livre contient entre 700 et 1500 mots et s’inscrit dans le niveau 4 de la collection « Je peux lire! » aux éditions Scholastic. L’histoire raconte le quotidien d’un garçon noir qui partage le même prénom que 11 personnes dans son école (dont 3 dans sa classe!). Christophe n’aime pas avoir le même prénom que d’autres. Tout au long du récit, il entrera en contact avec des personnes qui lui raconteront diverses histoires qui finiront par le faire changer d’avis : sa tante vivant à Trinité-et-Tobago lui rendra visite, sa mère lui fera découvrir qui était Elijah McCoy, un savant afro-canadien important. J’ai aimé qu’on fasse découvrir au lecteur plusieurs personnalités canadiennes importantes comme Roberta Bondar ou David Suzuki, ou encore américaines, comme Michael Jordan. Le texte constitue une source d’inspiration et d’information intéressante pour le lecteur. Au final, Christophe finira par comprendre que son nom est unique et important lui aussi : Christophe Kwame Mulamba, c’est lui et il en est fier !

Itah Sadu est une auteure canadienne.

Itah Sadu

Auteur(s) / illustrateur(s) : Fred Paronuzzi & Kris Di Giacomo
Maison d’édition: Itah Sadu & Roy Condy

Bouton acheter petit

Année de publication: 2013
ISBN: 9781443124768
Lectorat cible: 7 à 10 ans.
Vous aimerez peut-être: J comme joie, un livre pour les lecteurs débutants.

J comme Joie dominique et compagnie

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Pas dans mon lit !!

Pas dans mon litUn petit garçon qui ne veut pas dormir tout seul invente chaque soir un nouveau problème pour que ses parents l’acceptent avec eux. Mais ces derniers trouvent toujours une solution pour déjouer ses stratagèmes. « Mon lit, je l’aime beaucoup, il est super pour y jouer : il y a une grosse couette pour se cacher ou faire des cabanes, je peux y garer mes petites voitures ou en faire un dortoir pour mes poupées… mais y dormir, quelle drôle d’idée !!! »

Ce sont d’abord les illustrations fantaisistes qui m’on charmées dans cet album en format à l’italienne. L’illustratrice y explore le monde des rêves et peint des tableaux où des licornes broutent l’herbe, des chevaliers chevauchent des tigres, des pingouins se réchauffent près d’un feu, des crocodiles vivent dans des igloos et des pirates géants débarquent sur une île peuplée de lapins. Au fil des pages, on comprend vite que le monde des rêves du personnage principal fait vivre à ses peluches et ses jouets toutes ses aventures. Son lit devient tour à tour une mer en colère, un pays de glace, une banquise gelée ou une forêt enchantée. J’ai adoré cette manière de nourrir l’imagination des enfants en les laissant découvrir à chaque relecture de nouveaux détails dans les illustrations. Les parents ne sont pas en laisse non plus, car de petits clins d’œil leur sont aussi adressés, notamment par le titre du livre que le papa lit certains soirs (« La patience ») , puis celui que la maman lit (« La persévérance ») ;).

Les personnages de ce livre jeunesse n’ont pas de noms : il s’agit simplement du papa (noir), de la maman (blanche) et de leur petit fils (métissé), une famille plein d’amour où l’enfant doit apprendre à dormir seul dans son propre lit. J’ai beaucoup aimé ce livre et j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi !

pas dans mon lit 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Leïla Brient & Émilie Angebault
Maison d’édition: Le buveur d’encreBouton acheter petit
Année de publication: 2015
ISBN: 9782914686792
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Minucette et la tortue géante, un album jeunesse dans lequel le monde des rêves est très présent.

minucette

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Les chiffres de Maya

Chiffres de maya québec amériqueAvec ses 10 doigts, son grand cœur, ses neuf amis ou ses deux parents; pendant les 7 jours de la semaine, aux quatre points cardinaux ou en regardant les étoiles… Maya apprend à compter jusqu’à 10.

J’admets que ce livre m’a laissée plutôt indifférente. Les choses que compte Maya n’ont pas vraiment de lien entre eux : dix doigts, neufs amis reçus à son anniversaire, les huit tentacules d’une pieuvre, les sept jours de la semaine, etc. Maya semble vivre sur une île déserte avec ses parents et on ne sait pas trop pourquoi (les neuf amis reçus à son anniversaire sont en fait des animaux). On retrouve la pieuvre et ses huit tentacules de page en page, sans toutefois que cela n’ajoute un intérêt particulier au niveau de la lecture. Le format à l’italienne ne se prête pas vraiment bien au livre car les illustrations on plutôt un cadre resserré (il aura été bien que le long format du livre-objet donne à voir les beaux paysage de l’île où vit Maya…). Parfois même la mise en page peu équilibrée laisse entrevoir un fond beige fait de coquillages ou encore des vignettes sans grand intérêt. Le texte est très simple et n’offre pas un champ lexical intéressant, par exemple concernant les îles (pourquoi pas!). Bref, le livre n’est pas mauvais, il est simplement inintéressant. Dommage. Cela dit, Maya est une petite fille métisse et à la fin du livre, on aperçoit sa maman qui est noire et son papa qui est blanc. Un bon coup pour la représentation des personnes racisées en littérature jeunesse !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Martine Latulippe & Fabrice Boulanger
Maison d’édition: Québec AmériqueBouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9782764439135
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Le jardin de Clara, un livre à compter.

Le jardin de Clara

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

L’amour : Un livre sur la compassion

Amour un livre sur la compassion peter reynoldsCe livre est une véritable célébration de l’amour sous toutes ses formes qui invite les jeunes lecteurs à se tourner vers l’intérieur quand ils se sentent effrayés, fâchés ou tristes. Le pouvoir transformateur de l’amour leur permettra de laisser entrer la lumière à nouveau, afin qu’ils puissent agir avec compassion et gentillesse, vivre avec gratitude et prendre soin d’eux-mêmes.

Ce livre nous rappelle que nous sommes tous dignes d’être aimés, peu importe la forme que cela prend. Il aborde avec doigté le sentiment amoureux auprès des enfants sans tomber dans les clichés. Amour est tendresse, est présence, est douceur, est réconfort, est créativité… Le texte mets des mots juste sur l’amour. J’ai adoré !

Les illustrations de ce livre ont été réalisées avec de la gouache, de l’aquarelle, de l’encre et du thé. Encore une fois, Peter H. Reynolds nous offre des illustrations douces qui accompagnent un texte inspirant et limpide tout en poésie. On retrouve dans ce livre une fille noire aux cheveux mauves qui reçoit de l’amour alors qu’elle traverse une période difficile de sa vie. Et puis j’ai adoré ce personnage principal aux cheveux roses et bleus !

Il y a trois postures de yoga et une méditation guidée présente à la fin du livre, ce que j’ai trouvé absolument super ! L’auteur affirme d’ailleurs que beaucoup d’études montrent que notre posture est directement liée à nos émotions. Voilà donc un magnifique livre pour accompagner les enfants sur le chemin de la pleine conscience et de la compassion. Il peut contribuer à aider les enfants à gérer les émotions difficiles qu’ils vivent et les aider à cultiver un sentiment d’interrelation entre le corps et l’esprit. Un livre incontournable.

Coup de coeur !

I am love amour livre compassion reynolds
* Je pose les mains sur mon coeur, puis j’écoute. Et c’est là que je trouve la réponse: J’ai de la compassion. J’agis avec tendresse.

 

Je remercie les éditions Scholastic de m’avoir offert ce livre. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Susan Verde & Peter H. Reynolds
Maison d’édition: ScholasticBouton acheter petit
Année de publication: 2020
ISBN: 9781443180405
Public cible: 8 à 12 ans.
Vous aimerez peut-être: Le collectionneur de mots, aussi illustré par Peter H. Reynolds.

collectionneur de mots

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Pour quelques gouttes d’eau

Pour quelques gouttes d'eauChaque jour, Zahina accompagne son père chercher l’eau au puits, une eau précieuse et rare dans son pays chaud. Malheureusement, chaque jour, elle en renverse un peu, à peine quelques gouttes, mais suffisamment pour que cela la rende triste. Et pourtant…

Cet album jeunesse véhicule un message positif. On y apprend la valeur de la patience et du partage. Les jolies illustrations de couleur neutre sont embellies par l’éclat des habits colorés des personnages. Les prises de vue dynamisent également la mise en page, par exemple lorsqu’on ne voit que les pieds de Zahina, ou encore lorsqu’on voit en vol d’oiseau à travers les branches d’un arbre un petit bébé lové dans un berceau. Le texte doux et musical nous transporte avec facilité dans ce monde imaginé par Anne Jonas et Marie Desbons. Une audiodescription est disponible en ligne: c’est ici!

 

pour quelques gouttes d'eau 3

pour quelques gouttes d'eau 4

 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Anne Jonas & Marie Desbons
Maison d’édition: Le buveur d’encreBouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782914686808
Public cible: 6 à 10 ans
Vous aimerez peut-être: Le lion et la galette de mil, un album jeunesse sous le thème de la patience.

lion et la galette de mil

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Passe le ballon, Blanche-Neige !

Passe le ballon, blanche-neige 2Blanche-Neige est l’une des meilleures joueuses de l’équipe de soccer du village. Le problème, c’est qu’elle veut marquer tous les buts. Comment pourra-t-elle devenir une véritable équipière?

Le personnage principal de cet album pour les enfants est une petite fille au teint brun et aux cheveux lisses. On est bien loin de la Blanche-Neige créée par les frères Grimm. En effet, la fillette n’a que le nom du personnage du conte dont elle s’inspire : son histoire ne ressemble en rien à celle de Blanche-Neige. Passe le ballon, Blanche-Neige ! n’est donc pas un conte réinventé, mais plutôt une histoire contemporaire dans laquelle ont retrouve quelques éléments de l’univers des contes occidentaux (le village, les ogres, la prémisse débutant par « il était une fois… »). Et même si d’autres personnages portent les noms de personnages de contes de fées, par exemple Jacques (et le haricot magique) et Boucle d’or (et les sept ours), la similitude avec l’univers des contes s’arrête là. J’ai trouvé le tout un peu boiteux et maladroit.

Toutefois, si se dit qu’il ne s’agit pas d’un conte réinventé, mais plutôt d’une histoire contemporaine comme tant d’autres, alors Passe le ballon, Blanche-Neige devient beaucoup plus intéressant. C’est une histoire sur la valeur de l’esprit d’équipe et Blanche-Neige apprendra qu’on ne peut pas jouer au soccer seule; l’équipe a besoin de tous les joueur(e)s pour gagner ! On retrouve à la fin de l’album un mot à l’intention des adultes sur comment aborder l’esprit d’équipe auprès des enfants après la lecture du livre. On y retrouve également une idée d’activité à faire en classe : la création d’un journal collectif.

Enfin, l’album, dont la couverture est souple, se révèle assez fragile. Dommage.

Passe le ballon, blanche-neige

Auteur(s) / illustrateur(s) : Sue Nicholson & Flavia Sorrentino
Maison d’édition: Scholastic Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9781443176392
Public cible: 4 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Poucette de Toulaba, une version réinventée du conte « Le Petit Poucet ».

Poucette de Toulaba

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook