Le grain de sable: Olivier Le Jeune, premier esclave au Canada

grain de sableOriginaire de l’île de Madagascar, Olivier Le Jeune arrive dans la ville de Québec en 1629 en tant qu’esclave. Il avait 10 ans. Au-delà de son statut d’esclave, il est la première personne d’origine africaine à habiter de manière permanente au Canada. Ce livre, inspiré de ce qu’il a réellement vécu, suit le parcours d’Olivier Le Jeune, de sa capture à Madagascar jusqu’à son arrivée dans la ville de Québec. On apprend comment il a pu s’adapter à sa nouvelle réalité dans les débuts de la Nouvelle-France.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de Webster. Il est un artiste hip-hop qui se passionne pour l’histoire, notamment celle de la présence noire et de l’esclavage au Québec. Il offre des ateliers dans les écoles (et les bibliothèques!), anime des émisions culturelles et a mis sur pied les tours guidés de la ville de Québec à propos de la présence des Noirs dans la capitale québécoise. Quand j’ai su qu’il avait écrit un livre jeunesse, j’avais très hâte de le lire.

Ce livre de 80 pages d’une qualité indéniable dévoile un pan de l’histoire méconnu au Québec. Il représente bien le devoir de mémoire. Certains passages sont assez cru; on ne tente pas de romancier l’esclavage ici. La plume de Webster est solide, précise, et les illustrations de Valmo prennent à l’occasion le relais pour raconter cette histoire troublante. Le texte se lit comme un poème. On retrouve en fin d’ouvrage un glossaire faisant la liste des mots que les jeunes lecteurs pourraient ne pas connaître, ainsi qu’une biographie d’Olivier Le Jeune et d’une liste d’ouvrages de référence. À noter que le livre peut très bien être exploité avec des élèves du 2e et 3e cycle du primaire, ou du secondaire.

Enseignants, voici quelques idées d’exploitation en milieu scolaire:

  • Préparez une intention de lecture: Que cherche-t-on à savoir en lisant ce livre ? Laissez les élèves répondre (des réponses intéressantes seraient: Qui était Olivier Le Jeune? D’où venait-il? Que lui est-il arrivé? À quelle époque se déroule l’histoire en en quoi cela influence le récit? etc.)
  • Explorer l’importance des illustrations comme procédé narratif. Les pages 18-19, 28-29, par exemple, font avancer l’histoire sans l’usage de mots. Comme est-ce possible?
  • Demandez à vos élèves d’effectuer une recherche à la bibliothèque sur l’île de Madagascar, sur la Nouvelle-France, sur les Jésuites, sur la traite des fourrures, ou sur les conditions de vie des noirs durant l’esclavage.
  • En cours de français, vous pouvez faire un atelier de Slam et jouer avec les mots et le rythme de la langue avec vos élèves.
  • Créez une boîte de mots nouveaux issus du livre à laisser dans votre classe. De temps en temps, vous pouvez piger un mot nouveau et mettre au défi vos élèves de l’utiliser au courant de la journée (ou de la semaine).
  • À la fin d’une lecture commune en classe, interrogez vos élèves: Qu’ont-ils appris? Y a-t-il des choses qui les ont surpris? Auraient-ils aimé une fin différente? Connaissent-ils d’autres livres qui traitent de l’esclavage?

Coup de coeur! 

Webster est un artiste et activiste canadien. 

webster

Coup de coeur! 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Le grain de sableBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Webster & Valmo
ÉDITIONSeptentrion, 2019
ISBN: 9782897910815
8 ans et plus

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être La détermination de Viola qui retrace le parcours de vie de Viola Desmond, une femme noire qui a refusé de quitter l’espace réservé aux Blancs dans un cinéma canadien. Essayez aussi À la découverte du Canada: L’héritage noir.

détermination viola desmond    héritage noir canada

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Maman, papa, comment vous vous êtes rencontrés ?

Maman, papa, comment vous vous êtes rencontrés

Sofia interroge ses parents sur leur rencontre. En évitant un piéton, son père est rentré dans un mur puis il a appelé une dépanneuse. Sofia souhaite remercier tous les intervenants de cette histoire alors elle dessine, pour le passant, le mur et l’inventeur de la dépanneuse.

Le texte tout en douceur de Thierry Lenain capture l’innocence de l’enfance par le biais de dialogues naturels et spontanés. J’ai aimé ce processus narratif où on nous fait remonter le fil des événements ayant menés à la rencontre de deux personnes qui tomberont amoureuses. Les illustrations de Stéphanie Marchal capturent la poésie du quotidien. Ses traits naïfs et ses couleurs contrastantes sont un plaisir pour les yeux.

Ce livre est tout adapté pour une exploitation en milieu scolaire : idéal pour faire des inférences et des prédictions. À ce sujet, dans le livre, la maman de Sofia n’a pas voulu s’embarquer dans l’histoire détaillée et complexe de la fondation des États-Unis, mais on aperçoit sur l’illustration des musiciens Jazz, des personnes issues de premières nations et des gens de toutes origines. Enseignants, questionnez vos élèves sur ce qu’ils savent des États-Unis afin de valider leurs connaissances antérieures. Vous pourriez ensuite rebondir sur une petite leçon d’histoire (de l’Amérique ou, pourquoi pas, l’histoire personnelle familiale de chacuns de vos élèves!). Points bonus pour avoir choisi de faire des conductrices de remorques des femmes dans ce milieu traditionnellement masculin ! Un très bon livre que je vous recommande chaudement !

Maman, papa, comment vous vous êtes rencontrés 2

Maman, papa, comment vous vous êtes rencontrés 3

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Papa, maman, comment vous vous êtes rencontrés ? Bouton acheter petit
Auteur(s) / illustrateur(s) : Thierry Lenain & Stéphanie Marchal
Édition: Flammarion jeunesse, 2019
ISBN: 9782081449954
Prix: 17,95$
6 à 8 ans

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être De quelle couleur sera le bébé?, un livre sur la filiation.

quelle couleur sera bébé

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Un jour, tu découvriras…

Un jour tu découvrirasPlusieurs raisons expliquent pourquoi certaines personnes se sentent différentes des autres. Peut-être est-ce à cause de leur apparence physique ou de leur façon de parler, de leur nourriture ou de n’importe quel autre détail. Dans tous les cas, il n’est pas toujours facile de faire ses premiers pas dans un environnement où l’on ne connaît personne, et pourtant, c’est bien nécessaire…

Le texte percutant de Jacqueline Woodson et les somptueuses illustrations de Rafael Lopez démontrent avec brio que tout le monde se sent parfois étranger et qu’il faut du courage pour continuer son chemin malgré ce sentiment. Cet album prouve également que de bonnes choses peuvent arriver lorsque l’on ose enfin s’ouvrir aux autres!

Des les premières lignes, je me suis sentie interpelée par cette histoire: « Il y aura des jours où tu entreras dans une pièce et tu verras que personne n’est tout à fait comme toi »  peut-on lire. Les enfants issus des minorités visibles se reconnaîtront sans doute en ces quelques lignes. Mais pas que ! Car la différence peut bien sûr être celle de la couleur de la peau ou de la texture des cheveux, mais elle peut aussi être celle des vêtements portés ou de la langue parlée. L’auteure décrit avec des mots simples et porteurs de sens toute la détresse qu’un enfant peut ressentir lorsque ses petits camarades de classe rient de lui à cause de sa différence, quelle qu’elle soit. C’est une belle occasion pour questionner votre enfant (ou vos élèves!) sur leur vécu afin qu’ils puissent partager ces moments difficiles et s’exprimer sur la manière dont cela les a fait sentir. Ce livre est tout indiqué pour développer l’empathie chez vos élèves de première ou deuxième année du primaire.

un jour tu découvriras 2

Les illustrations de Rafael Lopez accompagnent à merveille le texte tout en poésie de Jacqueline Woodson. J’ai aimé que ce livre soit écrit par des personnes racisées. #OwnVoices. Ils racontent toutes sortes de situations où on peut se sentir différent: Manger une nourriture inhabituelle aux yeux des autres, être resté tout l’été à la maison à lire et à jouer avec sa petite soeur alors que ses camarades de classes ont tous voyagé dans un pays ou un autre, avoir du mal à s’intégrer à un groupe de jeu dans la cours de récréation. C’est donc avec originalité que le thème de la différence est abordé.

un jour tu découvriras 3

Dans Un jour, tu découvriras…, les livres ont une place importance. Lorsqu’une petite fille noire se sent embarassée d’avoir passé des vacances plutôt tranquilles à la maison en comparaison aux autres, elle réalisera qu’elle aussi a vécu de folles aventures à travers les histoires qu’elle a lues. Lorsqu’un garçon blanc ne trouvera pas le courage de jouer sur la grande échelle du parc avec les autres, il se réfugiera dans un livre qui le réconfortera. Cela démontre bien la manière dont les livres nous accompagnent tout au long de la vie. Parce qu’un jour, tous découvriront la joie de partager leurs histoires. Car les livres permettent aussi d’entrer en relation avec les autres et de s’ouvrir à eux. Et que malgré nos différences, il y a toujours quelque chose qui nous rend semblables. Bref, ce livre témoigne du courage nécessaire pour aller de l’avant quand on se sent différent.

Coup de coeur !

Jacqueline Woodson est une auteure américaine.

Jacqueline woodson 2

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Un jour, tu découvriras…
AUTEUR(S)
: Jacqueline Woodson & Rafael LopezBouton acheter petit
ÉDITIONScholastic, 2019
ISBN: 9781443176415
PRIX: 11,99$
5 à 9 ans

 

Ce livre vous a plus ?
Vous aimerez peut-être The Other Side, un album de la même auteure, Jacqueline Woodson. Interdit aux éléphants, un album pour enfants sur l’acceptation des différences.

Interdit aux éléphants      Othersidepicturebook

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Le petit garçon qui venait de la Jamaïque

Petit garçon qui venait de la Jamaïque

Crois-tu qu’une personne comme toi pourrait marquer l’histoire? N’en doute pas. Lis ce récit et tu découvriras comment Devon, un petit garçon qui venait de la Jamaïque, est entré dans l’histoire du Canada. Tu verras que tout est possible et que les rêves peuvent se réaliser.

L’histoire d’une personne ayant surmonté des difficultés pour atteindre l’impossible est une source d’inspiration sans pareille, surtout quand il s’agit d’un enfant. Il n’y a pas de meilleur exemple que celui de Devon Clunis, Jamaïcain élevé à la campagne sans électricité ou eau courante, pourtant devenu le premier chef de police noir du Canada. Cet album raconte une page de l’histoire de mon pays, le Canada. En ce moment au Québec, on parle beaucoup du racisme systémique et de la manière dont les élèves noirs sont défavorisés par rapport aux élèves blancs dans une même classe. En prologue à cet album, on retrouve une dédicace aux « éducateurs qui ont aidé le petit garçcon de la Jamaïque à s’épanouir », notamment Mme Ruby Hanna, enseignante de l’école primaire de Devon, et M. Bill Wedlake, M. Brian Burdy et M. Dennis Pelisek, qui ont enseigné à Devon à l’école secondaire. On les remercie d’avoir donné leur temps et énergie à façonner la vie de nombreux jeunes. J’ai été touchée par cette dédicace car les enseignants ont un rôle très important à jouer dans la vie des enfants et on ne les remercie pas assez. Il me semble que cette reconnaissance est bien méritée ! Malgré les problématiques entourant le racisme systémique dans les écoles, je pense qu’il est important de souligner le travail de ceux et celles qui enseignent avec passion et qui donnent des ailes aux Canadiens de demain, peu importe leur origine.

Les illustrations d’Émily Campbelle sont adorables et tout en douceur. J’ai aussi beaucoup aimé les photos du véritable Devon Clunis qui rendent son histoire encore plus concrète. On retient de ce livre que chaque enfant a des rêves qui peuvent se réaliser et que beaucoup de personnes sont prêtes à les aider à y parvenir. À la fin du livre, il y a une courte biographie de Devon Cunis dans laquelle on peut lire ceci:

Devon a saisi très tôt son identité d’immigrant noir vivant dans une terre de promesses. Dès le plus jeune âge, il a décidé qu’il voulait exercer un travail lui permetttant de servir de modèle aux enfants issus de minorités qui devaient relever des défis semblables à ceux qu’il avait rencontrés: intégration culturelle, inégalités sociales et rareté des possibilités offertes dans la culture populaire. Ce désir l’a amené à s’engager sans tarder sur la voie d’une carrière dans la police. Il s’agissait d’un choix remarquable, car cette profession n’était normalement pas considérée comme accessible aux personnes de couleur.

Le parcours de Devon est très inspirant. Il parle de sa terre natale, la Jamaïque, de manière positive malgré les difficultés liées au manque d’électricité et de système d’aqueduc. Tout au long du texte, il questionne le jeune lecteur et l’amène à faire des liens entre sa propre expérience et celle de Devon. Par exemple, lorsque Devon parle de son immigration à Winnipeg, il demande au lecteur si lui aussi a déjà déménagé et ce qu’il a ressenti en vivant cette expérience. Ainsi, ce livre s’utilise facilement en animation ou en contexte scolaire (pourquoi pas durant les Journées de la Persévérance Scolaire?). Franchement, cet album est un petit bijou qui faut mettre entre toutes les petites mains, dans les écoles, dans les bibliothèques, dans les chambres d’enfants. Je suis tellement enthousiaste face à cet album !! Vous devez absolument le lire !

Coup de coeur !

Devon Clunis est Canadien. Il a été le chef du Service de police de Winnipeg de 2012 jusqu’à sa retraite en 2016. Il a été le premier Canadien noir à être nommé chef de police au Canada.

Devon Clunis

Auteur(s) / illustrateur(s) : Devon Clunis, Pearlene Clunis & Emily Campbell
Maison d’édition: Éditions des Plaines

Bouton acheter petit

Année de publication: 2019
ISBN: 9782896117864
Public cible: 6 à 11 ans
Vous aimerez peut-être: J’aime mon métier: Policière, un album pour les tout-petits, ou encore Voici Viola Desmond, un docu-fiction sur celle qui a refusé de céder sa place à des Blancs dans un cinéma au siècle dernier.

jaimemonmetierpoliciere      Voici viola desmond

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Passe le ballon, Blanche-Neige !

Passe le ballon, blanche-neige 2Blanche-Neige est l’une des meilleures joueuses de l’équipe de soccer du village. Le problème, c’est qu’elle veut marquer tous les buts. Comment pourra-t-elle devenir une véritable équipière?

Le personnage principal de cet album pour les enfants est une petite fille au teint brun et aux cheveux lisses. On est bien loin de la Blanche-Neige créée par les frères Grimm. En effet, la fillette n’a que le nom du personnage du conte dont elle s’inspire : son histoire ne ressemble en rien à celle de Blanche-Neige. Passe le ballon, Blanche-Neige ! n’est donc pas un conte réinventé, mais plutôt une histoire contemporaire dans laquelle ont retrouve quelques éléments de l’univers des contes occidentaux (le village, les ogres, la prémisse débutant par « il était une fois… »). Et même si d’autres personnages portent les noms de personnages de contes de fées, par exemple Jacques (et le haricot magique) et Boucle d’or (et les sept ours), la similitude avec l’univers des contes s’arrête là. J’ai trouvé le tout un peu boiteux et maladroit.

Toutefois, si se dit qu’il ne s’agit pas d’un conte réinventé, mais plutôt d’une histoire contemporaine comme tant d’autres, alors Passe le ballon, Blanche-Neige devient beaucoup plus intéressant. C’est une histoire sur la valeur de l’esprit d’équipe et Blanche-Neige apprendra qu’on ne peut pas jouer au soccer seule; l’équipe a besoin de tous les joueur(e)s pour gagner ! On retrouve à la fin de l’album un mot à l’intention des adultes sur comment aborder l’esprit d’équipe auprès des enfants après la lecture du livre. On y retrouve également une idée d’activité à faire en classe : la création d’un journal collectif.

Enfin, l’album, dont la couverture est souple, se révèle assez fragile. Dommage.

Passe le ballon, blanche-neige

Auteur(s) / illustrateur(s) : Sue Nicholson & Flavia Sorrentino
Maison d’édition: Scholastic Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9781443176392
Public cible: 4 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Poucette de Toulaba, une version réinventée du conte « Le Petit Poucet ».

Poucette de Toulaba

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Les jolies bananes !

Les jolies bananes Liz Pichon Élizabeth LairdBéatrice apporte un superbe régime de bananes à son grand-père. Hélas, en chemin, une girafe les fait tomber dans la rivière… SPLASH ! Comment Béatrice va-t-elle récupérer ses bananes ? Découvre-le et, chemin faisant, tu rencontreras des abeilles affamées, de vilains singes et même un éléphant qui éternue !

La petite Béatrice vit dans une case avec sa maman. La petite Béatrice est souriante et généreuse. Elle porte des tresses plaquées et une jolie robe rose. On ignore où elle habite et quelle est son origine, mais il est clair qu’elle ne vit pas en milieu urbain. En chemin vers la maison de son papy, elle rencontre toute sorte d’animaux qui lui rendront la vie un peu difficile, mais qui s’excuseront toujours en lui offrant quelque chose de nouveau. Son  aventure dans la nature sera l’occasion de découvrir plusieurs animaux. Les illustrations aux couleurs vives plairont aux tout-petits. Ce livre est aussi très bien adapté à l’heure du conte car il fait deviner aux enfants quel sera le prochain animal rencontré par l’héroïne. À la fin, on retrouve tous les animaux rencontrés près de la case du grand-père de Béatrice. J’ai beaucoup aimé ce livre !

Pistes d’exploitation en classe

Cet album est tout adapté pour les préscolaire et les enfants du premier cycle. Voici quelques idées d’activités en lien avec l’album:

  • Remettre en ordre les péripéties de l’histoire.
  • Faire des associations entre une action et le personnage qui l’a commise dans le livre (ex.: les abeilles ont abîmé les fleurs. Les singes ont mangé le rayon de miel. Etc.).
  • Utiliser les connaissances antérieures: demandez aux élèves ce qu’ils connaissent des lions, des singes, des perroquets, et des autres animaux rencontrés dans l’album.
  • Faire des prédictions (par exemple à la page 14 où le lion rugit, ou encore à la page 18 où l’on aperçoit une « longue chose grise qui se balance en travers du sentier »).

Auteur(s) / illustrateur(s) : Élizabeth Laird & Liz Pichon
Maison d’édition: Le Ballon
Année de publication: 2009
ISBN: 9789037473834
Public cible: 3 à 5 ans

Vous aimerez peut-être: Les Bananes, un documentaires jeunesse sur ce fruit délicieux! De plus, le conte africain La cuillère d’Aminata pourrait vous plaire car on y rencontre une fillette qui doit aussi effectuer un long périple où elle rencontrera plusieurs animaux sur son chemin. 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Le bébé géant

le bébé géantQuoi ? Un bébé géant ?Un bébé tellement grand qu’il veut tout faire tout seul, sans l’aide de personne ? Ah ! Mais ce n’est pas parce qu’il est géant qu’un bébé n’est pas un bébé… qui a parfois grandement besoin de son papa et de sa maman !

Cette histoire s’inspire de « Brise-Montagne », un conte traditionnel haïtien. Les illustrations de fonction descriptive sont faites de techniques mixtes tels que le collage, le fusain et le crayon de bois. Certains angles de vue comme des contres-plongées renforcent la grandeur du bébé dont la taille surprend. L’auteur fait usage d’onomatopées qui dynamisent la lecture à voix haute: « Boum! », « Aïe, aïe, aïe! Ouille! ». La finale, quoiqu’un peu précipitée, est inatendue et fait sourire. Voilà un livre qui parle de l’envie qu’on les enfants de montrer qu’ils sont grands et indépendants, même si parfois ils ont bien besoin de leurs parents ! J’ai beaucoup aimé cette lecture.

Pistes d’exploitation en classe:

Cet album est bien adapté à une exploitation en classe de niveau primaire. Voici quelques idées pour amener les élèves à comprendre et à s’approprier le conte.

  • Raconte l’histoire dans tes propres mots.
  • Quel est l’élément déclencheur du récit ?
  • Invente une histoire où le personnage principal est différent des autres. Que fait-il de ses journées ?
  • Imagine que le personnage princpal s’appelle plutôt « Bébé minuscule ». Réinvente le conte.
  • Trouve des lettres qui ne servent pas à raconter l’histoire dans les illustrations (p.5-6). Que signifient-elles ?
  • Comment l’illustrateur s’y prend-t-il pour mettre l’accent sur la grandeur de Bébé Géant ?
  • L’auteur utilise beaucoup l’humour dans son texte. Trouve trois passages humoristiques et explique pourquoi ils sont drôles.
  • Trouve une morale à ce conte.
  • Illustre à ta manière un passage du conte. Présente ensuite ton dessin et mentionne de quel passage il s’agit.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Fred Paronuzzi & Kris Di Giacomo
Maison d’édition: L’école des Loisirs Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782877679510
Lectorat cible: 6 à 9 ans.
Vous aimerez peut-être Bonnet rouges et bonnets blancs, un conte antillais pour la jeunnesse.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

L’éléphant

éléphant jenni desmondConnaissez-vous la différence entre l’éléphant d’Afrique et l’éléphant d’Asie ? Savez-vous que la trompe de l’éléphant est constituée de 100 000 muscles, et qu’il agite les oreilles pour saluer ses amis ? De splendides tableaux et quantités d’informations étonnantes pour découvrir les secrets de cet animal tant admiré des hommes, qui reste à protéger.

Voici un superbe album de grand format qui est très, très agréable à lire. Au début du livre, on retrouve une note de l’auteure où elle met en contexte l’histoire qui va suivre en fournissant de l’information sur l’origine des éléphants. Elle mentionne notamment que garder ces animaux en captivité peut leur être nuisible tant physiquement que moralement. Et que les éléphants sont menacés par les humains car nous détruisons leur habitat et nous les traquons pour l’ivoire de leurs défenses. J’ai trouvé cette mise en bouche tout à fait pertinente et intéressante.

Dans l’histoire, il y a un jeune garçon noir qui prend un jour un livre sur une étagère et se perd dans ses pages – celles-là même qui constituent le livre que nous lisons. Ceci rappelle le pouvoir de l’imagination et que les livres constituent une porte d’entrée privilégiée vers la connaissance. Ce livre d’une grande qualité littéraire plaira aux enfants qui s’intéressent autant aux documentaires qu’aux œuvres de fiction. On y apprend une foule d’information sur les éléphants (les différentes espèces, leurs caractéristiques physiques, leur manière de marcher, leur poids, etc.) Le tout est imagé et les comparaisons avec des objets du quotidien permettent aux jeunes lecteurs de bien comprendre des notions plus complexes. Par exemple, on compare le poids d’un éléphant de savane mâle (pouvant peser jusqu’à 7 tonnes), à quatre voitures empilées l’une sur les autres !

éléphant jenni desmond 2éléphant jenni desmond 4L'éléphant jenni desmond

Bref, on en apprend beaucoup sur les éléphants dans un format qui se rapproche davantage de l’album que du documentaire. Enseignants, ce livre serait fantastique pour votre bibliothèque de classe ! En outre, la présence d’un personnage noir est positive en terme de représentation.

Coup de cœur !

 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jenni Desmond
Maison d’édition: Éditions des éléphants  Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9782372730785
Public cible: 8 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Tout un monde sous l’eau, un documentaire sur la vie marine qui se lit comme un album de fiction et dont le personnage principal est un garçon noir.

Tout un monde sous l'eau

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Interdit aux éléphants

Interdit aux éléphants

Le problème, quand on a un éléphant à la maison, c’est qu’on n’est pas tout à fait comme tout le monde. Personne d’autre n’a un éléphant. D’ailleurs, sur la porte du Club des animaux, il est écrit : « Interdit aux éléphants ». Les deux amis ont le cœur gros. Et s’ils créaient leur propre club, un club ouvert à tous ?

Les Éditions des Éléphants ont collaboré avec Amnesty International pour nous offrir ce magnifique album sur la discrimination et la force de la solidarité. Cet album doux et tendre aborde avec finesse le rejet de l’autre et, plus important encore, le pouvoir que nous avons d’agir ensemble pour y mettre fin. Les illustrations délicates de Taeeun Yoo sont un délice pour les yeux et occupent une fonction narrative intéressante. Dans l’histoire, on rencontre une petite fille noire qui elle aussi est rejetée car son animal de compagnie est une moufette. Elle aura un rôle important dans le récit car sa présence incitera le personnage principal à former un nouveau club où tous les animaux sont acceptés.

Pistes d’exploitation en milieu scolaire:

  • Sens de la déduction: En te basant sur cette histoire, que font les bons amis ? (Ils nous aident à franchir les lignes, ils bravent les choses effrayantes pour nous, ils ne laissent jamais personne derrière eux, ils nous indiquent le chemin). Quelles sont les qualités recherchées chez les bons amis ?
  • Sens de l’observation: Durant quelle saison se déroule l’histoire ? Justifie ta réponse.
  • Faire des liens avec sa propre expérience: As-tu déjà vécu une situation similaire à cette de l’éléphant dans l’histoire ?
  • Imaginer: si tu pouvais avoir un animal exotique de compagnie, lequel choisirais-tu ? Pourquoi ?
  • Débattre et convaincre : Trouve trois raisons pour lesquelles interdire l’accès au club à certains animaux n’est pas bien.
  • Vocabulaire et compréhension: Qu’est-ce que cela veut dire, « Franchir les lignes » ? Quels éléments de l’histoire peux-tu utiliser pour t’aider à comprendre le sens de cette expression ?

Interdit aux éléphants 2

 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:

Interdit aux éléphantsBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Lisa Mantchev & Taeeun Yoo
ÉDITION:  Éditions des éléphants, 2016
ISBN: 9782372730143
PRIX: 26.95$
5 à 8 ans

 

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être L’ours brun qui voulait être blanc, un album sur les différences ayant pour personnages principaux des animaux. Essayez aussi Les Rois du parc, un livre jeunesse qui vous permettra de développer travailler les compétences sociales de votre enfant (ou de vos élèves).

ours-brun-qui-voulait-etre-blanc      Les rois du parc

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Rêve plus haut que la tour Eiffel !

Rêve plus haut que la tour Eiffel

C’est jeudi. la maîtresse de khadi a prévu d’emmener ses élèves à la tour Eiffel. mais avant, ils passeront leur matinée en classe, à discuter autour d’un thème. Celui proposé aujourd’hui est le mot « rêve ». les élèves parleront de leurs rêves, mais khadi estimera que le sien est sans doute un peu trop grand pour elle….

Rêve plus haut que la tour Eiffel! est le deuxième livre de la série Je suis khadi!. J’ai d’ailleurs lu avec intérêt le premier livre, J’ai mal à mes cheveux. Ici, on retrouve Khadi et sa meilleure amie Lilas alors qu’un débat scolaire sur les rêves éveille en elles un désir de se réaliser. Ce récit du quotidien met en scène une jeune fille noire et constitue un modèle positif pour les lectrices racisées à la recherche de représentation en littérature. Le propos est intelligent et les illustrations m’ont plu, même si l’équilibre entre les deux aurait pu être meilleur. À lire !

Pistes d’exploitation en milieu scolaire ou en famille:

  • Quelle est la différence entre un rêve que l’on fait la nuit et un rêve qu’on entretien toute la vie ?
  • Demande à un adulte de ton entourage qu’elle était son rêve lorsqu’il avait ton âge.
  • Pourquoi dit-on qu’il faut rêver plus haut que la tour Eiffel ? Pour les enfants québécois, on pourrait dire: Rêve plus haut que la tour du stade olympique ! Ou encore rêve plus haut que le Mont-Royal !
  • Quel est ton rêve ? Que pourrais-tu faire pour qu’il se réalise ?
  • Quels sont les rêves des camarades de classe dans le livre ?
  • Fait une recherche à la bibliothèque sur les conditions de vie des enfants du monde. Qu’est-ce qui te distingue d’un écolier belge ? Congolais ? Coréen ? Cubain ? Burkinabé ?
  • Fait une recherche à la bibliothèque sur des gens qui ont changé le monde (y a-t-il un personnage historique qui t’a le plus marqué ? Que tu admires ?)

Je remercie l’auteure Vanessa Yath de m’avoir offert ce livre.

Venessa Yath est une auteure française.

Venessa Yatch

Haneek.s est une illustratrice originaire de la Guadeloupe. Elle vit à Paris.

Haneeks

Auteur(s) / illustrateur(s) : Venessa Yatch & Haneek.s
AutoéditionBouton acheter petit

Année de publication: 2019
ISBN: 9782956770323
Public cible: 9 ans et plus

Vous aimerez peut-être: Mon grand rêve, un album jeunesse publié aux éditions La Bagnole.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook