Adi de Boutanga

Adi de BoutangaAdi fait partie du clan des Bororo, des éleveurs nomades du Cameroun. La petite fille a la chance de pouvoir aller à l’école et se plaît à apprendre à jongler avec les mots. Un jour, son oncle Amadou décide qu’elle est en âge de se marier. Son père s’oppose à cette décision et l’aide à fuir.

Cet album m’a captivé dès les premières pages où j’ai fait la connaissance d’une jeune fille a l’esprit vif qui m’a raconté son histoire comme à une amie. Elle se questionne, se projette dans l’avenir, se construit des rêves, comme tout enfant devrait être en mesure de le faire, sans se douter que ceux-ci seront détruits par un mariage précoce. Heureusement, elle parviendra à y échapper. La narration à la première personne se fait tout en douceur; on ne sent pas du tout la présence de l’auteur derrière les mots du personnage principal. La mise en page équilibrée donne à voir les magnifiques illustrations chatoyantes de Marc Daniau : des couleurs chaudes et une technique artistique maîtrisée participent à évoquer de façon stylisée l’environnement africain de l’album. En soi, le livre en tant qu’objet est d’ailleurs très beau: son large format de 248 millimètres par 347 millimètres et sa couverture rigide en fait un livre de qualité. On retrouve à la fin de l’album un dossier documentaire sur les Bamilékés et les Peuls vivant au Cameroun, ainsi qu’une présentation de Madame Ly et de la fondation Jean-Félicien Gacha qui offre du soutien à l’éducation dans l’ouest du Cameroun. Cet album pertinent et beau informe et émeut. À lire au plus vite !

Pistes d’exploitation en milieu scolaire:

  • Faites découvrir à vos élèves d’autres livres sur le Cameroun afin qu’ils s’informent sur la richesse de ce pays. Les élèves devront par la suite partager ce qu’ils ont appris. Pour vous aider, vous trouverez sur ce blogue une sélection de livres sur le Cameroun.
  • Explorez le style d’illustrations de Marc Daniau en comparant Adi de Boutanga avec d’autres des livres qu’ils a illustré. En cours d’art plastiques, faites faire à vos élèves un projet « à la manière de… » et n’utilisez que des couleurs chaudes tels que le rouge, l’orangé ou le brun.
  • Formez des groupes avec vos élèves et organisez une séance de débat sur l’institution du mariage, sur le féminisme, ou sur l’autodétermination des jeunes filles.
  • Amenez les élèves à créer des liens avec leur propre vie: ont-ils déjà eu a faire quelque chose qu’ils ne voulaient pas ? Leurs parents souhaitent-ils pour eux des choses qu’ils ne souhaitent pas pour eux-même ? Ont-ils déjà voyagé dans un pays étranger où les coutumes sont différentes des leurs ?
  • En cours d’Éthique et culture religieuse, abordez avec vos élèves des sujets tels que la philanthropie, l’humanisme et le don de soi.

Je remercie les éditions Albin Michel de m’avoir offert ce livre. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alain Serge Dzotap est un auteur camerounais. 

alain serge dzotap

Auteur(s) / illustrateur(s) : Alain Serge Dzotap & Marc Daniau
Maison d’édition: Albin Michel JeunesseBouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782226440761
Lectorat cible: 8 à 12 ans.
Vous aimerez peut-être: Du même auteur, il y a Tu sais que je t’aime très fort, un album magnifique sur l’amour d’une grand-mère pour son petit-fils. Du même illustrateur, il y a Ruby tête haute, un album poignant sur la vie de Ruby Bridges.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Publicités

Madamy fête l’Aïd

Un aMamady fête l'aïdlbum simple, sur le thème de l’Aïd, à lire en famille, pour promouvoir le multilinguisme et favoriser l’ouverture d’esprit. Le texte, en cinq langues, est traduit en bambara, peul, soninké et wolof. On retrouve un alphabet détaillé pour chaque langue africaine en fin d’album. 

Des illustrations douces accompagnent le texte, composé de phrases brèves, en noir pour le français, en vert pour le bambara, en orange pour le peul, en violet pour le soninké et en bleu pour le wolof. Ce petit livre à couverture souple et au format carré permet aux tout-petits de découvrir le déroulement de la journée de l’Aïd chez les musulmans afin de favoriser l’ouverture d’esprit.

L’aïd el-Fitr marque la fin du Ramadan. Mamady célèbre avec ses parents, les membres de sa communauté, ses amis, sa famille et ses voisins. À travers ses yeux, on observe son père préparer l’aumône, on assiste au bain rituel, on participe à la prière à la mosquée et on ouvre des cadeaux. Un esprit de respect et de partage se dégage de cet album, et quel plaisir d’être témoin d’un moment du quotidien de Mamady ! Fraîchement publié chez Wagadou Jeunesse, une maison d’édition dont le nom rend hommage l’un des plus grands empire ouest-africain (l’empire du Ghana dit Wagadou en soninké), ce livre vulgarise et rend accessible à tous une coutume musulmane célébrée partout à travers le monde. J’ai trouvé tout à fait fantastique que la phonétique des langues bambara, peul, soninké et wolof soit détaillé à la fin du livre: cela incite le lecteur à s’intéresser et lire des langues africaines ! Au préscolaire, une lecture accompagnée s’impose. Les enfants d’âge scolaire seront aptes à lire ce livre de manière autonome.

Mamady fête l’Aïd est pour le moment disponible sur la page Facebook des éditions Wagadou Jeunesse, à la librairie Averrroes à Creteil et au magasin Forêts d’Afrique à Montreuil. Vous devez absolument mettre la main dessus !

Assida Traoré est une auteure française d’origine soninkée. 

Je remercie les éditions Wagadou Jeunesse de m’avoir offert ce livre. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Assida Traoré & Audrey-Sarah Boon
Maison d’édition: Wagadou JeunesseBouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782901154006
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Le petit frère d’Amkoullel, un livre ce déroulant dans un village bambara du Mali.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook