La nuit du tatou : un conte aymara de la forêt péruvienne

La nuit du tatou un conte aymara de la forêt péruvienneIl y a bien longtemps, la nuit n’existait pas. Le soleil brillait sans cesse; la lumière et la chaleur accablaient les êtres vivants. Mais un jour, Niva, la maman de Cochipil, découvrit que la souris, elle, avait une petite nuit. Acceptera-t-elle de prêter sa nuit ?

Les contes me plaisent. Il y a quelque chose de rassurant dans un conte, vous ne trouvez pas ? La quête, la répétition des épreuves, le dénouement et tout rentre dans l’ordre. Dans La nuit du tatou, le personnage principal est la nuit. Oui, oui, celle qui nous enveloppe lorsqu’on dort. Ici, la nuit peut être trop courte, trop longue, trop absente ou juste comme il faut. Idéal pour l’histoire avant le dodo des enfants. Marie-Célie Agnant signe un texte beau, poétique et efficace. On y apprend d’ailleurs pourquoi les tatous sont des animaux nocturnes !

Marie-Célie Agnant est une auteure haïtienne.

marie célie agnant

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marie-Célie Agnant & Véronica Tapia
Maison d’édition: Les 400 Coups
Année de publication: 2008
ISBN: 9782895403821
Public cible: 4 à 6 ans.

Vous aimerez peut-être: De la même auteure, il y a L’oranger magique.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s