Jason et la tortue des bois

jason tortue des bois« Dans la maison de Jason, il y avait sa maman et lui. […] Et puis, un jour, sa maman eut une amie. Elle s’appelait Anna. Elle avait la peau blanche, elle était jolie. Elle venait souvent à la maison et Jason la trouvait gentille. Elle avait toujours quelque chose pour lui: un livre, un jouet. Une fois, elle lui apporta même une tortue en peluche que Jason appela Lola. »

Ce petit livre du type premiers romans aborde avec sensibilité la relation parent-enfant boulversé par la venu d’un nouveau conjoint. Jason n’a jamais connu son père. Lorsque sa mère se fait une nouvelle petite amie, il se sent menacé par celle-ci, non pas parce que c’est une femme, mais parce qu’il craint de perdre sa mère. L’enfant qui se sent menacé par la venue d’un nouveau membre de la famille est un phénomène courant, peu importe l’orientation sexuelle des parents. Le livre ne remet d’ailleurs jamais en question la relation amoureuse entre les deux femmes et se concentre uniquement sur le changement dans la dynamique familiale. L’enfant dont le parent s’est remarié se reconnaîtra sans doute dans cette histoire qui fini bien. L’enfant qui a deux mères ou deux pères reconnaîtra un modèle familial qui est le sien, ce qui est assez rare en littérature jeunesse. L’enfant d’origine africaine ou caribéenne retrouvera dans ce roman un personnage qui lui ressemble. De plus, l’homosexualité dans les communautés noires est souvent invisible, reniée ou représentée de manière négative; je suis d’autant plus contente d’être tombée tout à fait par hasard sur ce livre dans la section romans pour enfants de ma bibliothèque municipale. Que de bons points pour ce livre jeunesse très bien écrit! Les illustrations m’ont beaucoup plu. Bien que le terme de l’homosexualité ne soit jamais mentionné, les illustrations laissent entrevoir une réelle intimité et proximité entre la mère de Jason et Anna qui se manifeste doucement de pages en pages: des rires, des mains tenues, des bras entre-lacés. À découvrir!

Coup de !

Un livre jeunesse pour souligne la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Auteur(s) / illustrateur(s) : Françoise de Luca
Maison d’édition: Soulières Éditeur
Année de publication: 2011
ISBN: 9782896071289
Public cible: 7 à 11 ans
Vous aimerez peut-êtreBillie du Bayou: Le banjo de Will, un roman pour enfant à lire dès l’âge de 7 ans. 

Pour d’autres suggestions lecture, suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s