Même les mangues ont des papiers

mêmes mangues papiersMomo et Khady rêvent d’aller de l’autre côté du monde, là où les mères parviennent plus facilement à nourrir leur enfants. Mais comment faire quand on n’a ni l’argent ni les papiers? Un jour, pourtant, ils décident de quitter leur petit village d’Afrique, cachés parmi les mangues…

Une histoire qui met en lumière l’absurdité de la réalité des immigrants clandestins et la dureté de la pauvreté. Texte poétique, accompagné de peintures aux couleurs vives. Mise en page dynamique. Compte tenu du sujet délicat de ce livre, je conseille d’attendre que l’enfant puisse entamer un travail de réflexion vis-à-vis des problématiques politiques et systémiques émergeant de l’immigration clandestine. Peut-être 7, 8 ou 9 ans. J’ai lu ce livre à des élèves de 4ème année primaire et j’ai été étonnée à quel point ils ont su s’exprimer clairement sur le sujet. Un livre réussi.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Yves Pinguilly & Aurélia Fronty
Maison d’édition: Rue du monde Bouton acheter petit
Année de publication: 2006
ISBN: 9782915569711
Public cible: À partir de 7 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s